La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Zoolander 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Zoolander 2   Mar 1 Mar 2016 - 23:36


Fiche du film :
Réalisateur : Ben Stiller
Scénaristes : Ben Stiller, Justin Theroux, Nicholas Stoller, John Hamburg
Année : 2016
Genre : Comédie
Acteurs principaux : Ben Stiller, Owen Wilson, Penelope Cruz

Mon avis :
Il existe beaucoup de comédies, mais il est plus difficile d’en trouver qui te font vraiment rire. Le premier Zoolander était d’une grande connerie, qui aurait pu (dû ?) me rebuter, mais son humour visait juste. Les bandes-annonces de la suite m’ont beaucoup fait rire, ça annonçait quelque chose du même niveau, et ça me rassurait de me dire qu’il restait des valeurs sûres, des œuvres sur lesquelles on peut compter pour avoir une dose d’hilarité.
Hélas, j’avais tort.

Certes, j’ai ri devant Zoolander 2, car il y a de bons gags, mais j’ai été très déçu par d’autres. Il y a des blagues gratuites, faciles, prévisibles, … et des gags qui font sourire mais sur lesquels ont finit par trop appuyer ("bernard-l’hermite", qu’on nous ressort 3 fois ; c’est bon).
Il reste quand même quelques trouvailles géniales, dans un domaine satirique : la parodie de pub, qui m’a bluffé par la réalisation qu’on peut toujours se renouveler dans la bêtise et le mauvais goût, et les moqueries plutôt bien adressées à la mode, avec les personnages du hipster et de la diva au visage tiré par les rides.
Le contexte de la mode et du show-biz permet de faire intervenir de très nombreuses stars pour des cameos, mais la plupart du temps, on n’en fait pratiquement rien. C’est pas assez inventif ou fou, et bien trop souvent on dirait que le cameo en lui-même est censé être le gag. Mais pointer une personnalité du doigt, en s’assurant bien de mentionner son nom, ça ne suffit pas à faire rire.
Le choix de certaines stars par ailleurs est douteux, on a de vrais grands noms placés au même niveau que les phénomènes du moment qu’on aura, je l’espère, oublié dans quelques années. Certes on se moque, gentiment, de Bieber, mais j’y vois là seulement une façon de contenter aussi bien ses fans que ceux qui le détestent.

Une chose qu’avait évité le premier film, c’était de franchir la limite entre absurde et incohérent. Or ici, pleins de choses ne font pas sens, mais visiblement les scénaristes s’en souciaient peu. Ca devient flagrant avec ce final qui part dans tous les sens, comme si soudain plus personne n’en avait rien à foutre ; ce n’est pas sous prétexte qu’un film est une comédie qu’on peut faire n’importe quoi. Et c’est pas comme dans Anchorman 2 et son combat final, dont l’humour vient de la gradation des évènements ; dans Zoolander 2 on dirait juste qu’on enchaîne les moments WTF à défaut de savoir que faire.

Une bonne histoire n’est pas ce qu’on attend d’un film pareil, mais le scénario de Zoolander 2, à vouloir prendre plus d’ampleur, se casse la gueule. Il y a des éléments de film d’espionnage, il est question d’un complot, de secrets, de messages cachés dans des expressions faciales, … et au final l’avancée de l’intrigue se base uniquement sur des raccourcis, des facilités et des plot holes (Interpol qui prend son temps avant de traduire "Aqua vitae").
Et au niveau de la mise en scène, si je puis dire, ça essaye aussi d’en faire trop, avec des habillages et des effets spéciaux qui ne servent à rien, la série de transition dans l’œil de Billy Zane par exemple n’a aucune raison d’être.
Et pour une telle production, j’ai été surpris par de grosses maladresses dans le rythme du montage. C’est très perturbant lors du final, qui réunit toutes ces figures du monde de la mode ; elles jouent déjà mal, mais il y a surtout un très léger moment de latence entre leurs répliques et les réponses de Mugatu, ce qui fait perdre du dynamisme et du naturel à la scène. De même quand un peu plus tôt Valentina est censée interrompre Hansel, mais lâche son "shut up" juste quelques temps après qu’il ait fini sa phrase… c’est un problème de rythme léger mais tellement simple à discerner, et à arranger, que je ne comprends pas que ça ait été laissé tel quel.
Mais toujours par rapport au rythme, et ce final, ça s’éternise, et on dirait que chaque personnage attend patiemment son tour pour parler ou agir…

Et moi qui comptais sur ce film pour me faire rire abondamment ! Si on ne peut même plus faire confiance à du Zoolander, en quoi peut-on encore croire en ce monde ? Où puis-je trouver de quoi rire ?!
Tout ça pour dire que je suis très déçu.

Bande-annonce VOST :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Zoolander 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Pubs s'inspirant du 7ème Art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: