La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Electra glide in blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Electra glide in blue   Dim 20 Déc 2015 - 22:37


Fiche du film :
Réalisateur : James William Guercio
Scénaristes : Robert Boris et Rupert Hitzig
Année : 1973
Genre : Policier / Drame
Acteurs principaux : Robert Blake, Billy Green Bush, Mitchell Ryan

Mon avis :
Electra glide in blue (ou Dérapage contrôlé, en VF) est un autre film qui se trouvait dans cette liste sur les meilleurs néo-noir. Je ne sais plus comment je l’ai connu, mais ça fait longtemps que j’en ai cette image d’un film culte. Culte mais méconnu ; sur SensCritique, il n’y a que des critiques très positives, mais aucun de mes éclaireurs ne l’a vu, chose rare.

Electra glide a pour héros John Wintergreen, policier à moto dans le désert de l’Arizona. Un type à cheval sur les règles, qui ne fait pas de cadeaux. L’originalité du personnage réside dans sa petite taille ; ça aurait bien que le film fasse comme si c’était un détail sans importance, mais la mise en scène s’en amuse (ce travelling le long des policiers en rangs). Et plutôt que de faire oublier cette caractéristique, le comportement du personnage nous le rappelle, par sa tendance à vouloir compenser, ou à en jouer, comme lorsqu’il inclut sa taille dans sa technique de drague.
Mais au final, une fois passé les, disons, 10 premières minutes, ça n’a pas d’impact particulier sur le film, étrangement.
Par ailleurs, j’ai eu du mal à cerner le héros, tantôt pleins d’assurance, tantôt l’air d’être un de ces "gentils" dont on peut tirer profit.

On se contente de suivre la routine du personnage, lente et banale comme n’importe quelle journée au boulot.
Ca n’est pas pourtant là que réside l’intrigue principale, donc je ne vois pas pourquoi traîner autant là-dessus, si c’est juste dans l’idée de montrer un quotidien peu intéressant.
Au bout de 35mn, Wintergreen découvre un suicide qui n’en est pas un ; il y voit un meurtre, ainsi que l’opportunité de devenir inspecteur, lui qui rêve de rejoindre la section des homicides.
Mais même une fois l’enquête mise en route, le film reste mou. Les séquences durent 3 plombes pour ne mener à pas grand chose. Et quand Wintergreen tombe enfin sur le suspect qu’il recherchait, c’est par hasard.

Il y a une histoire avec une serveuse qui se tape pleins de flics ; dans une séquence, elle est saoule et dévoile ça à ses amants, en même temps qu’elle évoque ses regrets concernant sa vie. C’est gênant, et j’en vois pas l’utilité au final. C’est une des nombreuses intrigues qui parsèment Electra glide, sans créer grand chose de consistant.
Le film traite un peu de corruption chez les policiers également, mais c’est très mal géré, ce qui fait que chaque incident arrive comme un cheveu sur la soupe, il n’y a pas de cohésion globale.
Un des collègues de Wintergreen finit par voler de l’argent et pète les plombs, mais rien ne nous y amène.
Je n’ai simplement pas compris où allait le film. Et la conclusion me donne d’autant plus l’impression d’avoir vu quelque chose de vain…

Bande-annonce VOST :

Electra Glide in Blue - Bande annonce Vost FR par _Caprice_

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Electra glide in blue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Electra Glide in Blue - 1973 - James William Guercio
» Electra Glide in blue (1973), Cutter's Way, Le Plein de super et les bons conseils de Tonton Jerz
» Electra glide resto
» [revell] Harley Davidson Electra Glide 1/8 ref. H-1224
» Que valent les machines electra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: