La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maria pleine de grâce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Maria pleine de grâce   Sam 9 Avr 2016 - 22:18


Fiche du film :
Réalisateur et scénariste : Joshua Marston
Année : 2004
Genre : Drame
Acteurs principaux : Catalina Sandino Moreno, Guilied Lopez, Orlando Tobón

Mon avis :
Maria pleine de grâce n'est pas un film qui m'intéressait (même si l'affiche est jolie), mais je l'ai vu pour les mêmes raison que pour Oslo 31 août hier. Et ce dernier m'avait donné envie de voir d'autres drames. Même si le genre, et le thème de la drogue, sont les seuls points communs.
Maria pleine de grâce est une production HBO d'un film Colombien/Américain/Equatorien.
L'héroïne éponyme est une fille de 17 ans, vivant dans une petite ville sans tellement de choix d'emplois. Mais elle quitte néanmoins son boulot, en raison du traitement subi par son patron. Alors que, malgré son jeune âge, sa famille compte sur elle pour subvenir à leurs besoins. Sa mère, sa grand-mère, et sa sœur avec son enfant.

Les personnages sont défavorisés, mais leur traitement n'est pas manichéen. Maria est après tout une jeune femme comme tant d’autres, avec les mêmes préoccupations, et parfois ses moments de joie. On ne sent pas tout le temps sur elle le poids de sa situation.
Et elle fait preuve d’un certain esprit d’indépendance. Elle apprend qu’elle est enceinte, mais refuse d’épouser son copain, consciente qu’ils ne s’aiment pas.
Elle envisage de travailler comme bonne, mais un type qu’elle vient de rencontrer lui propose de faire la "mule". Transporter de la drogue dans son ventre pour la faire passer aux Etats-Unis.
Le principal attrait est la somme d’argent proposée, mais bien sûr, on ne lui dévoile pas tous les aspects de ce trafic. Elle doit avaler entre 60 et 70 sachets. Et si un seul s’ouvre en elle, elle meurt.
On assiste d’ailleurs à la création de ces sachets hermétiques, on voit Maria s’entraîner avec des raisins pour avaler. C’est tout un art.

J’ai ressenti une légère crainte pour Maria et les autres filles lors du transport de drogue, mais rien de vraiment angoissant.
En fait, tous les évènements se déroulent avec la même lenteur, ce qui n’est pas dérangeant en soi, mais il y a le même rythme et le même calme quoi qu’il se passe. Quoi que les personnages disent ou fassent.
Du coup, le film est trop lisse pour être efficace dramaturgiquement.
Au bout d’un moment, l’héroïne se retrouve vraiment dans la merde… mais la tension potentielle est évacuée, pour les mêmes raisons.
Le film est parcouru d’un sentiment d’insouciance rassurant. Pratiquement tout est pris en charge pour Maria, les gens l’aident, s’occupent de minimiser les problèmes pour elle, et du coup je ne me suis pas vraiment senti inquiet ou affecté par les situations.
Les moments censés être émouvants ne le sont pas non plus.

Maria pleine de grâce n’est pas un mauvais film, le sujet est intéressant et pendant un temps ses différents aspects sont bien exposés, mais au final ça ne marche pas en tant qu’histoire. C’est plus intéressant d’un point de vue documentaire que dramaturgique.

PS : à l’aéroport de la fin, en arrière-plan, dans le flou, sur un mur, on peut lire "it’s what’s inside that counts". Dommage que le réalisateur n’ait même pas pensé à mettre ça en avant, on dirait que c’est juste là par hasard, ça n’est lisible entièrement sur aucun plan.

Bande-annonce VOST :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Maria pleine de grâce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maria pleine de grâce - Joshua Marston
» Cauchemar en pleine mer
» Avec Maria Filali technique de la femme
» [REQUETE] Eteindre la led quand la batterie pleine
» [Snyder, Maria V.] Les Portes du Secret - Tome 1: Le poison écarlate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: