La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The Mystery method

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: The Mystery method   Dim 12 Fév 2017 - 18:41


Auteur : Mystery (Erik Von Markovik)
Année : 2007

Ca y est, je suis définitivement passé de l’autre côté du miroir. Je lis un bouquin au sous-titre aussi putassier que certains spams sur internet : "How to get beautiful women into bed".
Quand j’avais lu The game, j’avais encore l’excuse de vouloir explorer un univers insoupçonné, celui des pick-up artists, même si une partie de moi espérait pouvoir y récupérer quelques conseils de drague… chose que je n’aurais même pas voulu avouer à ce moment-là, mais que j’assume maintenant.
En revanche, The Mystery method, ce n’est nullement un récit, c’est uniquement un manuel de drague, rédigé par un des protagonistes de The game et l’un des PUA les plus en vogue, Mystery.
C’est fou comme ma mentalité a changé en quelques semaines, après ma lecture de The game ; en repensant aux réserves que j’avais, elles me paraissent absurdes maintenant. Je me rends compte que mon mode de pensée était dicté par les règles d’une société conservatrice. Mais il y a une question simple à se poser : en quoi est-ce que c’est immoral d’apprendre comment mieux séduire ?
En quoi est-ce que c’est plus "humain" que de tâtonner en espérant qu’à un moment on va réussir à plaire à quelqu’un ? On apprend bien à se perfectionner dans tous les autres domaines, alors pourquoi pas celui-là ? Ça ne devrait pas être tabou.
Malgré tout, j’ai longtemps hésité à lire The Mystery method, parce que je n’ai pas toujours été d’accord avec les techniques de l’auteur comme j’ai pu les voir dans son émission The pickup artist notamment… mais Mystery marque un point lorsqu’il fait remarquer que les femmes se font si régulièrement draguer que si on veut se distinguer, il faut ruser.

Si on lisait The Mystery method sans savoir de connaissance préalable de son auteur, il paraîtrait très prétentieux. On a l’impression qu’il se présente, indirectement, comme un surhomme, en plus d’un gourou. Et même un scientifique, qui aurait découvert l’Algorithme pour conquérir les femmes.
Ses certitudes absolues ont une dimension comique, en plus Mystery a cette tendance à créer ses propres termes, et là avec ce bouquin j’ai découvert son concept de "Venusian arts", dans lequel il va super loin. Ces arts inventés de toutes pièces par le fameux PUA seraient, d’après lui, à la reproduction ce que les arts martiaux sont à la survie. Et au lieu de ceinture de couleurs, la progression est récompensée par des pendentifs.
C’est risible à quel point il prend au sérieux ses délires… mais en sachant que ses skills sont à la hauteur, on lui pardonne.
Au moins, ce qui est agréable dans son traitement du sujet, c’est que Mystery est totalement honnête quant à l’objectif qu’il propose : le sexe. Et non bâtir une relation de couple solide ou quoi que ce soit. Et pourtant, on sent qu’il a besoin de protéger sa démarche en enjolivant un peu son mode de fonctionnement : il précise bien influencer les femmes, et non les manipuler. Et il prétend qu’il ne cherche pas uniquement la beauté physique… alors qu’on sait bien que ses cibles ont toutes des airs de mannequins.
Il tente aussi de justifier la notation des femmes en fonction de leur physique, mais là ça ne marche pas, c’est quelque chose de déshumanisant quoi qu’on en dise.
On peut également reprocher au livre ses passages trop alambiqués, dignes d’un ouvrage scientifique, avec ces théories sur la survie et l’évolution. Ça m’a permis de découvrir certaines choses (la pyramide de Maslow), mais Mystery aurait très bien pu tenir le même propos de façon plus condensée.
D’ailleurs, il se répète pas mal au fil du bouquin, quoique ça n’est pas toujours un mal puisque ça aide à retenir les apprentissages. C’est également une très bonne idée que d’avoir résumé les leçons à la fin de chaque chapitre.
Un dernier bémol : Mystery a un peu tendance à faire sa pub, en évoquant ses autres produits, ses bootcamps, ou ses sites (surtout que la plupart des liens sont morts).

Mais qu’en est-il du fond ? Disons que tout du long, je suis tombé sur des enseignements qui m’ont fait dire que… Mystery est un putain de génie.
The game et The pickup artist m’avaient jusque là aidé à avoir le courage d’aborder, et malgré quelques petits réussites, j’avais très peu mis en application la fameuse méthode Mystery.
A la fois parce que j’étais réticent d’un point de vue éthique, et parce que j’étais trop impatient pour mettre en place des tactiques élaborées.
En même temps, il existe pleins de PUA différents, et chacun a sa façon de faire. Certains prônent un comportement détendu et naturel (comme Moe Abbassi, qui tient une chaîne Youtube, et dont j’aime beaucoup l’attitude).
Mais j’ai pris conscience à la lecture de The Mystery method qu’en favorisant une approche semie-directe, avec un opener qui laisse à moitié entendre la raison du lancement de la conversation, je ne me distinguais nullement de toute une série d’autres mecs qui ont déjà essayé de draguer telle personne. De plus, ça échoue à moins que la fille ne ressente déjà de l’attirance.
Alors qu’à lire les explications de Mystery… ça paraît totalement logique que sa méthode ait plus de chances de fonctionner. En gros, il s’agit de cacher ses intentions en faisant comme si on n’était pas attiré, et pousser la cible à s’intéresser à nous plutôt que l’inverse.
Il faut dire que l’auteur est très fort pour convaincre de la validité de ses méthodes, il arrive même à défendre le concept de peacocking… alors que c’est l’élément que je trouve le plus saugrenu dans son processus.
Il parvient même à démontrer de façon logique que ne pas suivre sa méthode (par exemple débuter par de la séduction, en passant la préparation) peut se solder par des succès, mais que c’est loin de faire de soi quelqu’un de doué en séduction.

Que l’on soit d’accord avec Mystery ou non, c’est un type qui apparaît comme très intelligent et réfléchi (en même temps, il a mis une dizaine d’années pour penser à tout ça).
Ce qui est impressionnant c’est qu’il va à contrecourant des réflexes de la plupart des mâles, mais a de très bonnes raisons de le faire. Il explique tout ce qui peut mal tourner, et pourquoi, et m’a ouvert les yeux sur mon propre vécu. (je croyais sottement que c'était déjà gagné une fois arrivé au kiss-close, alors que Mystery préconise de freiner à ce moment là)
Même si parfois il fait de trop grosses généralisations sur la psychologie féminine, il parvient souvent à tirer du sens de la mauvaise tournure que prennent certains évènements, et qui laisse la plupart des hommes dans le flou. Alors que quand il donne la solution à tel mystère (disons, pourquoi telle fille n’a pas gardé le contact après le premier soir), ça sonne comme une évidence.
Qu’on applique ou non sa méthode au final, Mystery partage des réflexions très utiles ; il énumère non pas des règles mais des tendances qui dirigent les comportements sociaux durant le flirt, qui donnent à réfléchir et sont tout autant de directives à garder en tête pendant l’interaction pour la mener dans la bonne direction. Mais il n’y a pas vraiment un schéma précis à réappliquer à chaque fois.
Si ce n’est lors d’un paragraphe, rédigé non pas par Mystery mais son comparse Lovedrop, où il conseille d’établir un plan pour ses rencards et de le répéter pour toutes les filles, ce qui fait très calculateur (mais, eh, ça fonctionne !)
Et je trouve toujours que la technique de Mystery avec la pochette de développement photo, déjà mentionnée dans The game, est un truc de sociopathe.
Par ailleurs, comme l’auteur le dit lui-même, sa méthode vise à obtenir des HB9-10, et il faut procéder un peu différemment avec des cibles d’une beauté inférieure… et pour ma part, je ne suis pas attiré par celles que les PUA comme Mystery considèrent comme des 10.

Donc en fin de compte, je pense que je ne vais toujours pas m’en tenir exactement à la Mystery Method… mais l’ouvrage m’aura quand même ouvert les yeux sur pas mal de points, j’ai pris des notes qui me seront sûrement utiles, et je pense que se relire certains passages avant d’aller en soirée peut aider à se mettre dans un bon état d’esprit et se motiver.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
The Mystery method
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un mystery sal chez pelintezer
» [chronique] The Mystery Play de Grant Morrison et John.J.Muth
» Paige Harper and the Tome of Mystery (Jeu d'objets cachés)
» Dangerous method de David Cronenberg
» The Mystery Play.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Discussions :: Livres-
Sauter vers: