La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'impossible monsieur Bébé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: L'impossible monsieur Bébé   Mer 8 Fév 2017 - 23:10


Fiche du film :
Réalisateur : Howard Hawks
Scénaristes : Dudley Nichols, Hagar Wilde
Année : 1938
Genre : Comédie
Acteurs principaux : Cary Grant, Katharine Hepburn, May Robson

Mon avis :
Je ne regarde pas si souvent de vieux classiques, mais je n’ai rien contre en voir de temps en temps ; je me dis que si on parle de tel ou tel film encore aujourd’hui, c’est qu’il y a une raison.
Et L’impossible monsieur Bébé est une référence de la "screwball comedy", avec deux grosses stars dans les rôles principaux, et un réalisateur de renom aux commandes, Howard Hawks. Enfin, il a sa réputation, même si je n’ai aucune affection particulière pour son travail… je ne m’étais même pas rendu compte que j’avais déjà vu 5 de ses films, et qu’il n’y en a presque aucun que j’aie vraiment aimé, à part peut-être Le port de l’angoisse, je crois… mais j’en ai pratiquement aucun souvenir.

Dans L’impossible monsieur Bébé, Cary Grant tient un rôle à contre-emploi, puisqu’il joue un archéologue malhabile, mené à la baguette par sa fiancée. Une bonne partie de l’humour du film se base sur l’inaptitude du héros à se faire respecter ou même entendre, et ça m’a vite gonflé. Les quiproquos sont forcés, ils naissent du simple fait que le personnage n’est pas capable de s’exprimer, alors qu’il suffirait de quelques mots pour mettre fin à une situation embarrassante. Ces scènes s’avèrent frustrantes, parce que l’incompréhension entre les personnages ne provient pas d’un malentendu futé, c’est juste que les protagonistes s’embourbent dans des discussions où ils font exprès de ne pas en venir à l’essentiel (putain, dis simplement "votre robe est déchirée" au lieu de traîner pendant trois plombes à expliquer que t’as quelque chose d’important à dire).
Et ces quiproquos miteux s’éternisent…
Les dialogues où l’un ne comprend pas ce que dit l’autre se veulent futés en jouant sur les mots, mais les remarques à côté de la plaque ne font qu’attester de la débilité des personnages, qui en deviennent insupportables.
Je ne sais pas qui j’ai le moins aimé des deux héros, entre Cary Grant que j’évoquais, et Katharine Hepburn, pot-de-colle qui multiplie les bourdes grotesques et les maladresses lourdingues.

Et cet homme et cette femme, qui n’arrêtent pas de se croiser, ne se supportent pas au premier abord, donc c’est bon, à leur première rencontre tu sais qu’ils vont finir ensemble. D’ailleurs si le personnage de Grant n’en peut plus de cette fille, elle, pour sa part, ne cache pas vouloir l’épouser… on ne sait pas trop pourquoi.

Agaçant. Seules quelques scènes avec le léopard m’ont tiré un semi-sourire.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
L'impossible monsieur Bébé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Impossible Monsieur Bébé - Howard Hawks 1938
» Impossible de télécharger certains fichiers sur SS Online
» Personnages Monsieur & Madame
» [RESOLU] Photo : impossible d'activer le flash !
» [AIDE] Impossible de monter carte SD - Flash Rom impossible + Desire ne se recharche plus - HELP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: