La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le sens du devoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Le sens du devoir   Dim 8 Jan 2017 - 23:26


Fiche du film :
Réalisateur : David Chung
Scénariste : Kan-Cheung Tsang
Année : 1986
Genre : Action / Drame / Policier
Acteurs principaux : Michelle Yeoh, Michael Wong, Hiroyuki Sanada

Mon avis :
Après avoir épuisé tout ce qu’il y avait de bien dans la filmo de Jackie Chan, c’était du côté de Donnie Yen ou de Jet Li que je m’étais mis à chercher de bons films d’action Hong-Kongais, sans penser que je trouverais de quoi me contenter chez Michelle Yeoh. Je l’avais déjà vu dans quelques films, sans que sa performance me marque plus que ça, et donc la saga Le sens du devoir, où elle tient le rôle principal dans les deux premiers opus, ne me tentait pas tellement. Jusqu’à ce que je voie sur une VHS la bande-annonce du 2, qui mettait en avant des combats bien violents. C’est tout ce qu’il me fallait.

Trois policiers empêchent l’évasion d’un criminel, et deviennent la cible d’un de ses anciens partenaires pendant la guerre. L’intrigue se résume à peu près à ça, si on excepte un ou deux twists.
L’un des flics est un Japonais qui décide de changer de boulot pour être plus proche de sa femme et sa fille, avec qui on a droit à un peu trop de scènes niaises en famille.
Les deux autres sont des Chinois, Michael et Michelle (oui, ça fait pas très asiatique comme prénoms), le premier essayant de draguer la seconde, ce qui donne des scènes de comédie pas très drôles… mais au moins, on évite la lourdeur à laquelle m’ont habitué beaucoup de films Hong-Kongais !
Ces sous-intrigues me laissaient indifférent au début, mais à force elles m’ont carrément ennuyé, car le film traîne trop dessus.
Etonnamment, en dehors de ces séquences d’un ton léger, Le sens du devoir comporte beaucoup de scènes très tendues, et fait preuve d’une violence très crue, sur laquelle on ne met pas d’emphase par de grosses effusions de sang, ce qui lui donne plus d’impact en lui donnant des airs plus réalistes.
Et en même temps, le film se montre assez trash, car les méchants n’hésitent pas à tirer sur des innocents pour se faire entendre (ou juste de manière complètement gratuite), livrant de multiples tirs dans la gueule notamment.
Dommage que l’efficacité des moments de tension soit parfois désamorcée par des débordements over-the-top (le type qui garde sa position debout même après deux balles dans le torse), ou des détails plutôt risibles, comme lorsqu’en pleine prise d’otage, une vieille demande à aller aux WC d’une voix chevrotante.

La mise en scène des combats n’est pas toujours totalement limpide, il y a par moments trop de coupes à mon goût, et des changements de plan qui font perdre l’attention sur ce qui se passe. Mais les affrontements sont quand même généralement impressionnants par leur dynamisme, qui rend le danger palpable : on se dit que si tel personnage réagissait une demie-seconde plus tard, il se prenait un coup de couteau.
Les acteurs/cascadeurs font preuve de talent et de rigueur, et les combats sont surtout impressionnants quand ils se déroulent dans des lieux un peu particulier, comme dans les allées d’un avion, ce qui a dû être un casse-tête à chorégraphier puis filmer.
Il y a quelques plans où on dirait que les comédiens ont été exposés à un réel danger, notamment quand l’un des policiers essaye de grimper une excavation pendant qu’on l’ensevelit à la pelleteuse.
Mais comme pour les moments de tension, les passages d’action du film se retrouvent minés par un ou deux éléments.
La poursuite en voiture par exemple est rendue légèrement ridicule par le nombre de fois que les poursuivants se trouvent un tremplin improvisé : une zone en travaux, une portière de voiture accidentée, …
La fusillade dans le restaurant m’a ennuyé pendant un temps car on voit pendant trois plombes le méchant mitrailler les éléments du décor.
Et lors du final, il y a à la fois ce moment où Michelle saute de son tank en toc juste avant qu’il explose, puis quand les héros échappent à des explosions sur un chariot, on croirait les voir sur un train-fantôme où les détonations juste à coté d’eux leur sont totalement inoffensives.
Ah et le détail qui tue : ils ont fait une faute sur le nom d’un personnage, inscrit sur son cercueil. Ca la fout mal.

Bon, les séquences d’action sont correctes. Mais je m’attendais à mieux.
Je verrai quand même sûrement certaines des suites, étant donné que les histoires n’ont apparemment rien en commun (et qu’il y a Donnie Yen dans Le sens du devoir 4 !)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Le sens du devoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sens du devoir-The Beginning:
» Le Sens du devoir:
» Le sens du devoir 6:
» Le Sens du devoir 4:
» Le Sens du devoir 5:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: