La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 All about Eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: All about Eve   Mer 20 Juil 2016 - 19:30


Fiche du film :
Réalisateur et scénariste : Joseph L. Mankiewicz
Année : 1950
Genre : Drame
Acteurs principaux : Bette Davis, Anne Baxter, George Sanders

Mon avis :
Après avoir vu The Philadelphia story dernièrement, je voulais poursuivre sur un autre classique du même genre : All about Eve, de Mankiewicz, qu’il me fallait voir depuis un moment. On en avait vu des extraits en cours il y a maintenant quelques années, et il a une réputation conséquente.
Entretemps, je suis passé aux films de kung-fu, et même si c’est vraiment ce qui me tente en ce moment, je me suis forcé à regarder All about Eve, que je m’étais déjà procuré.

L’Eve du titre est une pauvre fille sans amie ni famille, fan d’une certaine actrice de théâtre et d’un metteur en scène, allant jusqu’à se rendre à chaque représentation de leur dernière pièce, chaque soir.
Elle gagne l’affection de ses idoles lorsqu’elle leur fait le récit larmoyant de sa vie jusqu’alors. Moi ça a échoué à me toucher tant l’histoire est bateau, et les interactions entre les personnages à leur rencontre reste limitées, mais Eve prétend tout de même que c’est le plus beau soir de sa vie… ce qui ne fait que renforcer l’idée que c’est une pauvre fille pour moi.
Il n’y a aucun personne auquel j’ai pu m’attacher, parce que les théâtreux qu’admire l’héroïne sont prétentieux et abjects, difficilement supportables, et à l’inverse la jeune femme est d’une naïveté et d’une innocence excessive, comme une gamine.

Eve se met au service de la star, cherchant au passage à prendre exemple sur elle, ce qui lui fait craindre qu’elle ne cherche à la remplacer… mais Eve est tellement attentionnée que ça vire à la sociopathie, et elle manque tellement d’estime personnelle et se rabaisse si souvent que j’avais envie de la baffer.
Paradoxalement, quand le masque tombe, j’étais très déçu. Si c’était le plan d’Eve dès le début, d’arriver sur le devant des projecteurs, c’est ridicule. Elle restait devant le théâtre chaque soir en comptant sur le fait qu’on la repère et qu’on la fasse entrer dans le cercle fermé du showbiz ? C’est absurde.

Le pitch est intéressant quand même, cette histoire d’ambition perfide, ce rêve américain qui nécessite d’être faux-cul et manipulateur…
Mais le traitement est ennuyeux ; c’est plutôt bien écrit, il y a des tournures de phrases bien trouvées et des métaphores amusantes, mais ça parle plus que nécessaire et c’est mou.

PS : Marilyn Monroe dans un petit rôle, et elle joue déjà une blonde écervelée… aucun réalisateur n’a été capable de lui faire jouer autre chose ? C’est énervant.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
All about Eve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: