La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoires extraordinaires - Edgar Allan Poe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Histoires extraordinaires - Edgar Allan Poe   Mer 26 Aoû 2015 - 21:09


J'avais fait acheter Histoires extraordinaires par mon père quand j'étais ado, je voulais lire du Edgar Allan Poe comme Vincent dans le court-métrage éponyme de Tim Burton.
J'avais été déçu par la première histoire, qui est pourtant une des plus connues, Le double meurtre de la rue Morgue, et du coup j'avais laissé tomber la lecture.
J'ai retrouvé le livre je ne sais plus quand, et je me suis dit que je devrais le finir à un moment.

Au bout d'une dizaine de pages, je sentais déjà que cette fois encore, je n'irais pas bien loin.
Ce n'est pas très agréable à lire, Poe a un style très simpliste, et il traîne longuement pour un rien, il se répète également.
Concernant Le double meurtre de la rue Morgue, l'auteur fait d'abord une réflexion sur la capacité d'analyse, puis il lance son histoire en présentant des personnages, bien que leur vie soit peu utile au cœur du récit, à savoir l'enquête (l'histoire s'achevant d'ailleurs une fois celle-ci conclue), puis étale sur plusieurs pages de faux articles de journaux complets, avec des témoignages détaillés de chacun par rapport au meurtre.
Et quand il explique sa déduction par rapport à cette affaire, un des personnages énonce à nouveau tout ce qui a été établi dans le journal, il écarte même une hypothèse qui n'a été envisagée à aucun moment...
Ca traine quoi !

La seconde histoire est au moins intrigante : une personnalité politique importante s'est fait volée une lettre compromettante, et fait appel à la police pour la retrouver, mais en exigeant la discrétion absolue.
Le policier explique la méthode de recherche employée, et ça vire vite à l'exagération parodique : pendant plusieurs pages, le type raconte avoir fouillé la maison et celles adjacentes, avoir réparti la surface en pouces-carrés, avoir exploré les meubles, le sol, le papier peint, avoir mesuré la reliure des livres, ... Putain c'est ridicule.
L'un des personnages principaux, le même que dans l'affaire de la rue Morgue, déblatère encore et tourne en rond pendant des plombes, faisant des détours en livrant des réflexions sur la logique, l'invalidité de telle méthode de recherche, l'erreur que font les gens à qualifier les calculs mathématiques d'analyse, ... Pendant des pages, ça fait traîner la résolution ainsi. Et la résolution est totalement naze, simpliste.

J'ai lu la 3ème histoire mais en n'ayant plus envie de continuer. Je l'ai fait par contrainte, n'ayant alors pas d'autres livres pour remplacer celui-là.
Ca m’a agacé car la narration est vraiment inintéressante, ça traîne encore de manière insupportable, mais le mystère est intriguant. Mais au final… très décevant.
Et il y a ce personnage de black illettré, pfou…

Je me suis acheté En attendant Godot aujourd’hui, donc je serai libéré de la lecture d’Histoires extraordinaires maintenant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Histoires extraordinaires - Edgar Allan Poe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edgar Allan Poe
» HISTOIRES EXTRAORDINAIRES d'Edgar Allan Poe
» NOUVELLES HISTOIRES EXTRAORDINAIRES d'Edgar Allan Poe
» Poe Edgar Allan - Les contes macabres
» [Poe, Edgar Allan] Le chat noir et autres nouvelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Discussions :: Livres-
Sauter vers: