La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le flic de Hong-Kong (Jackie Chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Le flic de Hong-Kong (Jackie Chan)   Sam 14 Mai 2016 - 10:41


Fiche du film :
Réalisateur : Sammo Kam-Bo Hung
Scénaristes : Cheuk-Hon Szeto, Barry Wong
Année : 1985
Genre : Comécie / Action
Acteurs principaux : Sammo Kam-Bo Hung, Charlie Chin, Stanley Sui-Fan Fung, Jackie Chan

Mon avis :
J'ai toujours une envie de films de Jackie Chan, mais je crois avoir épuisé tous les meilleurs. Du coup j'ai opté pour Le flic de Hong-Kong, en dépit de sa mauvaise moyenne. De toute façon avec les Jackie, c'est souvent inégal, il peut y avoir de superbes cascades mais dans un film médiocre, et dans les 80's c'était en général à cause d'un scénario trop naze, voire qui laisse plus de place au blabla qu'à l'action.

Le flic de Hong-Kong s’écarte un peu de ce qu’on voit d’habitude en débutant par une course-poursuite en voiture, avec quelques bonnes idées, et en faisant de Jackie un flic, armé d’un flingue. Il ne nous prive pas pour autant de ses prouesses habituelles ; c’est pas ce qu’il y a de plus spectaculaire à voir, mais Jackie se déplace quand même à toute vitesse sur la structure d’une grande roue. Dommage pour ces ralentis intempestifs, et ce montage qui coupe le héros en plein saut, gâchant l’impact d’une cascade.
Et puis soudain, c’est le drame… des ninjas noirs et bleus (!) débarquent de nulle part. J’avais jamais vu ça dans un film de Jackie, des ninjas nanardesques.
Puis s’enchaînent les moments complètement cons, Jackie poursuit un type mais s’arrête pour aider un couple à prendre des photos…
Jusque là, l’humour s’immisçait au milieu de l’action, comme très souvent on voyait un type tomber et se faire mal aux fesses (un type de gag très récurrent dans les films asiatiques de Jackie ; les orientaux adorent ça).
Les gags deviennent de plus en plus lourds, de plus en plus présents… jusqu’à ce qu’on se rende compte avec effroi que la comédie occupera en fait la majeure partie du film.

L’histoire est complètement bidon, un simple prétexte qui reste très vague ; on n’y revient que par intermittences, entre des écarts comiques qui traînent insupportablement en longueur.
Sammo Hung, qui réalise aussi, incarne un malfrat, qui réunit sa bande, forcé d’aider la police à retrouver un fugitif.
Enfin on croirait que le vrai fugitif, c’est Jackie, qui disparaît du film et ne revient qu’à deux occasions avant l’affrontement final. Je me demande s’il n’est pas dans Le flic de Hong-Kong juste pour rendre service aux copains, et s’il n’avait pas un autre tournage en même temps. En tout cas, évidemment, c’est lui qui est mis en avant sur l’affiche, et c’est une immense arnaque.
Donc à la place de Jackie Chan, on a 5 guignols, dont un plus attardé que les autres qui est particulièrement insupportable. On croirait voir Les Musclés, c’est le même humour de merde, et tous sont abasourdis par la présence d’une femme dont ils veulent tous obtenir les faveurs.
Il y a un moment très gênant où ils se cachent tous sous sa couverture ; ils simulent aussi un "cambriolage", où l’un des mecs de la bande est attaché à la fille par les autres, qui sont masqués. Et ça se reproduit 5 fois d’affilée ! C’est ce qui est encore plus horrible dans ce film, pleins de gags pitoyables dès leur première occurrence se retrouvent répétés pleins de fois.
Et les gars se justifient auprès de la fille au final par un "on ne faisait que jouer !". Ce serait une bonne excuse pour justifier un viol, ça.

L’humour, si on peut l’appeler ainsi, est d’une débilité effarante, d’une nullité navrante ; ça se veut drôle mais à la place j’étais plongé dans une horreur totale.
Ajoutez à cela une musique soit irritante, soit risible. Pour la mise en scène, un seul truc m’a marqué, cette demi-bonnette à la De Palma le temps d’un plan, qui présente dans la même image un type au téléphone et un gros plan de sa femme qui découpe une orange… je m’étais que c’était pour créer une tension à la vue du couteau, mais en fait ça n’a réellement aucune signification dans le film.
Bon, il y a bien le combat final, où Jackie revient enfin… en costume d’Arale, le personnage de manga ; c’est complètement n’importe quoi, c’est à croire qu’ils ont voulu ridiculiser leur star.
Il ya toutefois enfin des idées sympas, dans un train fantôme, quelques cascades pas mal…
Mais ça ne sauve nullement ce film autrement effroyable.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Le flic de Hong-Kong (Jackie Chan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Flic de Hong Kong 2:
» Le Flic De Hong Kong 3 (Sammo Hung) (1986)
» Hong Kong Connection:
» Collection Hong Kong Boulevard, Le boulevard de l'anarque !!!!!!
» [Hong Kong Disneyland] Les 5 ans du Parc (2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: