La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sicario

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Sicario   Ven 6 Nov 2015 - 18:04


Fiche du film :
Réalisateur : Denis Villeneuve
Scénariste : Taylor Sheridan
Année : 2015
Genre : Policier
Acteurs principaux : Emily Blunt, Josh Brolin, Benicio Del Toro

Mon avis :
Ces dernières années, j’ai pas mal entendu le nom de Denis Villeneuve, réalisateur Québecois connu depuis le succès d’Incendies, il y a maintenant 5 ans, et dont la carrière a décollé depuis. A ce jour, je n’avais vu aucun de ses films ; j’ai commencé par le dernier sorti, Sicario, qui est encore en salle.
Je ne savais donc rien du réalisateur, et presque rien du film, mais j’ai fait confiance.

Kate Macer est agent du FBI, elle a peu d’années d’activité mais a déjà su se faire remarquer sur le terrain. Elle s’occupe d’affaires de kidnappings, mais après la découverte d’une floppée de cadavres dans une maison appartenant à un membre d’un cartel de drogue, elle rejoint une équipe de la CIA, chargée de démanteler ce réseau en attaquant celui qui est à sa tête, de l’autre côté de la frontière Mexicaine.
Elle ne sait pas trop dans quoi elle s’embarque, on ne répond pas à ses questions et lui indique simplement d’observer. Le spectateur n’en sait pas tellement plus. C’est facile de laisser le public dans le flou, mais il y a une idée dans la mise en scène pour faire comprendre, au moins, que c’est voulu : on voit la préparation d’un interrogatoire, et avant que ça ne débute, on passe à autre chose, l’héroïne qui est à l’extérieur et fume une cigarette, sans savoir ce qu’il est en train de se passer.
Kate se rend bien compte malgré tout que ses collègues font des entorses à la loi, et elle ne cautionne pas ; c’est une situation assez classique dans les polars (cf Training day, L’élite de Brooklyn, Dark blue, Narc, … pour ceux que j’ai vus récemment), mais il y a rien d’assez moralement douteux dans leurs agissements pour que ça me gêne. En fait, ce n’est que vers les 3/4 du film que de vrais problèmes moraux sont soulevés, mais le personnage principal est troublé bien plus tôt.
Mais je pense que c’est en raison de l’approche plus réaliste de Sicario, qui au début montre les distinctions entre la loi et la réalité de son application, sans non plus virer dans des excès à la Training day (même si j’adore). L’intérêt n’est donc pas tant dramaturgique qu’ "instructif" ; je dis ça entre guillemets car même si le film donne à réfléchir, je ne sais pas s’il correspond vraiment à la réalité.
On apprend toutefois que la CIA a besoin de la présence du FBI pour agir à la frontière, d’où la présence de Kate Macer.

Ce qui m’a un peu plus embêté, c’est qu’il y a de nombreuses périodes où il ne se passe rien de spécial, et si l’idée est de créer une ambiance oppressante, dans l’attente de ce qui va se dérouler, je ne l’ai pas ressenti.
Il y a une certaine volonté de rester auprès des personnages, pendant le calme avant la tempête, mais ça traîne un brin trop longtemps. Les séquences de tension, en revanche, son plutôt efficaces. On ne peut pas parler de séquences d’action à proprement parler, car ce n’est pas filmé comme tel. C’est toujours assez bref, l’accent n’étant jamais mis sur la violence en elle-même, mais plutôt des ressentis : le choc de quelques tirs inattendus, le comportement des personnages par rapport aux évènements, etc.
Et c’est plutôt varié, il y a le combat physique viscéral, l’infiltration avec quelques exécutions furtives, et la fusillade, toujours brève, mais intense ; c’est une jolie idée que de placer cet affrontement dans un embouteillage, où les véhicules suspects se trouvent au milieu des civils.

En fin de compte je trouve Sicario interessants sur certains aspects, la mise en scène est sobre mais pleine de petites idées, mais je sens que ce n’est pas un film qui va me laisser un souvenir durable. Ca manque de quelque chose de véritablement marquant, que ça soit dans l’action ou alors dans le propos. J’ai pas tellement apprécié non plus qu’on nous laisse autant dans le flou pendant un temps, à observer les personnages agir sans forcément comprendre, même si, encore une fois, c’est volontaire. Ca rejoint le sentiment que j’ai eu lorsque les intrigues se divisent à la fin : j’étais confus.

Bande-annonce VOST :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Sicario
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EL SICARIO
» Sicario (Villeneuve)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: