La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une histoire d'amour radioactive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Une histoire d'amour radioactive   Mar 6 Oct 2015 - 20:35


Fiche du livre :
Auteur : Antoine Chainas
Année : 2010
Editeur : Gallimard

Mon avis :
J'avais commencé à lire du Antoine Chainas quand je manquais de Palahniuk ; j'avais vu le nom du romancier français dans une liste de Fluctuat sur les équivalents de l'auteur de Fight club.
J'avais beaucoup aimé les thèmes, l'aspect désespéré des récits, et le style d'écriture, s'appuyant moins sur la réutilisation de mêmes formules que Palahniuk, donc à la longue ça risque de moins me lasser.

Malgré son titre, "Une histoire d'amour radioactive" se range encore dans la catégorie des polars. Mais dans chacun des trois premiers romans de Chainas, l'intrigue policière servait juste de toile de fond à une histoire sombre sur un personnage en marge : un sexaholique, un homme noir ne ressentant pas la douleur, et un misanthrope raciste et homophobe.
Ici, parmi les personnages principaux, un duo de policiers gays. Et avec eux, un bon lot de scènes sexuellement explicites ; ça n’a sûrement pas été simple à imposer, du contenu limite pornographique avec des personnages homosexuels, mais c’est une démarche honorable.
D’autant plus que tout au long du roman, on sent une application énorme de la part de l’auteur pour exprimer, entre les deux hommes, un amour brûlant qui surpasse tout. C’en est impressionnant, on sent que l’auteur a profondément fouillé en lui pour trouver de quoi remplir des pages, en décrivant simplement cette passion.

En parallèle, on suit un personnage de DRH. Il n’est pas nommé, il est désigné uniquement par cette fonction, DRH. Il est un cliché incarné, tous les aspects de sa vie morne de fonctionnaire sont des clichés, des exagérations de l’idée qu’on se fait de quelqu’un comme ça. L’intention de Chainas est claire, mais peut-être trop appuyée.

Les deux policiers enquêtent sur la disparition de plusieurs hommes d’affaires aux postes importants, qui ont été atteints de cancer, puis ont décidé de quitter l’hôpital avant de se suicider. Ils ont en commun leur rencontre avec une artiste, qui s’intéresse aux corps malades.
On devine longtemps à l’avance ce qui se passe, rien que par le titre du bouquin. Mais l’auteur dissimule tellement peu ce qu’il ne peut pas avoir voulu que ce soit un secret pour le lecteur.

Le DRH rencontre à son tour cette artiste.
Bon, je spoile : on comprend qu’elle dégage des radiations, qui provoque ces cancers. Elle condamne les hommes qu’elle rencontre, mais les aide à profiter de leur vie comme jamais, les rendant en un sens plus vivants.
Il y a toujours des éléments farfelus chez Chainas, (le singe dans Anaisthesia, un élément qui m’a déplu, et le malade dans Versus, mais dans ce dernier cas encore c’était crédible), or là cette histoire de femme ayant des sortes de pouvoirs radioactifs, c’est central, et ça me dérange parce que c’est trop incohérent. Ou alors j’ai rien compris à l’histoire, et en fait c’est du bluff, mais la fin reste quand même ambiguë, et pendant longtemps on est censé croire en ces capacités surnaturelles.

En revanche, l’écriture de Chainas est agréable à lire, c’est simple d’approche mais avec de bonnes idées stylistiques.
Les points qui le rapprochent le plus de Palahniuk, c’est l’utilisation de termes techniques, et des anecdotes sympas (les poissons qui se brûlent en voulant se réchauffer, ils veulent survivre mais écourtent leur vie par la même occasion). Mais Chainas n’en abuse pas, il incorpore ça avec plus de naturel.

Une histoire d’amour radioactive est le roman d’Antoine Chainas que j’ai le moins aimé jusque là, mais ça reste une lecture agréable. C’est un auteur qui mériterait d’être plus connu.
Je lirai ses autres romans plus tard.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Une histoire d'amour radioactive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est l'histoire d'amour la plus forte dans les dessins animés?
» Une histoire d'amour pour Dawn ?
» "Houba! une histoire d'amour!"
» MARLEY ET MOI : MON HISTOIRE D'AMOUR AVEC LE PIRE CHIEN DU MONDE de John Grogan
» [Page, Martin] Peut-être une histoire d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Discussions :: Livres-
Sauter vers: