La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Panic room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Panic room   Ven 24 Juin 2016 - 23:51


Fiche du film :
Réalisateur : David Fincher
Scénariste : David Koepp
Année : 2002
Genre : Thriller
Acteurs principaux : Jodie Foster, Kristen Stewart, Forest Whitaker

Mon avis :
J’ai déjà dû dire, en parlant d’un autre film, que malgré l’engouement général pour David Fincher, je ne suis pas particulièrement fan de ce réalisateur. J’ai tout de même vu 7 de ses 10 longs-métrages (enfin, 8 maintenant). C’est pas un cinéaste qui m’enchante, mais assurément loin d’être médiocre, et il y a toujours quelque chose dans ses films qui me tente un minimum.
Panic room est sûrement le moins apprécié parmi ceux que Fincher a fait, mais je restais intrigué par ce pitch de la mère et de sa fille piégées dans leur propre maison ultra-sécurisée.

La demeure est présentée dès le début par une visite par un agent immobilier ; c’est simple, mais efficace, puisqu’on nous fait un exposé oral de la disposition de la maison et de ses particularités, et en même temps la caméra navigue de sorte à rendre compte de l’espace. Jusqu’à en arriver à la fameuse "panic room".
Meg, le personnage de Jodie Foster, y est clairement mal à l’aise, mais son amie la presse à acheter, sous prétexte qu’elle ne trouvera rien de tel ailleurs à Manhattan (le personnage n’a d’ailleurs aucune utilité à part ça, car on ne la reverra plus jamais).
Je ne comprends pas quoi qu’il en soit pourquoi l’héroïne achète une maison immense qui s’étend sur plusieurs étages, alors qu’il n’y a quelle et sa fille. Si ce n’est pour les besoins d’un thriller…
Le premier soir de leur emménagement déjà, alors qu’ils n’ont même pas pu se familiariser avec le système de sécurité, les personnages sont victimes d’un cambriolage. VDM.
Meg se planque avec sa fille dans le refuge blindé, mais l’idée excellente qui fait durer le film, c’est que ce que veulent les criminels se trouve justement dans la panic room.

On voit si peu les deux héroïnes avant l’attaque qu’elles ont à peine le temps d’exister à part en tant que victimes, ce qui fait qu’on s’inquiète un peu moins de leur sort au départ. La gamine est incarnée par une Kristen Stewart vraiment tête à claques, dès sa première apparition ; en revanche, Jodie Foster est excellente, et est une des raisons pour lesquelles Panic room fonctionne en partie.
Fincher est aussi très doué pour créer du suspense, par le rythme du montage et le choix des plans. Mais ces qualités sont contrebalancées par de nombreux défauts.
David Koepp a beau avoir participé à d’excellents blockbusters (Jurassic park, Spider-man) et être un scénariste en vogue (et a été payé un salaire record de 4 million pour ce film, ce que je trouve révoltant), il nous livre quand même là des personnages au comportement parfois complètement con et quelques scènes d’un grand n’importe quoi.

Pour ce qui est de la mise en scène, il y a des effets vraiment bien trouvés et pertinents, mais Fincher a trop pris goût à certaines de ses expérimentations pour Fight club et nous les ressort à l’excès.
Il aime les mouvements de caméra amples et fluides, comme s’il s’agissait du regard d’une entité omnisciente et immatérielle ; du coup, à l’aide de CGI, le cinéaste fait passer la caméra à travers des barreaux, l’anse d’une cafetière, …
Je trouve ça saugrenu et Fincher en abuse, alors que c’est rarement utile. Ok, on a compris que les criminels envoyaient du gaz dans la panic room, pas besoin de suivre le parcours du tuyau. Ou de rentrer dans l’ampoule d’une lampe-torche qu’on allume !
J’ai l’impression que ça avait quand même plus de sens dans Fight club, par exemple avec ce plan qui naviguait entre les détritus d’une corbeille.
Mais dans Panic room, le réalisateur a employé de nombreux effets sans trop se questionner sur leur utilité. Le générique de début avec des textes en relief flottant dans les airs… ok, pourquoi ? C’est ridicule.

Il y a de nombreuses bonnes idées dans Panic room, aussi bien concernant le scénario que la réalisation, mais c’est plombé par toutes ces fautes de goût et ces incohérences.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Panic room
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kristen Stewart] Panic Room
» Traductions des romans "Fullmetal Panic!"
» VOSTOK albatros (radio room )
» Seriez vous preneur d'une réedition de la vostok radio room?
» [RESOLU] room diverse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: