La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La métamorphose - Franz Kafka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: La métamorphose - Franz Kafka   Ven 2 Sep 2016 - 22:43


Auteur : Franz Kafka
Année : 1912
Genre : Fantastique / Drame

J'avais envie de lire un classique, et La métamorphose me semblait idéal : c'est court, c'est censé être un chef-d’œuvre, et il y a une dimension horrifique/fantastique.

La métamorphose du titre, elle est là dès la première phrase. Rien ne nous y amène, aucun préambule. Gregor Samsa se réveille, et il s’est transformé en insecte géant. Il est assuré que ce n’est pas rêve, mais il ne s’en étonne pas trop.
Kafka s’intéresse à autre chose que l’élément le plus insolite, et l’esprit du héros dérive vers d’autres sujets, comme les inconvénients de son boulot, le fait qu’il risque d’être en retard, …
L’intention de l’auteur de faire de l’absurde est affichée trop clairement, et m’a gonflé au bout de quelques pages tellement, tant il insiste sur ces réflexions sur des sujets futiles et insipides, et fait durer chaque décision, chaque pensée, chaque action.
Gregor reste au départ dans sa chambre sans informe qui que ce soit de son problème, et s’inquiète plus des conséquences de sa transformation sur son travail que de sa transformation elle-même. Il subit alors, en écoutant à travers la porte, les propos saugrenus des autres, qui ignorent ce qui se passe ; ils reprochent au héros de ne pas se lever, de ne pas prendre son emploi au sérieux, et ça crée un décalage très énervant, plutôt que comique.
Quand la famille du protagoniste apprend enfin la situation, l’auteur décrit, encore longuement, les dispositions qu’ils prennent face à la situation. C’est laborieux, et ça n’a rien d’intéressant.
Par ailleurs arrivé en fin d’histoire, leurs comportements ne semblent pas simplement absurdes, mais pas cohérents.

Peut-être que l’idée est de représenter l’aliénation par le travail et les responsabilités qui forcent à faire tout et n’importe quoi pour gagner sa vie ; on s’en retrouve déshumanisé, et là encore on se raccroche quand même à son gagne-pain.
Mais le récit n’est pas du tout agréable à lire. L’écriture est rébarbative, Kafka ne cesse de répéter le nom du héros, sans jamais utiliser de périphrases pour varier un peu. Alors que pour véhiculer un même idée, l’auteur peut employer des variantes qui occupent toute une demie-page.
Le livre n’est déjà pas long, mais aurait pu durer deux fois moins. Mon édition fait 150 pages, mais la nouvelle occupe juste un peu plus de la moitié. Sinon je n’aurais même pas fini la lecture.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
La métamorphose - Franz Kafka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La métamorphose de Franz Kafka
» Franz Kafka
» Franz KAFKA (République tchèque)
» Franz Kafka
» Franz Kafka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Discussions :: Livres-
Sauter vers: