La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trainwreck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Trainwreck   Jeu 11 Aoû 2016 - 0:21


Fiche du film :
Réalisateur : Judd Apatow
Scénariste : Amy Schumer
Année : 2015
Genre : Comédie
Acteurs principaux : Amy Schumer, Bill Hader, Brie Larson

Mon avis :
J’ai vu tous les films réalisés par Judd Apatow jusque là, même si je ne suis pas plus fan que ça. Je préfère largement certains des films qu’il a uniquement produits, mais bon, là aussi il n’y a pas que du bon, et au bout d’un moment je ne sais plus trop vers quoi me tourner pour trouver encore de bonnes comédies US contemporaines.
Trainwreck, dernière réalisation d’Apatow, m’intriguait un peu au départ, mais les avis négatifs m’ont dissuadé de le voir au cinéma. J’y reviens finalement, le reboot de Ghostbusters et mon humeur du moment me donnant envie de me faire des comédies du même genre.

Le pitch qui m’avait plu, c’est qu’une fille qui ne croit pas en l’amour et enchaîne les coups d’un soir tombe sur un type attentionné, qui s’attend à ce qu’ils mènent une relation stable ensemble.
Le film veut se montrer libre dans son ton, mais ça se traduit par un relâchement excessif qui m’a directement gonflé. L’héroïne, incarnation donc de la femme dite "moderne", balance des fucks, like, totally, et autres tics de langage à tout va, en marmonnant.
Je pense que ça va avec le personne qu’incarne Amy Schumer, cette fille qui se fout de tout, toujours défoncée ou bourrée, en plus de ça complètement prétentieuse et hautaine, aussi superficielles que ses amies.
Le genre de personne qui m’est insupportable et me rebute… alors que c’est le personnage principal, quand même.
Je crois que le problème c’est surtout que l’héroïne n’est pas assez caricaturale pour s’éloigner de ses équivalents dans la réalité, et pour que je puisse en rire du coup. L’interprétation est trop premier degré lors de propos dédaigneux que tient Amy, alors qu’une dérision plus affichée aurait pu faire passer ça.
C’est pareil dans le milieu du boulot d’Amy, on a ces figures odieuses qu’on imagine bien dans la salle de rédaction d’un magazine de mode/tendances (j’ai déjà eu à côtoyer ce type de personnes à peine humaines), heureusement arrive ce moment avec les pitchs d’articles complètement cons, et ça m’a soulagé.

Il y a un gag que j’ai trouvé début. Dans la première séquence. Celui de la métaphore avec les poupées.
Sinon il y a, de temps à autres, des idées sympas, le copain gay refoulé m’a amusé… mais la plupart du temps, l’humour tombe à plat.
Les impros sont pourries, par exemple le mec qui essaye de "talk dirty" au lit et n’y arrive pas, c’est une idée sympa, mais le résultat est complètement naze.
Ca fait partie des nombreux gags vraiment pas drôles et qui deviennent même gênants. Surtout que, comme beaucoup trop souvent dans ce film, les gags et les discussions paraissent interminables, alors qu’il n’y a déjà pas grand chose de drôle à la base. J’avais juste envie que ça cesse par moments.

Vu le sujet, je m’attendais à ce qu’il y ait un traitement un peu sérieux par moments, mais très rares sont les scènes à ne pas être tournées en dérision. Ou alors si elles essayent vraiment d’être sérieuses, c’est raté (la discussion entre Amy et Lebron au match de basket est ridicule).
Tous les personnages ont un comportement déplacé, comme s’ils étaient handicapés socialement. C’est gonflant, surtout que ça n’est même pas drôle.
Au début, Amy se tape n’importe quel mec, qui font comme si elle était canon… bon désolé, mais elle fait une sale tronche pendant tout le début du film… parce qu’elle est bourrée ou mal réveillée, certes, mais quand même ; on dirait un hamster et elle a tellement de mascara qu’on dirait qu’elle a des yeux au beurre noir.
Et bon, une fois qu’elle sort avec le gentil docteur, le film ne raconte plus que des banalités sur le couple, les incertitudes, etc.
Mais c’est comme ça tout le temps avec les réalisations d’Apatow en fait : c’est mou, pas si drôle que ça, et ça n’a pas grand chose à raconter.
D’ailleurs il y a à un moment une parodie de film indé complètement nulle, sans aucun sens, preuve là aussi qu’Apatow ne sait pas de quoi il parle.
Il faut vraiment que j’arrête de regarder ses films.

Ah oui ajoutez à ça une BO de merde et des cameos gratuits, même pas justifiés par des gags.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Trainwreck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: