La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La loi du milieu (Get Carter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: La loi du milieu (Get Carter)   Sam 6 Aoû 2016 - 22:27


Fiche du film :
Réalisateur et scénariste : Mike Hodges
Année : 1971
Genre : Polar
Acteurs principaux : Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne

Mon avis :
Après m’être enchaîné de nombreux films d’arts martiaux très décevants, à force de rechercher dans la filmo de Donnie Yen quelque chose d’aussi appréciable qu’Ip Man, j’ai décidé que ça suffisait de voir des trucs pourris. Je suis repassé au cinéma auquel je suis habitué, le cinéma occidental ; j’avais envie d’un bon polar, et j’espérais que La loi du milieu, aka Get Carter, allait remonter le niveau par rapport à ce que j’ai vu dernièrement.

Jack Carter, mafieux Londonien, se déplace à Newcastle pour l’enterrement de son frère, qu’il soupçonne d’avoir été tué.
Le film nous laisse un bon moment dans le flou concernant la situation et les personnages, et met beaucoup de temps à démarrer.
L’enquête de Carter avance à deux à l’heure, et pourtant ça se permet des scènes complètement inutiles, comme lorsque le héros pousse sa maîtresse à se toucher au téléphone (je crois que c’est la seule séquence où l’on voit cette femme d’ailleurs).
D’autres, qui font un peu plus avancer l’intrigue, se montrent bien soporifiques. Carter s’invite à une partie de cartes, et les voix à moitié effacées se superposent, entre les hommes qui jouent et la femme bourrée qui parle au héros. Et ça tourne à vide, il n’y a aucun propos d’intérêt, et ça s’éternise (sans compter les plans avec une amorce floue qui prend la moitié du cadre, qui achèvent de faire décrocher du film).
Même quand il se passe quelque chose, c’est rendu inintéressant. Carter infiltre une maison, et putain vu comme c’est mis en scène, c’est aux antipodes de quelque chose de trépidant.

La façon dont Carter trouve ses réponses retire en plus tout intérêt à l’investigation. Ca se fait au hasard (quand il regarde, sans raison, un film amateur qui lui donne un indice), ou grâce à la bêtise de ses adversaires. Un type envoie ses hommes pour donner un billet de train à Carter, de sorte qu’il déguerpisse. Il fallait s’en douter, Carter fait cracher le nom de son employeur à un de ses hommes.
Ca semble con de la part du gangster en question, jusqu’à ce qu’on découvre que ce n’était qu’un leurre, et là du coup ça paraît con de la part de Carter d’être tombé dans le panneau.

Peut-être pour donner un quelconque caractère au film, La loi du milieu se montre très grivois pour un rien. Dès la séquence de début, on voit les collègues de Carter regarder des diapositives pornos ; par la suite le scénario est bourré d’allusions scabreuses, et toutes les femmes ne sont que des objets sexuels. On abuse de la nudité inutile, des plans sur les soutifs et les culottes…
C’est moralement dégueu, mais on met toutes les femmes aux pieds du héros, de sorte à le valoriser, en faire un mâle alpha (il y a plusieurs films de Clint Eastwood de la même époque, avec la même mentalité à gerber).
En plus on a du mal à croire en Michael Cain séducteur irrésistible et en badass qui met un type à terre en un coup de poing et une gifle.

Je m’ennuyais pas mal mais c’est vraiment cette misogynie insistante qui m’a vraiment énervé et m’a forcé à arrêter le film au bout d’une heure et quelques.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
La loi du milieu (Get Carter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: