La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Breaking Bad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jay
Ressuscité
Ressuscité
avatar

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : En fait c'est à gauche et tout droit et...je suis sur le canapé.
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Breaking Bad   Sam 14 Juin 2008 - 20:00

Breaking Bad


Série créée par Vince Gilligan en 2008
Avec : Bryan Cranston, Anna Gunn
Format : 42 mn.
Genre : Drame
Nationalité : Américaine


Synopsis : La vie de Walter White, professeur de chimie dans un lycée, est bouleversée lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'un cancer en phase terminale. Une nouvelle qui le sort de la torpeur de son quotidien et l'amène à prendre des mesures radicales pour anticiper l'avenir de sa famille.

Mon avis:

Bon...que dire de plus a part que j'attends avec impatience l'arrivée de la série en france.
Bryan Cranston dans un rôle totalement différent de la série Malcolm, ça a l'air génial ! Je pense que ce mec peut tout jouer.
Je peux pas trop donner mon avis parce que je n'est vu que des extraits mais rien que ça...Wouaw !

Teasers:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay
Ressuscité
Ressuscité
avatar

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : En fait c'est à gauche et tout droit et...je suis sur le canapé.
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Mar 12 Mai 2009 - 19:29

La saison 2 est (enfin) disponible sur allostreaming. Je n'ai vu que l'ep 1 mais putain cette série dechire le troue du cul!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BADAY
Cadavre
Cadavre
avatar

Masculin Nombre de messages : 76
Age : 23
Localisation : Polynesie Française
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Jeu 14 Mai 2009 - 3:22

Putain , ça a l'air bien barrée comme série ! Je dois la posséder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Ven 14 Jan 2011 - 20:00

Eh bah, il y a un topic mais personne n'a vraiment posté son avis.

J'ai connu par Jay ci-dessus, qui me le présentait comme "la série où joue le père de Malcolm !", alors évidemment comme il m'avait déjà trop saoulé avec Malcolm, j'avais pas vraiment envie de voir ça, déjà que ça me disait pas de quoi ça parle.
Enfin bon, depuis la série s'est fait connaître, les gens aiment, et quelqu'un m'a passé la saison 1.
Avec mes déceptions en série pour les shows US (Dexter, The walking dead, ... big bang theory pendant qu'on y est), je savais pas si ça allait être pareil ici. C'est comparé avec Weeds, mais je m'étais endormi devant l'épisode 1, alors...

Bon déjà les épisodes sont biens construits, et même si c'est plutôt lents, il y a de bons moyens mis en place pour attirer l'attention. La série adopte une structure éclatée propre au cinéma, sauf que pour pas qu'on s'embrouille, les différents passages d'une temporalité à une autre se font au sein d'un seul et même épisode. Si besoin est, l'épisode suivant fait lui-même ses propres retours en arrière qui restent dans une tranche temporelle qui ne dépasse pas ce qu'on voit dans l'épisode, et ainsi même le spectateur qui n'a pas vu l'épisode d'avant peut suivre sans problèmes.
Et donc en général tout ce qu'il a à régler l'est en 45mn, et la construction narrative reste assez bonne pour qu'il y ait un peu de suspense et de "ah, c'est comme ça que ça s'est passé".

Après, on a droit à ce que je n'aime pas dans toutes ces séries comme celles citées plus haut : la dilatation du temps. On est pas chez De Palma, eh ! Il y a évidemment des passages pas forcément utiles, mais comparé à Dexter ou Walking dead, ça va.
L'histoire du cancer de Walt est bien traitée, on prend le temps de montrer les réactions de ses proches, et parallèlement comment lui change pour devenir "badder". La durée des épisodes en profite largement, mais je suppose que c'est correct.

L'histoire avec les dealers ultra-méchants et dangereux et tellement imprévisibles qu'en fait on sait ce qu'il va se passer parce que des mecs comme eux on en voit 50 par an au cinéma, c'est assez classique. L'acteur qui joue le caïd n'apporte rien de nouveau, à un moment il est très fâché, le suivant il rigole, et celui d'après il tue quelqu'un. On s'y attend tellement, mais ça marche quand même encore un peu.
A part ça, les vraies surprises se font plutôt rares. "There are some twists you'll never see coming" dit un journaliste de Entertainment weekly, selon la jaquette du DVD...mouais, quand même pas à ce point. Peut être un ou deux twists, qui ne m'ont pas époustouflé non plus. Pour l'histoire de l'assiette brisée (pour ceux qui ont vu l'épisode), je savais ce qui arriverait, l'assiette ne fait que me dire comment, et c'est juste ça qui m'a étonné.

Série pas mal pour le moment, je verrai peut être la suite.

PS :
Regardez, c'est Flanders !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Nhoj
Zombie
Zombie
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Age : 27
Localisation : R'lyeh.
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Ven 14 Jan 2011 - 21:46

Ça fait un bon moment que j'ai envie d'y jeter un oeil, ça m'encourage assez.
Je la regarderai dans les années à venir. (Quand la plupart des gens auront oublié en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tinyurl.com/ko9kyfv
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Lun 24 Jan 2011 - 21:19

On m'a prêté la saison 2, j'ai continué jusqu'à la moitié, et pour les épisodes 5 et 6 j'ai un peu accéléré, alors maintenant j'arrête.
Le sujet de départ commence seulement à montrer ses qualités : en se basant sur les problèmes des soins médicaux aux USA, la série trouve une solution qu'est la vente de drogue. Le personnage est un type ordinaire et aimable, et en devenant dealer il donne une nouvelle dimension humaine à cette profession, on voit comment en arriver à faire ça pour gagner sa vie... quoique je doute que les vrais dealers aient d'autres raisons que le fric. A quelques moments on voit que le personnage risque de devenir comme les autres barons de la drogue, et en moitié de saison 2 il incite son collègue à devenir méchant.
Et en même temps, alors que Walt veut laisser de l'argent à sa famille au cas où il mourrait, ses activités suspectes l'éloignent progressivement de tous ses proches qui lui en veulent de cacher quelque chose.

Voilà pour ce qui est bien, mais le peu qu'il y a là s'étale sur plusieurs épisodes de 45mn chacun. Il se passe pas grand chose d'intéressant, les bonnes idées sont trop éloignées les unes des autres dans le temps, on sent qu'ils font exprès de mettre des scènes dont on pourrait se passer.
Moi j'accroche pas, et je le constate pour de nombreuses séries récentes. Je suppose que dans certains moments on est censé stresser pour le perso, ce n'est pas mon cas... je m'attache pas à lui, et vraiment aucun suspense ne se crée pour moi.

A garder en tête dans cette seconde saison : le vieux muet qui s'exprime avec une sonnette et qui finit interrogé par les flics, là c'était une bonne idée qui fait durer l'attente et qui horripile par le simple bruit de la clochette qu'il fait sonner.
Bon maintenant je m'arrête, je m'ennuye trop.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Le Désaxé
Cadavre
Cadavre
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Sam 3 Nov 2012 - 0:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Sam 3 Nov 2012 - 17:14

C'est pas gentil, le pauvre...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Mar 15 Oct 2013 - 19:01


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Lun 13 Juil 2015 - 22:29


Lorsque j'étais en première année d'école de ciné, j'avais regardé Breaking bad, du moins jusqu'au début de la saison 2. Ca m'avait saoulé, j'étais pas plus impressionné que ça jusque là et ça devenait trop mou.
La série était alors déjà réputée, mais elle n'a fait que gagner en popularité ensuite.
Malgré les éloges que j'entendais et lisais de toutes parts, j'ai résisté à l'idée de m'y remettre, car si je n'avais pas aimé avant, pourquoi serait-ce différent ?
Finalement, ce qui m'a convaincu, c'est cette lettre totalement élogieuse d'Anthony Hopkins, adressée à Bryan Cranston...
En raison de l'identité de la personne, et de la force des propos employés... là je me suis dit, "ah ok..."
Bon, avant-hier j'avais envie de me mettre à une série sérieuse... j'ai opté pour Breaking bad. Mais je n'étais pas certain d'avoir suffisamment changé, depuis 4 ans, pour que mon avis soit différent maintenant. La seule différence, c'est que je regarde plus de séries qu'avant...

Je sais plus ce qu’il en était quand j’étais en première année de mes études, mais j’ai l’impression d’avoir reconnu un peu plus de qualités à la série, justement en raison de l’esprit d’analyse acquis à mon école de ciné.
L’exposition des personnages et de la situation est vraiment bien. On cerne rapidement le beau-frère beauf, le problème d’argent, l’origine de l’idée de la vente de meth, le rapport entre les persos. Walter White et Skylar, le couple qui discute pendant que la femme masturbe le mari, il fallait le faire, c’est une façon sympa et probablement inédite jusque là de montrer comme leur vie de couple manque de fantaisie.
Pourtant, je trouve la décision de Walter pas assez bien amenée. On ne décide pas juste comme ça de quitter son second boulot et de devenir un "meth cook" (comment on dit en français ? cuisinier ?)
Il aurait fallu amener plus tôt la question des coûts médicaux et les préoccupations de la famille, de sorte qu’on voie les activités illégales comme seul recours.
Par contre, j’ai bien aimé qu’ensuite, Walt se rend compte qu’il doit gagner plus, ce qui le pousse à prendre plus de risques pour grimper les échelons plus vite.

J’avais oublié comment il rencontrait Jesse, c’est marrant que ce soit un ancien étudiant, qu’il découvre pendant un raid des stups. Et en tant que chimiste, il lui apprend comment bien faire son métier. Jusque là, les connaissances de Walter en chimie sont plutôt bien employées, de sorte à résoudre des problèmes par rapport à son nouveau gagne-pain.
L’ami de Walt qui a réussi dans le domaine de la recherche scientifique, j’ai trouvé ça pas mal aussi. Le personnage refuse son aide, par pur orgueil. Et l’histoire avec l’ex de Walt, j’aurais pensé que ça aurait trop alourdi la série, mais je trouve ça audacieux d’ajouter ça au reste ; j’ai hâte de voir ce qu’ils en ont fait par la suite.

Je crois que j’ai été plus sensible au drame vécu par la famille, et plus réceptif à cette sorte d’humour pince-sans-rire, que je n’avais probablement pas capté avant. Par exemple le principe du "talking pillow", ce détail absurde dans une séquence très sérieuse…
Au niveau de la mise en scène, il y a des idées pas mal. Un exemple parmi d’autres : le plan fixe sur Krazy-8 attaché, qui ne nous montre pas le contre-champ, de sorte qu’on ait la "surprise" des objets qui lui sont lancés progressivement depuis le hors-champ.
Et les séquences montées sur de la musique sont bien foutues.
Dans l’épisode 2, il y a un détail que j’avais pas remarqué, on entend une chanson qui dit "Baby you knock me out, you know you’re moving me" quand Krazy se cogne contre un arbre et que Walter le traîne.
Et le plan du berceau de chez Tampico, deux épisodes après.

En revanche, dès l’épisode 2, j’ai senti des longueurs. Je ne vois pas quelles scènes sont en trop, mais c’est juste mou, l’intrigue avance lentement. Ca leur prend quand même trois épisodes pour régler le problème avec Krazy-8…

Je vais enchaîner avec la saison 2, en priant vraiment fort pour que ça me plaise.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Le Rling
Cadavre en décomposition
Cadavre en décomposition
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 27
Date d'inscription : 19/06/2012

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Mar 14 Juil 2015 - 11:52

'Tention, la première partie de la saison 2 est assez mollassonne. Si tu es pris dans l'histoire et t'es attaché aux personnages ça ne devrait pas poser de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Mar 14 Juil 2015 - 13:35

Bah c'est là que j'avais décroché. Mais j'ai regardé jusqu'à l'épisode 3 hier soir, ça va.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Ven 17 Juil 2015 - 20:06


Je n'avais presque aucun souvenir de la saison 2, donc tant mieux.
Les activités de Walt posent de nombreux problèmes qui sont davantage traités dans cette seconde saison. Il y a ses absences qu'il doit justifier, et depuis la saison 1 je me demandais comment il pourrait trouver une excuse à chaque fois... et rien que ça, ça créait un peu de tension pour moi. Il doit accumuler les mensonges, ce qui nuit à l'entente avec sa famille, qui est pourtant la raison pour laquelle il fait tout ça.
La série arrive parfois à créer des moments à la fois stressants et drôles, je pense à tout ce qui se passe dans la maison de Tuco, avec le grand-père en chaise roulante qui ne peut s'exprimer qu'avec une sonnette... c'est inquiétant de par cette étrangeté, et parce que Tuco est imprévisible, mais en même temps le contexte est tellement incongru que ça fait rire (jaune).

Autre chose qui met sur les nerfs, c’est que Walt et Jesse semblent ne pouvoir se parler qu’en s’engueulant. Ca devient assez irritant, je rêvais de voir le duo pouvoir collaborer en harmonie, mais Walt est toujours énervé. Pour un type qui est père de famille, et dont la femme va accoucher d’une petite fille, je ne comprends pas qu’il puisse se montrer aussi insensible avec Jesse, ne se souciant nullement de la mort d’un de ses amis. Evidemment, ça ne marche pas quand, dans l’épisode suivant, Walter est censé s’inquiéter de ce qu’il advient de son collègue. Encore, si on voyait de temps en temps une complicité entre les deux personnages, mais non, Walt ne cesse de traiter Jesse comme une merde.
Je trouve aussi peu crédible que pour un personnage au départ présenté comme un prof un peu coincé, Walt tienne autant tête à des gens potentiellement dangereux, se montrant intransigeant sur l’argent qu’on lui doit, sur les pertes, etc. D’autant plus qu’on ne voit pas l’évolution entre ces deux figures, ça survient très tôt, sans que le personnage ait eu le temps de gagner en confiance dans un milieu tout nouveau pour lui, celui des criminels.
On voit certes le personnage se rendre compte qu’il est obligé de devenir le nouveau baron de la drogue, et, suite à un quiproquo, que les affaires sont plus simples quand il inspire la peur, mais ça arrive seulement après qu’il ait forcé les choses avec Tuco, son premier distributeur.
Pour Jesse, c’est un peu différent : il est tantôt très crétin, tantôt d’une perspicacité étonnante. J’ai du mal à saisir.

J’ai également trouvé trop facile la façon dont les choses coïncident de sorte à ce que tout s’arrange pour les personnages, par exemple le vieux qui refuse de témoigner contre Jesse. Il aurait d’ailleurs pu y avoir plus de suspense en ménageant l’arrivée des résolutions, mais dans ce cas précis comme dans d’autres, le problème trouve sa solution dans le même épisode.
Les personnages s’en sortent encore sans trop de difficultés. Et cet épisode où les camés épargnent la vie de Jesse, c’est n’importe quoi.

Un problème en commun avec la saison 1, c’est que c’est mou, toujours ! Mais j’ai quand même tenu au-delà de l’épisode où je m’étais arrêté la première fois, l’épisode 6. Et soudain, tout s’accélère dans l’épisode 7 : on nous apprend par le biais d’une chanson de mariachis (une idée WTF mais sympa) que la drogue a passé la frontière mexicaine, Skyler reprend son ancien boulot, Hank se retrouve à El Paso, et Jesse couche avec sa propriétaire (ce qui est amené n’importe comment… ils s’ennuient devant la TV).
Mais ensuite, on en revient aux épisodes où il ne se passe presque rien. Il y a tout un épisode où tout ce qu’on voit de Jesse, c’est que sa copine ne veut pas le présenter à son père, puis elle s’excuse. 45mn d’épisode pour se contenter de ça…
Il y a quelques évènements intéressants par la suite, un des dealers de Walt et Jesse se fait arrêter, on découvre le personnage de Saul l’avocat corrompu, il y a cette idée du type qui se fait payer pour aller en prison…
Mais ça reste encore mou, toutes les idées de cette saison auraient pu être condensées dans un nombre moindre d’épisodes qui auraient été plus denses. J’ai pensé à certains moments à ce qui aurait pu être coupé au montage pour rendre la narration plus efficace, mais au final pas grand-chose, car ce n’est pas tant un problème de montage que d’écriture. Je suis sûr qu’il y a des séquences qui auraient pu être multi-fonction, raconter plus de choses à la fois. Alors que là, on a des séquences qui n’ont qu’une seule fonction, qui est parfois non pas de faire avancer l’histoire mais de véhiculer une idée, pas forcément utile. Je pense par exemple à cette séquence où Skyler est au boulot et écoute le message d’excuse que lui a laissé Walt (qu’on a vu enregistrer peu avant), et être interrompue par son patron qui la remercie pour ses churros. Si c’est pour montrer le rapprochement entre les deux, c’est quelque chose qu’on voit déjà suffisamment plus tard.

Et comme l’a fait remarquer un de mes éclaireurs sur SensCritique, Fatpooper, la série passe à côté d’occasions ; le personnage de Tortuga, joué par Danny Trejo, aurait pu faire un personnage génial, et il ne dure même pas un épisode.
Mais c’est surtout la fin de la série qui est décevante, une véritable arnaque (quoique, je le voyais venir). Depuis l’épisode 1, on nous en montre des passages, nous faisant miroiter l’arrivée d’un bouleversement majeur, or il n’en est rien. Je soupçonne les scénaristes d’avoir parsemé les épisodes d’extraits du dernier juste pour nous faire tenir jusque là, comme une carotte au bout d’un bâton. Mais une carotte qui s’avère être pourrie de l’intérieur.

Pour parler de la mise en scène vite fait, à part ce que j’ai déjà dit pour la saison 1, j’aime bien dans le dernier épisode l’idée que l’identité de ce Heisenberg que les stups recherchent se trouve juste sous leurs yeux, avec la photo de Walt.
Mais sinon, je trouve souvent l’image trop sombre. Et ça fait deux épisodes depuis le début de la série où je remarque une ombre passer, vraisemblablement de l’équipe de tournage… le genre de truc que je remarque jamais normalement.

La série est pas mauvaise, elle est plutôt correcte, mais j’ai tenu jusque là parce que j’attendais une amélioration, j’attendais de voir ce qui fait que tout le monde adore Breaking bad (enfin la plupart adorent dès la saison 1, alors je suis mal parti). Or jusque là, j’ai rien vu d’extraordinaire.
Je vais enchaîner avec la saison 3, mais je crains ne pas trouver satisfaction.

PS : Ah et Krysten Ritter est super jolie.

_________________




Dernière édition par Fry3000 le Jeu 23 Juil 2015 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Sam 18 Juil 2015 - 11:05


A la fin de la saison 2, il y avait ce crash aérien, indirectement causé par Walt, suite à un effet papillon.
Je trouve ça normal de montrer les conséquences de ses actions en tant que trafiquant de drogue, mais que ça soit de cette façon là, avec cette collision entre deux avions qui traumatise la ville entière, je trouve ça absurde. Pourquoi ne pas traiter simplement des dommages causés par sa drogue ?
Et si ce crash sert à insister sur le sentiment de culpabilité de Jesse, c'est ridicule aussi que ça prenne une telle ampleur.

Il y a un peu plus de bouleversement au début de cette saison, en premier lieu la séparation entre Walt et Skyler, qui est écartelée entre les reproches de son fils et son refus de dévoiler que Walt est un dealer. Un dilemme intéressant.
J'adore la façon dont Walt s'impose dans la vie de sa femme, en ayant le support de la loi, alors que Skyler veut le voir partir mais n'ose pas révéler quoi que ce soit... alors que Walter Jr pense que tout est de sa faute à elle.

En revanche, les défauts des saisons précédentes persistent, et d’autres apparaissent.
Je comprends encore moins Walt, il veut arrêter son trafic, depuis le début de toute façon il faisait ça pour laisser de l’argent à sa famille, mais il pique une crise quand Jesse copie sa formule. Walt en parle comme si c’était son bébé, mais si c’était juste un moyen, dont il n’est pas fier, d’obtenir de l’argent pour ses proches, pourquoi est-ce qu’il tient tant à revendiquer son produit ? Il devrait s’en foutre.
Toujours concernant la caractérisation des personnages, je me suis aperçu qu’on ne parle plus du tout de la kleptomanie de Marie ; à quoi ça a servi d’introduire ça ?

Et putain, ça progresse encore avec une lenteur terrible !
En début de saison, on nous présente des jumeaux tueurs silencieux, qui mettent 3 plombes à agir, et qui sont stoppés à 2 doigts de tuer Walter, le meurtrier de leur cousin, par un simple SMS. Tout ce qui touche à ces personnages est grotesque.
Ca veut en imposer, du coup leurs scènes durent inutilement, et ça ne marche pas.
Concernant la mise en scène, dans les premiers épisodes le Mexique est étalonné dans un jaune pisseux, c’est dégueulasse.

Je me suis arrêté à l’épisode 5, ça me saoulait trop. Je savais que vu où j’en étais arrivé, il était trop tard pour que la série me plaise à un moment.
Pour résumer : Breaking bad c’est trop lent, c’est chiant, et pas bien cohérent.
Je vais faire une critique condensée sur les trois saisons pour SensCritique, exposant un peu mieux mon point de vue.

PS : Walt qui conduit dans le désert avec la chanson "Horse with no name", ça m’a évoqué GTA San Andreas, bon point.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Breaking Bad   Sam 18 Juil 2015 - 13:55


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Breaking Bad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Breaking Bad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Breaking The Waves
» Breaking bad
» Photos officielles de Breaking Dawn part 1
» Breaking Bad
» [2008] Breaking Bad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Télévision :: Séries TV-
Sauter vers: