La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un seul bras les tua tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Un seul bras les tua tous   Mer 28 Sep 2016 - 17:28


Fiche du film :
Réalisateur : Chang Cheh
Scénaristes : Kuang Ni, Chang Cheh
Année : 1967
Genre : Action
Acteurs principaux : Wang Yu, Chiao Chiao, Chung-Hsin Huang

Mon avis :
J’ai envie en ce moment de voir des films où des gens se pètent la gueule, et pour ça le mieux ça reste le cinéma asiatique. Je cherchais donc des films d’arts martiaux estimés, et je me suis rappelé qu’il me fallait voir du Wang Yu, à force d’entendre parler de cet acteur et de sa série des "one-armed swordsman". "Un seul bras les tua tous" est le premier épisode, qui a inspiré toute une floppée de films avec des héros manchots, et il faut avouer que le titre français est plutôt cool.

Enfant, Fang Gang voit son père tué par des bandits ; avant de mourir, ce dernier confie son fils au maître dont il était domestique. Maintenant adulte, le héros est brimé par ses condisciples, alors qu’il est l’élève le plus doué parmi eux. Un soir où il compte partir, la fille du maître lui tranche le bras droit, sans vraiment le vouloir.
C’est ce qui s’appelle une vie de merde.
Fang est recueilli par une paysanne, avec qui naît une romance expédiée, et quel hasard, il se trouve qu’elle était en possession d’un livre sur le kung-fu qui a en partie brûlé, et dont il ne reste que l’annexe qui concerne l’usage du bras gauche !
J’avoue que je ne vois pas trop en quoi la pratique des arts martiaux nécessiterait des mouvements différents d’un bras à un autre, ni pourquoi, d’après ce qu’on nous dit, il faudrait utiliser un sabre plus court pour la main gauche. Est-ce que cela ne s’applique pas seulement aux droitiers ? Pourquoi Fang ne pourrait-il pas manier son arme de la même façon qu’il le faisait auparavant avec l’autre main ? Oh well.
Je pensais du coup que l’ouvrage aiderait le héros à manier son sabre, mais ça lui apprend en premier lieu à couper des arbres du tranchant de la main, en abattre à distance, ou frapper la roche si fort que son empreinte y demeure.
Euh, ouais… C’est d’autant moins crédible que l’acteur effectue ses actions sans trop d’énergie.

Le film est d’ailleurs assez mou, et comporte pas mal de scènes un peu ridicules ; pas assez toutefois pour en rire ouvertement toutefois.
L’un des méchants s’appelle Visage Rieur, il est insupportable à ricaner de façon forcée tout le temps ; il est à peine suspect, au point que quand une de ses futures victimes lui dit son nom, il a beau répondre de "euuuuh…" avant de changer de sujet, la fille tombe quand même dans le panneau.
Son chef, Démon au fouet, a un nom bien moins rigolard, mais ne cesse d’éclater de rire en début de phrase, et c’est tout aussi énervant.
Bon malgré tout, les combats sont pas trop mal, même si évidemment ils n’ont pas la fluidité ni la vitesse qu’on peut trouver aujourd’hui. Les chorégraphies enchaînent quand même les coups avec un certain dynamisme qui rendent les combats crédibles ; au moins les adversaires ne gardent pas la pose comme dans de nombreux films de kung-fu.
L’idée d’attribuer aux méchants une arme qui bloque la lame de leurs ennemis est pas mal, mais c’est la seule trouvaille du film, qui nous la ressort tout du long. Ce qui est con c’est qu’à part le grand maître (sûrement un peu moins idiot que ses élèves), jamais personne ne lâche son sabre quand il reste bloqué ; ils attendent de se faire poignarder.
Malgré la faiblesse du scénario, j’ai aussi trouvé que les moments tragiques font de l’effet. Le jeu est ostentatoire et peu naturel (on expose son malheur en parlant tout seul à voix haute), mais les acteurs s’y donnent tellement à fond que ça m’a quand même remué.

J’admets que pour un film de 1967, celui-ci a plutôt bien vieilli (j’aurais pensais que c’était un peu plus récent), mais Un seul bras les tua tous n’a pas grand chose qui m’ait marqué, en-dehors de ce concept du héros estropié, auquel il doit sûrement une partie de son succès.

Bande-annonce VOST :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Un seul bras les tua tous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Seul Bras les Tua Tous:
» kukaku Shiba un seul bras
» Diamond s'éteind tout seul
» Top chef sur M6
» connection wifi se désactive toute seule (FNO 4.0) full

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: