La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The knack and how to get it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: The knack and how to get it   Dim 29 Jan 2017 - 22:04


Fiche du film :
Réalisateur : Richard Lester
Scénariste : Charles Wood
Année : 1965
Genre : Comédie
Acteurs principaux : Rita Tushingham, Ray Brooks, Michael Crawford

Mon avis :
J’ai l’impression d’avoir déjà fait le tour des films sur le thème de la séduction ; toutefois dans mes recherches, je suis tombé sur une liste de Neil Strauss (l’auteur de The game) sur des personnages modèles de dragueur dans des fictions, et il y a un film que je ne connaissais pas : The knack and how to get it. Ce long-métrage a déjà plus de 50 ans, donc je doutais qu’il soit encore d’actualité, mais apparemment Strauss en a repris des répliques, et s’il conseille le film, je fais confiance.

Alors qu’est-ce que le knack ? En gros, c’est le mojo. Et le héros ne l’a pas, contrairement à son colocataire, qui voit les femmes défiler dans sa chambre, au point qu’il a mis en place un livre d’or.
Je me suis dit que ça faisait un peu écho au parcours de Neil Strauss, puisque dans The knack il y a aussi cet intellectuel loser qui demande conseil à un expert en séduction… mais les points communs s’arrêtent là. Aucun des deux personnages n’est attachant ; le héros est toujours sur les nerfs et prend la tête, et son ami, on essaye d’en faire un mâle alpha détaché, mais c’est juste un connard. La caractérisation des deux est censée être comique j’imagine mais ils n’ont rien de drôle. En plus l’acteur principal joue faux.
L’humour global du film qui se veut burlesque est trop forcé, pas drôle, et random. Il y a un type qui aime repeindre les murs de chaque maison où il passe, juste comme ça, sans raison. Et il raconte n’importe quoi à chaque fois qu’il ouvre la bouche ; le tiers des dialogues de ce film sont des dialogues de sourds sans queue ni tête.

Il y a une différence entre faire dans l’originalité et faire n’importe quoi. La réalisation souffre des mêmes problèmes, elle se montre un peu expérimentale mais très foutraque. Je n’ai pas bien compris ce qui se passait dans certaines scènes et quelles étaient les intentions derrière les choix de mise en scène.
De nombreux passages sont recouverts des paroles de badauds en off, dont les phrases et les mots s’entremêlent en formant des associations sans logiques… c’est très confus. Qui parle ? Et de quoi ils parlent en fait ?
On débarque aussi sans contexte dans des séquences avec des personnages qu’on ne connaît pas…

J’ai tenu une quarantaine de minutes. C’était insupportable. J’ai mieux à faire que de finir ce truc.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
The knack and how to get it
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PS4] Knack
» Les courts-métrages Pixar
» Quel est le plus gros boss jamais combattu??
» [PS4] Knack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: