La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dr Caligari (1989)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Dr Caligari (1989)   Jeu 17 Déc 2015 - 22:56


Fiche du film :
Réalisateur : Stephen Sayadian
Scénaristes : Stephen Sayadian, Jerry Stahl
Année : 1989
Genre : Expérimental / Horreur / Comédie
Acteurs principaux : Madeleine Reynal, Fox Harris, Laura Albert

Mon avis :
Après avoir enchaîné les deux premiers films de Stephen Sayadian, Nightdreams et Café flesh, je dois dire que j’en attendais beaucoup de Dr Caligari : c’est vraisemblablement le plus culte, et aussi le premier à ne pas être un porno. J’avais apprécié l’esthétique et l’univers particulier des deux premiers longs-métrages de Sayadian, mais malgré l’atypisme de ses œuvres, je le voyais comme contraint encore de respecter une certaine charte du X. Et je m'étais imaginé que libéré de ce carcan, il avait livré une œuvre bien plus appréciable.

Dr Caligari est une pseudo-suite du classique de Robert Wiene, où la petite-fille du fameux docteur exerce dans le même asile que son aïeul, et y fait des expériences sur les patients. Dont une femme avec des problèmes de libidos, qui peut avoir soudainement des "sexual fits" (crises sexuelles). Evidemment.
L’intrigue n’importe pas tant que ça, les séquences ressemblent à des saynètes sans lien entre elles, puisqu’on passe de personnages à d’autre tandis que l’intrigue principale n’avance que très lentement.
Je dois dire que j’ai aussi eu du mal à suivre, puisqu’il n’existe aucun sous-titres, que le mixage de la musique couvre parfois les voix, et qu’il arrive souvent que les répliques ne soient que du charabia. Ce que vise Sayadian, c’est l’antipode du réalisme, et ça se retrouve particulièrement dans le jeu des acteurs. Leurs mouvements weirds, leur cadence de parole pas du tout naturelle, c’est voulu, mais c’est difficile du coup de ne pas tomber dans le surjeu…

De l’expressionnisme allemand, Sayadian a repris le style, mais en y plaquant des couleurs flashy, du rose, du jaune, du bleu et du rouge vifs, qui contrastent fortement avec les ombres très présentes et des zones de l’image parfois presque en noir et blanc. Faire ça sans les moyens de l’étalonnage numérique d’aujourd’hui, c’est fort.
L’esthétique est purement 80’s, très proche des jeux-vidéo, ultra-kitsch, et j’adore ça justement. Sayadian donne vie à des images complètement barrées et surréalistes ; il avait moins de budget sur ce film que Café Flesh (il dit lui-même que c’est celui où il a eu le plus d’argent), mais on dirait qu’il a pu donner vie à beaucoup plus d’idées dingues. Dans l’équipe de Dr Caligari, il y a eu Ken Diaz, qui faisait partie de l’équipe de Rob Bottin sur The thing, et qui a créé un mur de chair, couvert de béances de toutes les sortes. Une vision à la fois fucked up et bizarrement érotique.
Si le film n’est pas porno, il y a tout de même une dose de sexe, qui n’est qu’un des éléments qui constituent cet univers débridé, ce que je trouve plus intéressant que lorsque c’est uniquement ce à quoi tend le film.

Dr Caligari ressemble à un mélange entre de l’expressionnisme allemand, du Lynch, du Argento, et un peu d’Alice au pays des merveilles. Et c’est cette esthétique si particulière qui retient l’attention tout du long, car autrement, malheureusement, le film se fait long.
Ce qu’il manque pour en fait une œuvre vraiment déjantée, c’est un rythme bien plus soutenu, or le film est très mou (et il ne dure qu’1h18…). Un scénario plus dense, ou qui présente au moins des situations plus nombreuses et variées, n’aurait pas été de refus non plus.
Je suis déçu parce que si Sayadian avait pu allier cela à son univers visuel, ça aurait donné une œuvre unique. Alors qu’au final, ça reste simplement une curiosité, pas indispensable malheureusement…

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Dr Caligari (1989)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 9 novembre 1989
» Jumeaux - Ivan Reitman 1989
» [reservé] rolex datejust full set de 1989 ref 16220.......1650 euros baisse de prix
» Castlevania: The Adventure - GB - 1989
» Le Beau père 2 (1989)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Autres déviances et bizarreries-
Sauter vers: