La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tales of Monkey Island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Tales of Monkey Island   Dim 15 Jan 2017 - 18:37


Il y a deux soldes Steam de cela, j'avais acheté une floppée de jeux, et dans le lot, les 5 épisodes de Tales of Monkey island, de Telltale.
Je suis pas totalement fan de la série de jeux, mais l'humour me plaît... et Tales était le seul jeu dispo sur Steam, hormis les deux premiers, même s'il y en a eu d'autres entretemps.

Tales apporte plusieurs changements audacieux à la mythologie de Monkey island, puisque le jeu débute lorsque LeChuck retrouve forme humaine et devient gentil. Et on apprend plus tard que la Dame Vaudou contrôle depuis le début la destinée de tous les personnages.
Le scénariste n’est pas le même que pour les premiers jeux, mais l’humour est efficace… même s’il y a bizarrement beaucoup de jeux de mots semi-vulgaires ou à caractère sexuel, ce qui n’est pas vraiment dans l’esprit des jeux de base.
C’est légèrement poussif par moments, et ce gag récurrent où les pirates piquent une crise de colère à cause de la Vérole de LeChuck devient un peu lourd. Mais globalement, c’est amusant.
J’ai eu le plaisir de retrouver pendant un moment la joute d’insultes, avec pour originalité que cette fois, il fallait faire en sorte que les réponses de Guybrush coïncident avec les paroles de deux personnages en même temps. On a aussi une variante marrante avec le concours de grimaces. Et dans les délires du même genre, on doit aider un lamantin géant à draguer avec des phrases basiques issues d’un bouquin de traduction (et j’ai réussi du premier coup par hasard, en disant des trucs que je pensais contre-productifs).
L’humour reste la qualité dominante de ce Monkey island.
Par contre pour le scénario, il y a des éléments qui ne collent pas que j’ai remarqués dans l’épisode 2 : Guybrush voit Elaine avec LeChuck puis ne comprend pas que c’est lui le type qu’on dit être arrivé avec Elaine sur une île. Et elle, de son côté, parle du changement de bord de LeChuck comme si Guybrush était déjà au courant. J’ai vraiment pas compris ces incohérences.

Les énigmes sont beaucoup plus simples, et ça n’est pas plus mal, même s’il y en a encore quelques unes dont la résolution sort de nulle part. Au moins, tout se passe dans un certain lieu restreint à chaque épisode, et on sait qu’on a tous les éléments qu’il faut sous la main (pas comme dans Monkey island 2 où fallait chercher un objet sur tel île, l’utiliser sur telle autre, …)
Il n’y a pas beaucoup de challenge, mais les façons farfelues de résoudre les problèmes sont amusantes.
J’avais lu que la direction artistique était ratée ; c’est vrai que certains personnages sont moches, mais je m’attendais à pire.
Ironiquement, il y a un élément de l’animation qui était plus efficace en 2D qu’en 3D : les gesticulations de Stan le vendeur de bateaux ; avant ses bras apparaissaient subitement d’une position à une autre, et maintenant c’est moins fluide.
C’est surtout les graphismes qui sont pauvres, au niveau des textures et des éclairages.
Même le flou quand il y a un effet de mise au point sur l’arrière-plan est foireux, on dirait que l’écran est barbouillé.
Et comme souvent avec Telltale, il y a des bugs d’animation, et dans les épisodes 4 et 5, un bug qui fait crasher le jeu et qui n’a jamais été réglé. Alors que c’est tout con, il suffit au joueur de changer l’extension de 3 fichiers…

J’ai pas trop adhéré à la musique non plus, elle débarque sans prévenir des fois, et les niveaux ne sont même pas égalisés.
Et la navigation n’est vraiment pas terrible ; quand on va dans la jungle, on ne peut pas accéder à tout moment à la carte pour le déplacement rapide, ça n’est possible que quand on quitte un certain décor (en plus Guybrush se déplace encore trop lentement d’un endroit à un autre, même en utilisant ce déplacement sur la carte).

C’est assez dingue le nombre de défauts que comporte ce jeu, comme quoi Telltale fait les mêmes conneries depuis des années.
Mais Tales of monkey island est quand même suffisamment divertissant…

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Tales of Monkey Island
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] sur ScummVM et Monkey Island 3
» Le topic des jeux vidéo rétros. Vos souvenirs nostalgiques !
» [EMULATEUR] SCUMMVM : Emuler vos vieux jeux PC's [Gratuit]
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» Pétales de roses cristalisées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Discussions :: Jeux vidéos-
Sauter vers: