La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Changement d'adresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Changement d'adresse   Ven 31 Juil 2015 - 23:56


Fiche du film :
Réalisateur et scénariste : Emmanuel Mouret
Année : 2006
Genre : Comédie dramatique
Acteurs principaux : Emmanuel Mouret, Fanny Valette, Frédérique Bel

Mon avis :
Après avoir vu Fais-moi plaisir hier, j'avais déjà envie de voir un autre film d'Emmanuel Mouret. J'en ai choisi un relativement bien noté, Changement d'adresse, et me suis lancé sans rien savoir du film.

J'évoquais hier Truffaut, et Changement d'adresse y fait encore plus penser, de par sa musique, son titre, le look, aussi bien du personnage principal que du film en lui-même.
Je lisais hier pour Fais-moi plaisir des gens qui comparaient ça à du Rohmer ; je n'avais rien vu de cela, mais par contre ça devient plus flagrant pour Changement d'adresse. Les relations amoureuses, les dialogues portant sur les sentiments, ... je décrirais Changement d'adresse comme étant du Rohmer en un peu moins ennuyeux.

Par rapport à Fais-moi plaisir, là les comportements des personnages s’avèrent par moments complètement absurdes. Ce n’est pas déplaisant, juste un peu troublant, surtout lors des premières séquences, où il y a une sorte de tension sexuelle, d’autant plus déstabilisante qu’on se demande si on ne l’imagine pas. Il y a des sortes de double-sens, un sous-texte sexuel très discret, au point qu’on se demande si c’est vraiment là que le réalisateur veut en venir. Il y a par exemple Frédérique Bel qui dit "je voulais être sûre que vous me plaisiez", a priori sans connotation, mais dans le même temps elle retire sa veste. Un geste anodin… ou peut-être pas ? En même temps, l’actrice porte un pull bien moulant en-dessous…
Ca devient plus obvious par la suite, quand elle retire soudainement son pull pour montrer qu’elle a la chair de poule, du grand n’importe quoi pour le coup.
Mais la chute, c’est qu’en fait, elle n’éprouve aucun désir pour le héros.
Le pitch aussi est encore plus absurde aussi, il est d’abord question de deux colocataires, David et Anne, qui sont tous deux amoureux de quelqu’un d’autre. Mais ils se rapprochent tout en pensant à l’être aimé, quand ils se tiennent la main, quand ils posent la tête sur l’épaule de l’autre, etc.
Le film prend une tournure plus dramatique ensuite, mais toujours avec des idées scénaristiques intéressantes. Cette situation cornélienne peu commune dans laquelle est pris le héros, partagé entre mentir à sa bien-aimée ou risquer de la perdre…

Une chose qui m’a posé problème, c’est qu’on ne comprend pas trop la romance entre David et Julia. La fille n’aime, apparemment, pas sortir, elle ne dit pas un seul mot pendant 15mn de film, et puis elle change pour David, qui est à la base son prof de cor, sans qu’on comprenne d’où lui vient cet attachement, surtout pour un personnage que Mouret interprète en le rendant ultra malhabile, si gêné que ça en devient un peu gênant. Il en fait un peu trop.
Et décidément, ça me gêne le fait que le réalisateur/scénariste se place toujours dans des triangles amoureux avec des femmes forcément sublimes.
Ca m’amuse beaucoup plus de voir un autre type le cockblocker.

La mise en scène n’est pas très marquée, mais j’aime bien certaines idées.
Je remarque, en deux films, que Mouret aime jouer avec le hors-champ (dans Fais-moi plaisir, on ne voit que les pieds des protagonistes dans les premiers plans). Il peut faire sortir un personnage du champ même s’il effectue une action importante à la scène, ou laisser hors-champ quelque chose d’important pour ne le faire voir qu’ensuite.
Ca se ressent, et c’est particulier comme effet, mais j’apprécie, ça change de ce qu’on connaît.

Le ton de Changement d’adresse est différent de ce à quoi je m’attendais, je pensais voir une vraie comédie, alors que c’est plus un drame avec quelques moments humoristiques. Mais c’est mieux que si c’était la pure comédie romantique qui s’annonçait au début… Evidemment, ça se finit bien pour le personnage de Mouret, mais il y a des hauts et des bas, des moments plutôt tragiques.
Dans l’ensemble j’ai bien aimé, même si de nombreux points ne m’ont pas plu tant que ça. Mais je veux encore continuer à voir du Mouret.

Bande-annonce :
Oh putain la BA est vraiment naze, elle fait pas envie.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Changement d'adresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» changement d'adresse mail
» Changement d'adresse - Passeport
» Carte postale (changement d'adresse) ITP PERIGUEUX
» Changement d'adresse de l'école !
» [Nouveau blog] Attention : changement d'adresse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: