La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The death of "Superman lives"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: The death of "Superman lives"   Lun 20 Juil 2015 - 23:11


Fiche du film :
Réalisateur : Jon Schnepp
Année : 2015
Genre : Documentaire

Mon avis :
A l’époque où je découvrais les films de Kevin Smith, quand j’étais ado, il y a une vidéo sur dailymotion que j’ai regardé pleins de fois. C’était une des rares vidéos de Smith sur le site, il s’agissait d’un extrait de "An evening with Kevin Smith" où il raconte sa participation au projet avorté "Superman lives". Ca doit durer 20mn uniquement sur ce sujet, mais je ne m’en lassais pas, c’était à la fois captivant et hilarant à la façon dont Kevin Smith le racontait.
Je ne pouvais qu’être très intéressé à l’annonce, il y a un an, d’un documentaire sur ce long-métrage abandonné, avec des vidéos d’archives exclusives et des interviews de Smith et de Tim Burton faites pour l’occasion.
Il y a même Jon Peters ! Le producteur, dont Smith faisait un portrait haut en couleur. Par rapport au récit que Smith faisait de son aventure, Peters nie avoir refusé que Superman vole ou ait son costume habituel, mais pas qu’il a imposé un combat avec une araignée géante.
Peters paraît moins fou qu’il n’était décrit, du moins au premier abord, car des designers ayant bossé sur Superman lives racontent comme il amenait ses enfants voir leurs travaux, ou comme il prenait littéralement la tête de ses employés en une prise de ju-jitsu.
Il a aussi embrassé Tim Burton sur la bouche, et raconte lui-même que pour le premier film Batman, il voulait que le héros dise "I’m Batman, motherfucker !".

Le point de départ de Superman lives était le comic book The death of Superman qui, ironiquement, a été créé à cause de la chute des ventes suite à la sortie du film Superman IV.
Kevin Smith s’est retrouvé sur le projet au cours d’un meeting où on lui proposait une suite à Beetlejuice, et où il a appris qu’un Superman était en préparation. Il a insisté pour retravailler le script (auquel il a apporté le titre, puisque c’était au départ "Superman reborn"), et avoue avoir plus ou moins mis sur le papier ses rêves de nerd.
C’est toujours un plaisir pour moi de voir Kevin Smith, il reste marrant quel que soit le sujet qu’il aborde ; je me demande comment il fait pour être drôle même dans les docus où il apparaît ?
Une fois Burton arrivé sur le projet en tant que réalisateur, Smith a été viré, puisque Tim voulait faire sa propre version.
Lors de son interview, le cinéaste se montre bien moins éloquent, il apporte très peu d’éclaircissements sur le film qu’il allait faire. Par exemple, pour Brainiac, il se contente de décrire le look du personnage, qu’on peut déjà voir grâce aux croquis qui s’affichent à l’image, et il explique ses influences… mais il n’explique pas pourquoi le personnage ressemble à ça, ou quelle est sa place dans le film, etc.
Il ne nous aide pas à visualiser clairement ce qu’aurait donné son film, d’autant plus qu’à aucun moment dans le documentaire on ne prend le temps de nous expliquer l’intrigue d’un des scripts qui ont été rédigés.  Le réalisateur du docu a lu les scripts, mais ne semble pas se rendre compte que le spectateur reste dans le flou.
On ne visualise le film que par portions, vis-à-vis de quelques éléments précis, comme tel décor, ou tel costume.

Il y a le fameux costume bleu-argenté dont on a vu des photos sur internet il y a quelques temps ; l’homme à l’origine du design raconte qu’il a suivi des instructions mais ne savait même pas à quoi ça servirait. Apparemment, ça ne devait pas être le costume de base, mais une sorte de tenue de régénération. Il y a eu vraisemblablement un travail énorme dessus (pour un résultat très kitsch selon moi), alors que même Burton, lors des tests de Nicolas Cage avec le costume, n’a pas l’air de vraiment savoir quelle place ça aurait dans le film.
Mais à un moment, il devait y avoir un autre costume, qui serait fait de K, un compagnon électronique protégeant Superman depuis son enfance, inventé pour le film.
Certaines idées évoquées sont très bizarres, et la plupart viennent de Jon Peters, par exemple Luthor et Brainiac qui fusionnent, ou la cape qui sert d’arme, qui est lancée puis revient vers Superman.
Au cours du documentaire, on voit tout de même de bonnes choses, essentiellement des croquis de concepts magnifiques, et des tests d’ILM impressionnants pour l’envol du héros.
Parmi les raisons citées pour la fin du projet, il y a le budget, évalué à 300 millions, alors que Warner bros à cet époque connaissait une grande série de flops pour d’autres projets à gros budget.

The death of Superman lives livre pas mal d’informations intéressantes et de belles images d’archives, mais c’est tout de même un très mauvais documentaire.
J’étais un peu sceptique durant l’intro, où le réalisateur a interviewé vite fait des gens à une convention, visiblement uniquement parce qu’ils portaient des t-shirts Superman… mais beaucoup d’autres éléments par la suite attestent d’un amateurisme bien supérieur.
Il y a des effets de style cheaps, des reconstitutions dignes d’une production Asylum, et tout un tas de défauts techniques : il y a un léger décalage de son sur beaucoup de passages, et une exposition lumineuse variable lors de changements de plans d’une même interview.
J’ai du mal à croire que le documentaire soit commercialisé tel quel !
Il y a un défaut majeur qui, de façon amusante, a déjà suscité beaucoup de réactions sur les forums d’IMDb : le réalisateur Jon Schnepp se place à l’image dans chaque interview, introduisant dans le montage des plans parfois très courts et totalement inutiles où il est à côté de la personne interviewée, simplement en train d’hocher la tête vigoureusement ! Un internaute l’a plutôt bien formulé :  "He shook it with such deliberate vigor too, not just a small nod but like a f-cking Pez dispenser."
http://www.imdb.com/title/tt2753778/board/thread/246187997
Et ça finit par détourner l’attention du sujet !
Schnepp a dû vouloir se montrer car il voyait en ce film sa grande percée dans le cinéma. Il a même mis une vidéo de lui en train de filmer !
C’est d’un amateurisme qui n’est surpassé que par un seul passage : celui où on nous laisse voir Jon Peters répondre au téléphone, pendant que le réalisateur boit plusieurs gorgées d’eau. Et quand la conversation téléphonique est terminée, l’interview ne reprend pas, non, on coupe et on passe à autre chose. C’est totalement nul. Il y avait quelque chose de semblable dans le très bon Jodorowsky’s Dune, quand Jodo était interrompu par son chat, mais ce documentaire avait déjà un ton globalement humoristique, et était rempli d’anecdotes décalées, de plus l’intervenant finissait de parler après avoir été dérangé, donc c’était cohérent.
L’autre principal problème de The death of Superman lives, c’est son manque de structure. Il n’y a pas vraiment d’ordre, et il y a un gros déséquilibre entre le sujets abordés, on passe des plombes sur la vidéo du test de costume de Cage. Le film aurait mieux fonctionné avec 20mn en moins, car à la fin je m’ennuyais terriblement et n’avais qu’une envie : que ça se termine.

The death of Superman lives est une preuve supplémentaire qu’on peut avoir un très bon sujet, des intervenants qui ont des choses pertinentes à dire, et faire un mauvais documentaire. Très mauvais, même.

Bande-annonce :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
The death of "Superman lives"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Death of Superman
» Superman Lives!! (enfin presque...:D et sans lien de parenté avec le Burton ;) )
» Manga Death Note
» FABULOUS FAB - Death Guard
» SUPERMAN RETURNS - SUPERMAN/CLARK KENT 2in1 (MMS50)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: