La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Razzia sur la chnouf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Razzia sur la chnouf   Mar 26 Avr 2016 - 1:55


Fiche du film :
Réalisateur : Henri Decoin
Scénaristes : Henri Decoin, Maurice Griffe, Auguste Le Breton
Année : 1955
Genre : Drame / Polar
Acteurs principaux : Jean Gabin, Marcel Dalio, Lino Ventura

Mon avis :
"Razzia sur la chnouf", si ça c’est pas un titre de vieux de la vieille !
C’est un film français de 1955, qui traite de trafic de drogue. C’est déjà pas commun, mais en plus Gabin incarne un criminel, de retour des USA pour remplacer un membre important d’une organisation.
Par contre, Gabin en méchant, je n’y crois pas. Il roule des mécaniques, avec ses réparties, mais il ne parvient pas à être menaçant. D’autant plus que le personnage fait preuve de bonté parfois… ce qui ne le rend pas attachant pour autant.

Le héros doit régler divers problèmes, des vols, des commandes insuffisantes de la part des revendeurs, … Il doit gérer son business, quoi.
Le trafic est présenté de façon un peu ludique, on apprend que les porteurs ne prennent pas plus d’1kg de drogue au cas où ils fileraient avec, on voit les astuces pour faire passer la coke dans le pays, …
C’est cool de voir qu’un film de cette époque couvre des aspects qu’on retrouve encore aujourd’hui. Un cheminot, qui récupère la drogue dans une cale à bord des trains, cherche à se retirer du métier… mais on ne le laisse pas partir.
Et comme c’est encore le cas 60 ans plus tard, on voit les criminels se servir d’un resto chic comme couverture.
En revanche, là où Razzia sur la chnouf a pris un coup de vieux, c’est dans les manières et le langage des personnages, qui rendent des scènes un peu risibles.
La violence a aussi peu d’impact, à part dans une scène à l’ambiance étonnamment glauque, où l’on finit par suggérer un viol.

Les répliques qui sont les plus ridicules, ce sont les répliques de drague.
"Dites-donc, elle est sévère la caissière, il doit pas s’emmerder le mec qui lui apprend le judo sur l’oreille" ; plus tard : "dis-donc mignonne, si jamais tu as des envies d’apprendre le judo, je suis ceinture marron", et "on pourrait aller cueillir les pâquerettes derrière un talus, non ?"
Ca c’est marrant, mais la vision des femmes en général dans le film m’a gêné. Alors ok c’est l’époque, mais les femmes sont au service des hommes, elles partent quand les hommes doivent parler entre eux, …
Il y a une scène où un porteur de drogue s’en va en faisant glisser discrètement sa main sur le cul de la femme du chimiste ; c’est totalement gratuit, ça n’a même pas son importance dans la scène ou le film plus globalement.
Et pourtant, c’est pas comme si Razzia sur la chnouf n’osait pas des trucs dont l’audace réside dans l’émancipation des normes de l’époque. Un film des années 50 qui présente un couple homo sans jugement de valeur, ou une scène de séduction purement physique, limite érotique, entre une blanche et un noir, c’est pas banal !

Le twist final est simple, mais sympa, et on se rend compte que le film jusqu’alors était vraiment bien pensé, pour en arriver à ce point-là.

Pas un mauvais film, mais pas vraiment pour moi.

Bande-annonce :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Razzia sur la chnouf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ultime Razzia : Tallandier
» Razzia
» Tome 5 Razzia - Previews & Hypothèses
» Vos personnages préférés ?
» Meckert, Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: