La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 First mission (Jackie Chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: First mission (Jackie Chan)   Lun 23 Mai 2016 - 23:10


Fiche du film :
Réalisateurs : Sammo Kam-Bo Hung, Fruit Chan
Scénariste : Barry Wong
Année : 1985
Genre : Drame / Action
Acteurs principaux : Jackie Chan, Sammo Kam-Bo Hung, Emily Chu

Mon avis :
Quand on m’a raconté que dans First mission, Jackie Chan devait s’occuper de son frère attardé, joué par Sammo Hung, je m’attendais vraiment au pire… Quand ils font des films ensemble généralement il y a des éléments de comédie méga lourds, alors du drame… mais ça reste un film de Jackie Chan, donc il fallait que je le voie. Et j’ai veillé à voir la version longue, avec quelques combats en plus, donc c’est toujours ça…

Jackie incarne donc Tat Fung, un policier dont le frère, Dodo, se comporte comme un gamin, s’habille comme un gamin, et joue avec des gamins. C’est gênant à voir, et le film parvient même à rendre ça obscène au bout d’une minute, quand un des amis de Dodo fouille dans sa poche, avant de signaler qu’il y a un trou dedans, et qu’il ne porte pas de sous-vêtements !
Les quelques blagues du film sont nulles, et quand First mission veut se montrer dramatique, c’est tout aussi gênant que le reste.
Pour montrer que Dodo est incapable de se débrouiller seul, on le place dans pleins de situations à problèmes humiliantes pour lui : il y a cette séquence où un commerçant le fait imiter des animaux en lui faisant miroiter un emploi, ou celle où Dodo ne peut payer une addition au restaurant… et se fait tabasser par tout le personnel, devant les clients ! Normal.
Il se fait même persécuter par son prof particulier… C’est poussif et ridicule ; ils pensaient vraiment pouvoir créer du drame ainsi ? C’est pathétique.
Au passage, la bêtise de Dodo est très mal jaugée, il a 30 ans et parle normalement, mais il ignore le sens du mot "âge"… c’est n’importe quoi.

Le héros est tiraillé entre son désir d’épouser sa copine, la nécessité de s’occuper de son frère, et l’envie de quitter la police pour devenir marin.
Dodo pense que Tat l’abandonne, et essaye de se suicider, ouhla… Là encore, ça se veut poignant, mais ça reste navrant à voir, et c’est triste car Jackie s’implique émotionnellement dans son jeu…
Ca doit survenir vers le milieu du film, et au lieu de traiter des problématiques établies de façon terre-à-terre, l’intrigue part dans une toute nouvelle direction.
Dodo, qui se met souvent dans des situations pas possibles, braque par erreur un criminel (il jouait dans la rue avec un flingue… je ne sais si c’est un vrai ou non, mais ça ne ressemble pas à un jouet). Sa bêtise provoque donc le courroux de mafieux locaux, et même la mort de nombreuses personnes…
Ca donne un nouveau prétexte pour les combats, même si certains jusque là survenaient de façon totalement gratuite : les policiers sont tous au resto, et un voyou malmène la copine de Jackie, du coup ils vont régler ça sur le parking…

Il y a quelques cascades pas mal, mais les combats sont, étonnamment, mal montés. Il y a souvent de mini-ellipses dans l’action, la plus gênante étant au début quand Jackie se retrouve debout sur un brancard sans qu’on ne l’ait vu sauter dessus, alors qu’il était au sol le plan juste avant. Un des intérêts des combats de Jackie Chan c’est pourtant la gestion de l’espace, et l’enchaînement de la chorégraphie, même si les angles de caméra changent…
Le montage des combats est aussi trop cut, et les plans sont trop serrés pour qu’on suive correctement ce qui se passe. Il y a même des inserts au milieu de l’action, c’est une erreur terrible, ces gros plans ne servent à rien, et vu leur emplacement on dirait qu’ils sont là pour faire passer un raccord entre deux plans d’un même combat…
Ce qui est très surprenant aussi, c’est de voir Jackie Chan accompagné d’un groupe armé se la jouer Rambo au début du film, en pleine forêt, et zigouiller des hommes à la mitrailleuse, sans aucune pitié. Et en plus, dans des tenues de jogging jaunes poussin, ce qui n’est pas ce qu’il y a de plus discret…
Il s’agit là d’un exercice de police, mais même plus tard quand Jackie se bat réellement contre des criminels, non seulement il évite le corps-à-corps et tire mortellement sur ses ennemis, mais en plus il les frappe à coups de pioche ou de machette !
C’est pas tant le fait que l’acteur trahisse le code éthique de ses personnages dans ses autres films qui me dérange, que le fait qu’on exploite moins, du coup, les capacités physiques de l’acteur. Si je veux voir un héros shooter ou démembrer des bad guys, je regarderais du Schwarzie ; quand je regarde du Jackie Chan je m’attends à des putain de combats à main nues, ou avec des objets du décor.

Au final, ce que j’ai le plus apprécié dans First mission, étonnamment, c’est sa BO éléctro-pop bien 80's, très pêchue, et fort sympathique malgré des moments d’expérimentations un peu déconcertants au début. Dommage que la bande-son soit introuvable, en vente ou en téléchargement, à part sur Youtube…
(ah si, un autre truc à retenir : le look du chef de la police, qui a une moustache à la John Waters et des sourcils qui remontent sur les côtés… wtf)

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
First mission (Jackie Chan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jackie chan my story avec la video
» jackie chan
» Jackie Chan Stuntmaster
» Dragon Lord - Jackie Chan - 1982
» Mister Dynamite - Jackie Chan - 1986

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: