La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The moaning of life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: The moaning of life   Mer 30 Déc 2015 - 1:16


J'adore Ricky Gervais et Stephen Merchant, mais j'avais pas trop adhéré à An idiot abroad, sorte d'émission documentaire qui se contentait de suivre les mésaventures de leur ami Karl Pilkington à l'étranger.
The moaning of life reprend un peu le même concept, mais sans Gervais et Merchant. Karl voyage toujours, mais cette fois pour être confronté aux grandes questions existentielles. Sort of.

Je vais citer que ce qui m’a marqué.

Episode 1 : Le thème est le mariage.
Karl se rend à Delhi, voir une sorte d'agence matrimoniale, qui s'occupe de mariages arrangés. Karl arrive à rendre drôle un peu tout, même une situation affolante comme celle-là, où il subit un questionnaire détaillé des parents de la fille, qui parlent déjà du mariage.
Plus tard, il se joint à une agence qui enquête sur de futurs mariés.
Et à Los Angeles, Karl va à une "pheromone party", où les gens se rencontrent en reniflant les vêtements des autres. Hallucinant. Une fille lui reproche de ne pas se souvenir quelle odeur elle avait, alors qu'il l'a choisie.

Episode 2 : Le bonheur.
On voit de la "body suspension". Argh. Je comprends pas que les gens fassent ça, ce que ça leur apporte…
Puis des clowns qui font du hip-hop (wtf ?), rejoints par Karl.
Un type qui trouve le bonheur en "améliorant" son physique, et qui a subi 120 opérations. Immonde à voir, il a plus l’air humain.

Episode 3 : Les enfants.
Karl a l’idée de faire tester à un couple ce que c’est que d’avoir des enfants. Pour cela, il embauche des acteurs nains.

Episode 5 : La mort.
Au Ghana, Karl rencontre un type qui fait des cercueils personnalisés, en fonction de leur boulot ou de leur passion. Et Karl a l’idée de demander un cercueil Twix, pour deux personnes, lui et sa copine Suzanne…
Et à la fin de l’épisode, il reprend le concept de ces bancs placés en bord de mer par des particuliers, avec une plaque commémorative… mais en faisant de même avec une poubelle.

Les créateurs de l’émission sont forts pour trouver des expériences farfelues et différentes à chaque épisode, et exposent des tendances dont je n’ai jamais entendu parler et que je n’aurais jamais imaginé.
Mais dans la saison 2, ils ont trouvé des trucs encore plus fous.

Episode 1 : L’art.
Karl est confronté, et participe, à tout ce bullshit d’art contemporain.
Il se joint à un "performance artist" complètement barré. Puis des types qui se font appeler la "sprinkle brigade" et customisent les merdes de chien qu’ils trouvent dans la rue. Leur travail est à la fois répugnant et captivant ; ils sont tellement à fond dans leur trip que c’est impressionnant, on pourrait carrément faire un docu sur eux.
Par contre j’ai trouvé pas mal le travail de Trina Merry, qui fait des photos avec du body painting vraiment élaboré.

Episode 2 : L’identité.
Karl essaye un type de perruque ultra réaliste ; c’est assez bluffant.
Il découvre une population dans les montagnes qui communique en sifflant.
Et un homme d’environ 70 ans qui aime porter un costume de femme et s’habiller en fonction. Les types en post-prod ont fait un bon boulot pour pas rendre ça trop glauque, alors que putain, en voyant certaines images on se croirait dans un Massacre à la tronçonneuse…

Episode 3 : Comment vivre sa vie.
Karl se crée un costume de super-héros et rejoint Mr Extreme, un des plus connus des "real life superheroes". Mais il se passe rien au final.
Puis on a un polygame qui vit dans l’Utah, et a 5 femmes. Je comprends même pas comment c’est possible.

Episode 4 : Le corps.
En Inde, on rencontre un type qui fait de l’urinothérapie. Il boit son urine en disant que c’est bon pour la santé. Il se lave avec, s’en met dans les yeux, en fait passer dans ses narines. Et il en conserve dans des bocaux.
Immonde.

Episode 6 : Le temps.
Un type qui fait de la "rumpologie". Il lit l’avenir dans les fesses des gens.
Puis un homme qui a pour hobby de se plâtrer des parties du corps. Juste pour la sensation que ça procure.
Et ensuite un autre qui se comporte en permanence comme un chien, et a même un costume. Vraiment le type qui a le plus l’air d’un déséquilibré dans toute la série.
Et Karl essaye une tenue qui lui donne l’air et l’impression d’avoir 30 ans de plus, et voit ce que ça fait.

Même si la série recherche les trucs les plus insolites, on apprend/découvre pas mal de choses.
Et Karl a une façon de penser vraiment spéciale, et des réflexions absurdes, mais des fois derrière l’aspect infantile de ses remarques, il y a un fond pertinent. En fait, il parle sans cesse, et il peut sortir des remarques très justes, mais de façon si spéciale, et vraiment drôle…
Karl est hilarant malgré lui, mais pas si con que je le pensais au début, quand je l’ai découvert avec le Ricky Gervais show (quoique, quand je repense à son "astuce" pour se torcher…)
Bon, des fois il dit vraiment de la merde, et j’entends mentalement les rires de Ricky et Stephen, comme avant.
Même quand Karl raconte de simples histoires par rapport à sa vie, on a l’impression parfois qu’il vit dans une autre dimension.
Mais il est attachant car il est si candide et honnête, il dit tout ce qui lui vient à l’esprit. Il est profondément "humain" au final.
Le plus admirable c’est qu’il est ouvert à tout ce qu’on lui présente, et arrive à trouver des bons côtés même aux trucs qu’on lui présente qui paraissent complètement ridicules.

Une émission sympa mais heureusement que ça ne dure que 11 épisodes, 40mn chacun ça fait quand même un peu long même si on voit pleins de situations différentes.

Bande-annonce :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
The moaning of life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life on Mars / Ashes to Ashes
» Resident Evil : After Life (3D)
» Unordinary Life
» Life
» Review : Ricky Steamboat - The life story of the Dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Télévision :: Séries TV-
Sauter vers: