La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 How I met your mother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamirosystem
Zombie
Zombie
avatar

Masculin Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: How I met your mother   Jeu 17 Jan 2008 - 22:47

How I met your mother



Présentation (pris de Wikipédia)

How I Met Your Mother est une série télévisée américaine créée par Carter Bays et Craig Thomas et diffusée depuis le 19 septembre 2005 sur CBS. Au Canada, la série est diffusée sur Global TV. En France, la série est diffusée depuis le 11 février 2007 sur Canal+.

Craig Thomas et Carter Bays se sont inspirés de leur amitié pour créer les personnages. Le personnage de Ted est inspiré de Craig Thomas et Marshall et Lily de Carter Bays et sa femme. Les deux créateurs de la série sont également membres du groupe « The Solids », qui joue la musique du générique, « Hey Beautiful ».

L’originalité de la réalisation de la série réside dans l’utilisation de nombreux flashbacks, dans chaque épisode. Cette méthode nécessite plus de scènes qu’une sitcom classique. La série n’est donc pas tournée devant un public, bien qu’elle soit réalisée selon les règles propres aux sitcoms. L’épisode est cependant diffusé à un public après qu’il ait été entièrement monté, et c’est à ce moment que les rires sont enregistrés.

Synopsis
En 2030, Ted Mosby raconte à ses deux enfants comment il a rencontré leur mère. Cette narration renvoie le spectateur à notre époque où il suit les aventures de Ted durant sa course au grand amour.

Avec
Josh Radnor : Ted Mosby
Jason Segel : Marshall Eriksen
Alyson Hannigan : Lily Aldrin
Neil Patrick Harris : Barney Stinson
Cobie Smulders : Robin Scherbatsky



Avis
Je n'ai vu que la première saison pour l'instant, mais je peux témoigner à quel point on peut attrapper des fous rires tout seul devant son écran. C'est très drôle, très rythmé, sensible. A voir en VO pour garder leur suptilité. Digne successeur de la série Friends. Essayez cette série, vous ne pourrez plus décrocher.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K3vin
Zombie
Zombie
avatar

Masculin Nombre de messages : 425
Age : 26
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Ven 18 Jan 2008 - 18:34

J'ai également vu la première saison, je rentre trop tard pour regarder la deux sur Canal+.

J'adore, je me marre à chaque épisode, les personnages et les répliques sont super ("It's gonna Legend... Wait for it... Dary !").
Une super série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mymirrorimage.canalblog.com/
xSKINSx
Zombie
Zombie
avatar

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Jeu 17 Fév 2011 - 11:45

Série à ne regarder que en VO pour vraiment l'apprécier. D'habitude j'ai aucun problème avec la VF, mais là elle gâche vraiment tout le charme, les idées et les gags de la série.

HIMYM est juste une de mes séries préférés, une des meilleurs que j'ai jamais vu. Friends ne m'as jamais réellement captivé, j'ai été conquis direct par How I Met Your Mother.
Ils font vraiment preuve d'imagination à chaque épisode, cassant même quelques fois les moments clichés dont on s'attend.

On s'attache vraiment aux personnages, qui sont vraiment drôle et amical, et on se reconnait dans beaucoup de moment très réaliste dans les actions.
Qui n'a jamais eu le syndrome Ted Mosby? La recherche de la fille parfaite, jusqu'à espérer que chaque moment de la "première fois" soit magique et parfait.

Et au passage, Cobie Smulders est juste une des actrices les plus belle que j'ai pu voir, son charme dans HIMYM est irrésistible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Mar 22 Mar 2011 - 19:09

Ce topic date de 2008 ? Le temps passe trop vite.
Je ne sais plus si à une époque j'étais dans une position de refus de HIMYM. Ca se pourrait bien, vu qu'il m’arrive (m'arrivait ?) de rejeter ce qui est trop populaire. Kevin me disait que c'était bien, des gens dans ma classe parlaient souvent de "it's gonna be legendary", ... il se peut bien que ça m'ait saoulé ; je n'en ai pas le souvenir mais ça ne m'étonnerait pas.
A force j'ai quand même mis la série dans celles à voir, sur le site Senscritique, mais ce qui a tout changé c'est quand on a regardé le début du premier épisode durant un de nos cours de séries TV.

Les gens comparent HIMYM à Friends, nombreux sont ceux comme Jamiro sur ce forum à dire que l'un est le digne héritier de l'autre. Justement en cours on avait passé le début d'un épisode de Friends juste avant, mais il y a une différence majeure entre ces deux séries : Friends me fait pas marrer ; How I met your mother, si. Friends j'ai toujours trouvé ça débile, peu drôle, poussif. How I met your mother est peut être bête, certes, mais c'est hilarant. Il y a là un humour qui me plaît, plus moderne, dynamique et déjanté. Je dis moderne car c'est vrai que la série s'inscrit dans son temps : les personnages se réunissent toujours au pub (wouh !), et il est bien souvent question de sexualité dans les gags. Je pense que je ne l'aurais pas remarqué sans les cours, mais c'est vrai qu'il y a eu une évolution des tabous dans la série TV, et HIMYM peut s'en servir pour des moments de comédie décomplexés et complètement fous.

Je rapprocherais plus le sens de l'humour de la série à Scrubs, il y a le même esprit déjanté et hors norme. Une différence bien agréable, c'est qu'en général il y a de quoi se souvenir d'un épisode en particulier, sans que les gags et les intrigues se mêlent jusqu'à ce que je ne puisse séparer un épisode d'un autre. Ca suit une intrigue principale qui est annoncée dans le titre, c'est à dire comment Ted a rencontré sa femme et d'ici là quelles relations il a bâti avec certaines autres filles, mais chaque épisode se distingue par un évènement précis qui le rend marquant. Dans les débuts de la saison 1, j'ai remarqué qu'à chaque épisode correspond une situation dingue d'où part l'histoire. L'épisode 2 montre Ted voulant à tous prix organiser une fête avec la fille qu'il aime mais comme elle ne peut venir il en organise 3 d'affilée, l'épisode 3 part d'une idée de drague de Barney qui consiste à aller à l'aéroport pour embarquer des filles qui viennent de descendre de l'avion, etc... En général le seul but est le délire, mais j'ai bien aimé la critique des boîtes de nuit dans l'épisode 5 aussi. Ca se perd un peu en fin de saison, et les titres indiquent toujours une situation précise mais qui va moins loin et qui ne prend pas la même place.

Le meilleur reste certainement le réputé épisode 10, qui reprend l'idée d'un Very bad trip où Ted se réveille le lendemain d'une cuite en ayant tout oublié, et il essaye de reconstituer ce qui est arrivé à partir du témoignage de ses amis. Ca m'a fait penser qu'à la prochaine soirée je devrais tenter l'expérience.
En parlant de la reconstitution du passé par des points de vue divers, je n'étais pas du tout au courant mais le principe même de la série est assez original. Je pensais que le titre ne faisait référence qu'au pilote, dans lequel on raconterait comment je ne sais qui a rencontré la mère de je ne sais qui, à partir de quoi la série aurait conservé son titre sans aucun rapport avec lui. En fait toute la série parle de ça, c'est le long récit d'une rencontre que fait Ted en 2035, repensant aux évènements à partir de 2005, et au cours duquel il raconte diverses rencontres et anecdotes amusantes. Parfois on oublie carrément qu'on revient sur le passé, puisque l'histoire commence directement en 2005 sans passer par le récit dans le futur adressé aux enfants (au passage, la fille est jouée par Katie dans Kick-ass), mais d'autres fois le principe du récit est correctement utilisé. Il y a des décalages entre l'image et le mensonge du récit, des erreurs à cause d'une mémoire défaillante, des oublis, des prévisions de récits futurs... tout ça au nom de la comédie.

Ce que je détestais dans Friends mais surtout dans cette horreur de big bang theory, c'était les rires pré-enregistrés. Or, j'aime HIMYM. Hein, quoi, comment ? Oui, en fait quand on a vu l'extrait en cours, je ne les ai même pas remarqués, ils sont assez discrets. Ils s'entendent plus au fil de la saison je trouve, mais finalement ne me dérangent pas trop car on ne les voit pas arriver de par l'imprévisibilité (la plupart du temps) des gags, qui sont également réellement hilarants et qui donc font qu'on ne remarque pas ces foutus rires. Je suppose qu'ils ne sont agaçants que lorsqu'ils suivennt quelque chose de pas drôle.
Je pourrais encore continuer longtemps sur l'humour de la série, sans savoir vraiment où j'irais, mais disons juste que les situations sont énormes, les réparties et les blagues claquent, des petites choses prennent d'énormes proportions délirantes, et quelques répliques obtiennent le statut de culte par leur répétition qui devient même de la variation (suit up/space suit up/slut up).

Les personnages sont souvent drôles, je vais pas m'attarder là dessus, mais plutôt sur le côté un peu pathétique peut être involontaire.
La série nous présente des situations plus dramatiques d'histoires de couples, mais sans vraiment vouloir y faire croire, cherchant avant tout à faire sourire le public.
Par contre ce qui est triste dans une certaine mesure, c'est la relation entre Ted et Robin. C'est la situation typique du couple qui s'aime mais en fait non on reste juste amis mais on s'embrasse même si ça veut rien dire et en fait je t'aime mais j'ose pas l'avouer et tu me fait un coup bas je t'aime plus mais en fait je t'aime encore. J'ai vu peu de séries, mais je peux quand même dire qu'on voit ça très souvent, les exemples les plus forts que j'ai en tête étant Futurama, Scrubs et Californication. Le problème c'est que dans HIMYM, on sait que Robin n'est pas la mère, et que quoiqu'il arrive entre le début et la fin de la série, leur relation est vouée à l'échec. Pour le moment je vois ça comme quelque chose de dramatique, mais d'après ce que j'ai lu, et je crains que ça arrive, au bout d'un moment ça va être saoulant.

_________________




Dernière édition par Fry3000 le Lun 1 Aoû 2011 - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Ven 15 Avr 2011 - 14:54

Saison 2 :
La saison 1 était quand même awesome, j'ai enchaîné assez vite sur la 2.
J'ai pas tellement de choses à ajouter, c'est toujours aussi drôle, il y a des répliques monumentales même si je ne m'en souviens pas, et la plupart viennent de Barney, certainement le personnage qui a su le mieux rester aussi hilarant qu'avant. Il a d'ailleurs toujours été le plus comique.
Heureusement, pour remédier à mon amnésie, il y a ce site qui regroupe les répliques les plus awesome :
http://en.wikiquote.org/wiki/How_I_Met_Your_Mother
J'en cite qu'une, parce que sinon on n'en finit pas :
"I'm fine. My nose is just overflowing with awesome and I had to get some of it out."
... ou sinon "I'll be awesoming all over the place".

J'ai aussi pu commencer à percevoir ce que certains désignent comme un détournement humoristique des clichés. Je crois que quelqu'un dans ce topic aussi évoquait ça, et ça m'avait pas marqué avant le dernier épisode de la saison 2 où, en préparation du mariage, les personnages citent des choses comme la danse de la chenille ou un montage vidéo des meilleurs moments du couple... pour les placer dans une liste des pires clichés de mariage !
Le problème c'est qu'avec cette saison 2 j'ai subi le même phénomène qu'avec Scrubs : je me souviens de la qualité des gags et non les gags en eux-même, et je mets ça sur le compte du fait que j'ai regardé les épisodes d'affilée sans trop les garder en mémoire, mais surtout le fait que les gags sont interchangeables. Bien que je pourrais me tromper. En tout cas il y a moins d'épisodes-concepts que dans la saison 1, ou plus particulièrement à ses débuts. Ce qui m'avait plus dans HIMYM au premier abord, c'était que chaque épisode pouvait être facilement indentifié par son titre qui se référait à une idée originale précise qui englobait l'épisode entier. Mais on ne peut avoir un concept tout le temps, et maintenant les récits sont plus décousus. Il y a quand même encore ce genre d'épisode qui se basent sur une seule idée forte, et ils font partie de mes favoris. En début de saison 2 on en a deux d'affilée, "Ted Mosby : architect" et "World's greatest couple". Dans le premier Lily et Robin suivent la piste de Ted à travers des témoignages de gens qui l'ont croisé et... je ne dévoile pas la révélation, énorme, à la fin. Dans le second, Lily emménage chez Barney et fonctionne comme une fausse-épouse qui fait fuir les filles que son ami ramène chez lui pour un coup d'un soir.

Ca reste donc très bon, mais à force faut s'arrêter, sinon je sens que ça va ne plus me faire rire autant. Je vais faire une pause. En plus j'ai l'impression qu'ils ont augmenté le volume des rires pré-enregistrés, ce qui dérange un peu, surtout lors des quelques très rares gags pas si drôles que ça.
On m'a dit aussi qu'au delà de la saison 2 c'est plus aussi bon, donc je vais regarder d'autres séries, et peut être revenir à HIMYM plus tard.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Lun 11 Juil 2011 - 21:39


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: How I met your mother   Mar 12 Juil 2011 - 4:23

Tu peux traduire ? Moi et l'angliche, c'est pas top !
Revenir en haut Aller en bas
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Mar 12 Juil 2011 - 8:25

Dans des redifusions récentes de HIMYM, des publicités pour le film (pas encore sorti) "zookeeper" ont été rajoutées digitalement. C'est incroyable. Apparemment c'est pas nouveau ce genre de trucs, mais je n'étais pas du tout au courant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Mer 27 Juil 2011 - 12:49

Dans la saison 3, Barney fait souvent allusion à son blog. Après une recherche, la chaîne CBS l'a vraiment créé :
http://www.barneystinsonblog.com/

Je lirai quand j'aurai le temps.

EDIT : Encore plus énorme, le blog "Ted Mosby is a jerk", épisode 14 :
http://tedmosbyisajerk.com/index.html

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Lun 1 Aoû 2011 - 10:33


Après la saison 1 de My name is Earl, pour faire une pause, j'ai choisi de continuer sur How I met your mother, voir ce que ça valait au delà de la saison 2, même si on m'avait dit que ça se dégradait à partir de la 3. Je voulais voir à partir de quand ça devenait vraiment moins bon, pour profiter de la série autant que possible et m'arrêter avant que ça ne devienne vraiment mauvais.

C'est marrant comme dès le début du premier épisode, j'ai vu le changement, comme si tout d'un coup la série était devenue effectivement moins bien en passant d'une saison à une autre. C'est devenu poussif, avec Ted qui embrasse une inconnue en 5 secondes après leur rencontre pour que ce soit un "gag", plus tard Barney fait tout un cirque pas drôle et franchement lourd en délirant sur le tatouage de papillon de Ted, et l'exagération qui m'amusait jusque là va maintenant trop loin.
On dirait que les scénaristes ne savent plus où s'arrêter pour rester drôle, il y a des gags vraiment trop lourds et qui s'étendent alors qu'ils n'étaient pas drôle ou peu au début. Les deux chansons de la saison, celle sur "slapsgiving" et celle de Robin qui a fait un clip lors de son adolescence, sont d'une grande lourdeur, déjà qu'à la base leur principe (faire une chanson sur les claques avec Barney qui gémit, et se moquer des clips cuculs pour ados) ne peut être drôle qu'à petite dose.
J'ai aussi trouvé que la série va trop loin en voulant faire rire avec des sujets qui ne s'y prêtent pas, comme le fait que le couple se ruine pour un appartement qui est penché, le fait que Marshall doive renoncer à son job de rêve pour en trouver un autre où il sera corrompu mais pourra payer ses dettes, et tout ça est pris comme un sujet comique, mais il faut se poser des limites entre ce dont on peut rire ou non... je sais, c'est incroyable que je dise ça, mais j'ai trouvé ça assez moche de mettre des rires préenregistrés quand Marshall et Lily sont au plus mal... et eux ils trouvent encore par moments le moyen de prendre ça à la légère, avec la scène horrible où ils s'amusent grâce à Robin qui fait du skate en pente dans leur appart, comme si rien n'était grave. J'ai trouvé que la cruauté de Barney envers les femmes allait trop loin elle aussi, et ses amis s'en fichent, ils s'en amusent, tout comme les scénaristes s'imaginent que les spectateurs devraient, mais là encore ça devient abusif, avec Barney qui fait croire à une femme qu'il se marie ou qu'il veut emménager avec elle dans le but de coucher. Il y a quelque chose de terrible dans le fait qu'on puisse vouloir faire rire avec ça.
Mais au moins dans cette saison, enfin !, Barney subit les conséquences de ses actes. Même s'il s'en sort sans trop de dommages, au moins la série arrête de d'ignorer ce qui doit inévitablement arriver à un personnage qui a dragué et largué des centaines de femmes (et ça donne une très bonne idée d'épisode par ailleurs, où Barney veut retrouver celle qui lui en veut).

Il y a aussi des caractéristiques des précédentes saisons qui reviennent mais dont apparaissent les défauts, ou deviennent lassants. Il y a pas mal de gags avec Barney qui reprennent toujours la même structure : quelqu'un dit quelque chose de sérieux ou d'important, et lui répond par quelque chose en complet décalage, égoïste et/ou matérialiste.
Il y en a un autre qui revient souvent aussi : un personnage dit quelque chose sur un autre (du genre "Robin rit quand elle ment"), et à la réplique suivante on en a la preuve, ou alors un personnage nie quelque chose le concernant et la réplique d'après on a la preuve du contraire... à un moment il faut savoir se renouveler.
Il y a quand même cette saison un procédé comique plus original, qui était peu présent auparavant et que j'attendais de voir car j'en avais entendu parler et ça avait l'air bien : le fait que la série fasse croire qu'elle tombe dans un vieux cliché, alors qu'il n'en est rien. Disons un procédé déceptif comique.
Ainsi Robin se rend compte qu'un enfant à qui elle s'adresse n'a jamais été rejeté auparavant... et lui sort toutes les phrases clichées de la rupture, ou Marshall dans le futur qui ouvre la lettre de Lily, qu'on croit morte. En effet, un autre nouvel élément dans cette saison qui est plaisant : les fins d'épisodes qui nous projettent dans le futur pour ne pas laisser en suspens un questionnement apparu au cours du récit. Ainsi le doute ne hante pas le spectateur, et on voit par exemple le contenu de la lettre de Lily en l'an 2035 ou quelque chose comme ça, et aussi qui était vraiment la personne que Ted et Lily ont embrassé dans leurs souvenirs...

A part ça il y a toujours l'utilisation du principe de base de la série, c'est à dire que tout ce qu'on voit fait partie d'un récit par le personnage principal dans le futur. Il y a les pétards qui deviennent des sandwichs lorsque Ted raconte, en sachant qu'il s'adresse à ses enfants, mais ça c'est vraiment peu drôle, contrairement à la fois où il oublie le nom d'une de ses copines et la nomme Blabla, ou lorsqu'il s'imagine le copain de Robin comme un vieux, puisqu'on assiste à l'histoire à travers les yeux de Ted et qu'il peut modeler la réalité selon ses souvenirs ou ses volontés.
A noter aussi qu'ils parlent de "tricycle" au lieu de partie à 3, mais là je suppose que c'est un moyen de censure tourné en dérision.
Il y a aussi ces échos à ce qu'on a vu par le passé, puisque la série parvient à se projeter sur le long terme en annonçant des choses qui vont arriver parce que Ted s'avance sur le récit (c'est le cas avec la chèvre à son anniversaire, dont il parlait depuis la saison 1), ou parce que les personnages prévoient des choses pour les saisons à venir, comme gifler Barney suite à un pari, même si cette idée n'est pas superbe. Plus surprenant par contre, et donc amusant, c'est ce retour sur quelque chose que Barney avait parié et qu'on avait oublié : faire pousser la moustache à Ted.
Et évidemment, on évoque encore un peu la fameuse "mother", mais je n'aime pas la façon flagrante de nous narguer avec Ted qui annonce qu'elle était à la même soirée que lui pour nous apprendre à la fin de l'épisode qu'en fait ils ne se sont pas vus... enfin je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres spectateurs, mais heureusement pour moi, je m'en fous un peu de qui est la mother.
Bon sinon on a enfin en milieu de saison un retour des épisodes concepts ! L'épisode 11 avec la "règle de platine" où Barney raconte 3 relations qui se sont toutes finies de la même façon pour des personnes différentes, et l'épisode 12 où Ted, le lendemain d'une soirée, découvre comment les choses se sont vraiment passées et se rend compte qu'il s'est comporté comme un con... mais ça reste faible et pas assez bien exploité.

Il se passe quand même pleins de trucs dans cette saison : Ted rencontre Stella et ils font référence à Plan 9 et Manos the hands of fate dans un des épisodes les plus drôles de la saison ; James Van der Beek écorne son image pour jouer un gros loser qui est l'ex de Robin ; Barney perd Ted comme ami et doit se trouver un nouveau "wingman" ; une référence à la musique de Psycho quand Barney cherche la femme qui gâche ses plans de drague ; on découvre le Bro code, qui est un point positif après ce rebondissement pourri où Barney couche avec Robin... what the hell ?
S'il y a un point sur lequel cette série échoue, et encore plus dramatiquement dans cette saison, c'est nous sensibiliser à ce qui arrive aux personnages, surtout émotionnellement. Déjà les scénaristes essayent de nous faire croire à une histoire possible entre Robin et Ted, qui tient encore à elle, et ils couchent ensemble à nouveau, et ils s'aiment plus mais quand même il y a un lien entre eux encore présent, et blablabla, bref l'histoire classique dans les séries TV... sauf qu'on s'en fout, vu qu'un sait que Robin n'est pas la mother, donc que leur relation est vouée à l'échec !
Et malgré les efforts de la réalisation qui se base sur tous les clichés possibles, les ralentis et la musique en tête, la séparation entre les bros ou l'accident de Ted à la suite duquel tout le monde se précipite vers l'hôpital, ne sont nullement émouvants. Dans ce dernier cas il n'y a que la musique, très bonne, qui touche, et heureusement que par la suite cette scène est désamorcée par un gag, mais on sent quand même dans l'épisode (le dernier de la saison) qu'il y a une part de sérieux après. A force de trop de déconnes, je n'en avais rien à faire que Ted soit à l'hôpital ou quoi, et c'est peut être aussi parce que je savais que ça allait ne pas être pris au sérieux.
Il y a quand même ce qui m'a semblé être du second degré dans la suite de l'épisode, comme le laisse transparaître à mon avis le choix d'une autre musique qui joue sur les émotions. La séparation avec Stella, Ted qui dit avoir changé à cette dernière, la réconciliation entre les amis, et Barney qui jette des regards à Robin car il est visiblement amoureux d'elle (déjà ce dernier point est ridicule), ... rien n'a marché ; maintenant que la série décide soudainement de vouloir nous faire prendre des choses au sérieux, c'est raté.

Je vais m'arrêter là pour HIMYM je pense, je ne veux pas m'aventurer dans une saison 4 si ça se dégrade, surtout que je me doute que si je commence une saison je me sentirai forcé de la finir.
Enfin tant pis pour la suite de l'histoire, je peux la laisser tomber aisément. Peu importe que le dernier épisode de la saison 3 s'arrête sur un cliffhanger avec la proposition en mariage, je sais que Stella n'est pas la mother, malgré ce qu'on veut nous faire croire lors de la fois où elle dit avoir été à une fête de la St Patrick ratée (là on est censés se dire "mais... et si c'était celle où était Ted, et la mother ?"), mais vu le nombre de saison restantes, parce qu'il faut bien tirer sur la corde tant qu'une série marche, on se doute que le héros va encore changer maintes fois de copine.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Ven 9 Nov 2012 - 17:03

Je revois la saison 1, c'est sympa, mais j'ai l'impression de ne pas retrouver ce qui m'a fait adorer la série la première fois, quoi que ce soit. Peut-être que la série m'était apparue comme neuve et audacieuse, et cette fois je sais à quoi m'attendre ?
J'ai plus souri que ri je crois, même s'il y a des choses excellentes.
Et je m'attache pas mal aux persos et leurs histoires, quel dommage qu'apparemment la série empire après la saison 3, car j'aurais bien voulu continuer à suivre la vie de Ted et compagnie.

Par contre, que c'est cheap ! La série a été un gros succès, elle est sauvée par son humour, mais d'un point de vue technique, que c'est cheap ! Pourtant Fox est une grande société.
Les fonds verts sont terriblement mauvais, je suis sûr que je pourrais faire mieux moi-même. Dans les scènes en taxi, on voit encore une lumière verte sur les visages, et dans l'épisode 18 on voit à travers l'oreille de Ted.
Le mixage son est assez mauvais, on a l'impression que quand un bruit est censé être fort, c'est sous-mixé, ça fait bizarre.
Pour le DVD, il y a certains musiques qui ont été remplacées (Mr Roboto de Styx, Tubthumping, que j'ai connu grâce à la série), c'est quand même étrange, alors qu'à côté de ça la Fox se payait les droits de pleins de tubes pour "My name is Earl".

Bon, tout ça m'a pas empêché de commander la saison 2...

Sinon me suis procuré les chansons du "Get psyched mix" de Barney, dans l'épisode sur le nouvel an. J'aime pas les chansons de Styx par exemple, mais il y a des trucs très biens dans cette sélection, il y a des morceaux de groupe que je ne connaissais pas ou presque pas la première fois que j'ai vu la série, mais que j'aime beaucoup maintenant.
Ils ont de bons goûts musicaux, dans l'équipe de cette série. Il y a même Black sabbath cité dans l'épisode 17.

EDIT : Oh, et j'ai remarqué qu'il y a pleins de moments où on s'attendrait à entendre des rires préenregistrés... mais on s'en abstient. Ouf ! C'est tout à l'honneur de la série.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: How I met your mother   Dim 18 Nov 2012 - 0:33

Me demandant comment ils avaient traduit une blague sur "Madame est servie" dans la VF, j'ai regardé quelques secondes du doublage.
Les voix et la synchro sont hallucinantes tant c'est mauvais.
Et la blague se perd, évidemment.

A part ça, en revoyant les épisodes, je me rends compte qu'il y a de temps à autres des gags assez prévisibles. Je voyais des choses venir, alors que je me souvenais absolument pas qu'il y avait ça dans tel ou tel épisode.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: How I met your mother   

Revenir en haut Aller en bas
 
How I met your mother
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mother/EarthBound
» How I Met Your Mother
» La mother road 66
» How i met your mother
» Mother Seigel's Curative Syrup: Médicament du Québec?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Télévision :: Séries TV-
Sauter vers: