La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Johnny English

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Johnny English   Sam 9 Juil 2016 - 21:17


Fiche du film :
Réalisateur : Peter Howitt
Scénaristes : Neal Purvis, Robert Wade, William Davies
Année : 2003
Genre : Comédie
Acteurs principaux : Rowan Atkinson, John Malkovich, Natalie Imbruglia

Mon avis :
Hier soir et ce matin, j’ai revu plusieurs épisodes de Mr Bean avec un ami. J’en ai littéralement pleuré de rire, et pas qu’un peu. J’avais un peu envie de voir davantage de Rowan Atkinson, et mon comparse m’a dit qu’il y avait du très bon dans Johnny English. J’avais vu le 1 il y a des années, à la TV, étant enfant, et je n’en avais pas gardé un très bon souvenir, mais je voulais bien le réévaluer.

Tous les espions du MI7 meurent en même temps, et il ne reste qu’un seul agent pour enquêter sur leur mort : Johny English. Le type, du peu qu’on voit de lui au début, tient plus du secrétaire que de l’homme de terrain, et il se montre pourtant déjà totalement incapable, sans parler du fait qu’il est responsable de la mort de tout le monde… alors pourquoi lui et pas un autre bureaucrate ? Pourquoi pas son sidekick, autrement plus compétent ?
Certes, le film n’a pas la prétention d’être réaliste, mais ce prétexte à l’intrigue n’a même pas un minimum de cohérence. Et le reste du scénario et vraiment bête et paresseux, reposant entièrement sur des raccourcis et des facilités.

Mr Bean, c’est d’un humour terriblement con, et on ne peut dire que ça soit subtil, mais en en faisant des caisses, Rowan Atkinson donnait à son personnage un certain caractère. Johnny English en revanche, c’est fade, et d’une lourdeur différente, bien moins fun : ça insiste trop pour établir une blague, ou pour l’expliciter, gâchant ainsi le peu de potentiel comique qu’il y avait. Ou alors ça traîne beaucoup trop sur une blague dont la chute a déjà été amenée, et qui n’est déjà pas si drôle que ça.
D’ailleurs tous les gags sont attendus, déjà vus, très communs. Aucune surprise.
Bean, aussi bien la série que le film, bénéficiait aussi d’un excellent sens du rythme et de la mise en scène. Dans Johnny English, le rythme est trop mou pour rendre les gags efficaces, ça traîne.
Et le montage est bourré de petits faux raccords, qui m’ont sauté aux yeux dès la première séquence.

J’ai arrêté au bout d’une cinquantaine de minutes, parce qu’il n’y avait rien de réellement drôle. J’ai souri parfois, c’est tout.
Par contre, peut-être le seul truc que j’ai apprécié réellement, c’est la beauté du casting féminin ; ça m’a rarement autant frappé, alors qu’à côté une des caractéristiques de Bond c’est de savoir s’entourer de belles femmes. Natalie Imbruglia… dommage qu’on ne l’ait pas vu dans plus de films.

Bande-annonce VF :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Johnny English
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La montre de Johnny English
» Johnny English - Peter Howitt - 2003
» Pixar et le plagiat
» ? Partitions Johnny's ?
» L'Insubmersible Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: