La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bons baisers de Pékin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Bons baisers de Pékin   Mar 19 Juil 2016 - 22:42


Fiche du film :
Réalisateurs : Stephen Chow et Lik-Chi Lee
Scénaristes : Roman Cheung, Stephen Chow, Vincent Kok, Lik-Chi Lee
Année : 1994
Genre : Comédie
Acteurs principaux : Stephen Chow, Anita Yuen

Mon avis :
A force de voir du Jackie Chan, du Jet Li, et du Stephen Chow, ça m’a vraiment donné envie de continuer à explorer le cinéma asiatique de divertissement. Et tant qu’à faire, autant continuer sur du Stephen Chow ; comme je l’ai déjà dit, même si ses films sont inégaux, il y a de ces gags qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Et en tant que réalisateur, il en a pas fait tant que ça, donc ça ne sera pas bien compliqué de boucler cette partie de sa filmographie.

Le titre est déjà évocateur, mais tout est fait pour évoquer James Bond dans cette parodie. La musique, le générique, le look de certains personnages, … ce qui teinte d’ironie le carton du début qui nie toute ressemblance avec le personnage de Ian Fleming.
Le héros regarde même les films avec Roger Moore en VHS.
Par contre, tout est moins bien dans le film de Stephen Chow. Et pas forcément à des fins comiques, c’est juste parce que ça fait plus cheap.
Ils n’ont pas réussi totalement à imiter le style des Bond, et les scènes d’action surtout en pâtissent, elles sont molles et confuses.

Le héros est un simple vendeur de viande, fils d’un héros, et qui pour cette seule raison devient espion du jour au lendemain. Le scénario n’a pas de logique, et pleins de détails manquent de cohérence.
L’espion amateur fait équipe avec une traître qui doit le tuer, mais tombe sous son charme. On n’y croit pas du tout, et alors qu’un pitch comme ça laisser imaginer de bons quiproquos, l’humour s’avère très décevant.
Les gags sont faciles, certains sont complètement nuls au point d’être atterrants. J’ai jamais vu ça dans du Stephen Chow, même celui qu’il avait réalisé avant, Love on delivery.
Il y a des trucs randoms, et ça tombe carrément à plat. Un type pisse contre un mur en intérieur avant de nous être présenté… ok, pourquoi ?
C’est aussi beaucoup trop scabreux.
Les acteurs n’y mettent même pas du leur, on ne les sent pas impliqués ; quand le héros et un autre type imitent des cris de dinosaures, c’est complètement con et ça sort de nulle part, mais je suis sûr que Stephen Chow aurait été capable de rendre ça drôle avec une meilleure intonation ou plus de mimiques. Il y a bien, dans ses autres films, des gags très bêtes qui marchent uniquement grâce à la performance de l’acteur.
Tout le film paraît mou aussi, justement parce que ça manque d’implication et de vigueur.
Et les changements de ton brutaux ne marchent pas du tout, des innocents se font exécuter, et la violence est très premier degré.

Quelques trouvailles m’ont fait marrer, comme le flingue à l’envers ou le rasoir interverti avec le sèche-cheveux, ..
Mais globalement le film est éprouvant. J’ai tenu 1h avant d’arrêter, et je sais pas comment j’ai fait pour en arriver jusque là.

Bande-annonce VOST :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Bons baisers de Pékin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Éditions 10/18] Bons baisers de Cora Sledge de Leslie Larson
» bons baisers de...
» HISTOIRES DE VAMPIRES (Tome 01) BONS BAISERS DU VAMPIRE de Kerrelyn Sparks
» 2 - Bons Baisers de Russie - 1963
» Bons baisers de Pékin:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: