La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 An idiot abroad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: An idiot abroad   Dim 23 Aoû 2015 - 21:57


Jusque là, il y a deux séries de Ricky Gervais et Stephen Merchant que je n'ai pas aimé, deux que j'ai adoré et qui m'ont fait hurler de rire à chaque épisode. Ca me manquait un peu, de rire autant. Malheureusement, ils n'ont pas fait de série de fiction que je n'aie pas encore vue. J'ai fini par me rabattre sur An idiot abroad, série documentaire qui met au premier plan Karl Pilkington, un ami que Merchant et Gervais envoient à l'étranger.
Ca n'allait pas être pareil, je le savais.
De plus, j'avais encore des doutes sur Karl, que j'avais déjà entendu en podcast dans The Ricky Gervais show : je n'étais toujours pas sûr s'il faisait l'idiot exprès ou non. Si oui, c'est gênant, et dans le cas contraire, ça retire de l'intérêt à l'émission.

Dans l’intro, présente au début de chaque épisode, ils n’y vont pas par quatre chemins : Merchant et Gervais décrivent Karl comme un idiot, un "moron", une incarnation réelle d’Homer Simpson. Mais précisent qu’il s’agit d’un ami !
Ils l’envoient aux quatre coins du monde en raison de sa vision bien spéciale des choses.
Merchant dit qu’il veut que ces voyages lui ouvrent l’esprit, mais Gervais veut qu’il déteste ça, et pouvoir rire de ses malheurs.
Ricky Gervais est forcément conscient qu’il passe pour un gros connard… mais il le fait exprès… right ?
Mais visiblement, rien n’affecte Karl. Il donne toujours des opinions claires sur les choses, des opinions très particulières, disons, mais il le fait toujours avec assurance. Et même si ses deux amis éclatent de rire à chaque phrase, ça ne l’arrête pas. Mais est-ce que cette impression qu’il n’en souffre pas rend la moquerie acceptable ?

Il faut dire qu’il est vrai que ce que Karl dit est souvent à la fois absurde et très surprenant. Il voit les choses pas seulement de façon étrange, mais carrément inattendue. Il est par exemple dérangé par la culture étrangère en raison de détails que je n’aurais jamais imaginés. Quand on lui annonce qu’il va aller en Chine, il dit que tout est différent là-bas, et prend pour exemple les canards oranges qu’il voit à Chinatown. Il craint aussi de manger des crapauds là-bas, d’y prendre goût, et de ne pas pouvoir en trouver une fois de retour en Angleterre.
A chaque épisode, il nous livre des réflexions des plus étranges. Par exemple, il fait remarquer qu’il vaut mieux être moche et voir quelqu’un de beau qu’inversement. ( ???)
Toutefois, il y a des moments où Karl est drôle simplement car il fait de l’humour. Il a un bon sens de l’ironie et du sarcasme. J’ai bien ri notamment avec ses réactions face au savon fait de bouse de vache, en Inde. Et la "tooth powder", fait de bouse et d’urine. On croirait une blague.

Karl voit pas mal de trucs insolites. En Israel, il doit faire un trajet à bord d’un van avec des types qui veulent apporter de la joie aux gens, et s’arrêtent à chaque feu pour descendre et danser au milieu de la route. C’est à la fois bizarre, et drôle de voir Karl préoccupé par la sécurité pendant ce temps.
En Inde, il va voir des babas, qui montrent leur dévotion envers dieu de façon très spéciale. Il y en a un avec un visage à la Elephant man, un autre qui est resté le bras levé pendant 12 ans, et un qui enroule sa bite autour d’un canne, la tourne, et la passe derrière lui.
En Egypte, on sert à Karl un plat, et ne lui dévoile qu’ensuite qu’il s’agit d’un pénis et de testicules.
Et au Brésil, c’est sûrement le plus drôle : un homme l’emmène se faire épiler à la cire, puis acheter un short moulant, et à la plage, une fois qu’il sont sur une portion fréquentée par des gays, le gars fait mine de devoir s’asseoir et de retirer son t-shirt car il fait trop chaud.
Plus tard, Karl se retrouve sans savoir sur une plage nudiste.

Mais il y a des passages où je le plaignais vraiment, surtout au Pérou, quand il doit traverser la jungle.
Gervais et Merchant font de vrais coups de putes au pauvre Karl, le forçant à faire des choses qu’il ne veut pas, mais le pire est sûrement quand ils lui font faire un exercice de kidnapping en Israel, apparemment sans le prévenir (sauf si c’est ce qu’on essaye de nous faire croire par le montage).

Dans le dernier épisode, le trio revient sur ce qui s’est passé au cours de la saison. Ca aurait pu être inintéressant, mais il y a quelques vidéos inédites, et des échanges hilarants entre Karl et les deux autres. A un moment, ils lui demandent d’imaginer ce qu’il ferait s’il devenait gay.

An idiot abroad est loin de valoir Extras ou Life’s too short c’est sûr, c’est pas toujours intéressant de suivre Karl en voyage pendant 45mn, mais il y a quelques passages à se plier en deux malgré tout.
Je ne pense pas que je regarderai la saison 2, mais peut-être la 3, puisque Karl est accompagné de Warwick Davis cette fois.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
An idiot abroad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] THE MORON TEST : Prouvez que vous n'êtes pas idiot [Gratuit/Payant]
» Idiot cherche village
» Sourire Idiot
» [SPOILER] "Jack" est-il idiot ?
» Lixial, quel pseudo idiot.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Télévision :: Séries TV-
Sauter vers: