La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Goal of the dead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Goal of the dead   Ven 12 Déc 2014 - 0:17


Fiche du film :
Réalisateurs : Benjamin Rocher et Thierry Poiraud
Scénaristes : Quoc Dang Tran, Nicolas Peufaillit, Ismaël Sy Savané, Tristan Schulmann, Hélène Tolède-Couronne, Laëtitia Trapet, Marie Garel Weiss
Année : 2014
Genre : Comédie / Horreur
Acteurs principaux : Alban Lenoir, Charlie Bruneau, Typhaine Daviot, Ahmed Sylla

Mon avis :
Goal of the dead, un film de zombies, français qui plus est, ça aurait dû me faire envie. Mais non, au vu des avis très négatifs que le film se tape sur SensCritique, je ne comptais pas le voir. Mais j’ai dû le faire finalement, pour le boulot. Ca dure quand même 2h20, avec les deux parties ; j’étais pas motivé.

Tout commence quand un employé de la Poste fait tomber deux colis dans la boue. Ayant apparemment la flemme de les nettoyer pour lire l’adresse, il donne le mauvais colis à la mauvaise personne. Un médecin se retrouve alors avec des produits bizarres, mais ni le texte en russe sur la boîte ni les logos suspects ne le mettent en alerte.
Lui qui comptait doper son fils footballer, il lui refile un produit qui le transforme en zombie. C’est une des excuses les plus nazes que j’ai vu dans un film pour expliquer l’arrivée de zombie ; c’est peut-être encore plus nul que l’histoire du bidon tombé d’un camion de l’armée dans Le retour des morts-vivants.
On peut résumer tous les défauts du film en disant que c’est trop con et trop lourd : la caractérisation des personnages clichés et chiants, les situations bêtes, les moments d’ "horreur" qui en font trop au point d’être ridicules, … Les FX sont fait par des gens visiblement talentueux, mais ils sont ultimement ratés car visent un effet comique (cf le moment où un zombie est écrasé par un car), qui pourrit tout.
La scène avec les effets les plus mauvais toutefois, c’est lors du match quand, probablement pour ajouter du dynamisme, les plans sont disposés en split-screen, et sont séparés par des visages des personnages, qui flottent dans les airs. Risible.

Je crois n’avoir ri à aucun moment. J’ai souri une fois par contre. Une fois (quand on a ce gros plan sur le t-shirt de la groupie, après qu’elle ait eu le crâne défoncé).
Sinon les scènes qui se veulent comiques, au mieux laissent indifférent, au pire sont navrantes : ces supporters qui discutent pour trouver le meilleur slogan à gueuler contre l’équipe adverse, cette groupie qui arrange ses seins devant le miroir et regarde son faux tatouage au dessus des fesses, ce couple qui s’embrasse hyperboliquement pendant trois plombes dans les gradins… mais, pourquoi ? C’est censé être un gag ?
Pour donner une idée du sens de l’humour des scénaristes : le club de Caplomgues s’appelle le E.J.A. Caplongues. Got it ? Et le supermarché s'appelle "Halles gore". Ca en dit long...
Certains acteurs sont bons, il faut l’avouer, mais les dialogues sont plutôt mauvais, et les comédiens ont du mal à être convaincants. Bizarrement, la jeune Typhaine Daviot se montre plus à l’aise qu’un acteur plus réputé comme Bruno Salomone. Ah et désolé mais Bruno Salomone qui nous fait du kung-fu, on n’y croit pas une seconde.

Il y a des idées sympas, comme faire du personnage principal un joueur qui a quitté sa ville pour rejoindre le club de foot de Paris, ayant ainsi provoqué la rancœur de tous les habitants de Caplongues… Mais quand le film donne l’occasion au personnage de s’exprimer un peu, il s’avère être un sale con. Et pouf, tout l’intérêt qu’il pouvait avoir part en fumée.
J’ai bien aimé l’idée de la menace fédératrice, qui unit tous les personnages malgré leurs différends, mais ça n’est pas très bien exploité.
Il y a un ou deux jolis effets gores, une ou deux bonnes idées, comme lorsque les supporters se servent de cette portière de voiture à laquelle ils sont menottés pour se protéger, mais globalement le film est paresseux, fait dans la facilité, et ne propose rien de bien nouveau. La fin surtout, est très paresseuse et stupide.
Le principe de la séparation de l’histoire en deux, avec chaque partie attribuée à un réalisateur, n’apporte rien, et semble être un simple gimmick.
La seule chose réellement bien, c’est la photographie, qui m’a surprise. Il y a de beaux éclairages, et l’ambiance sur le stade rend vraiment bien, surtout qu’elle n’a pas dû être facile à réaliser : de nuit, avec les projecteurs du stade…

Goal of the dead a quand même eu le soutien du CNC, pas mal de moyens (en tout cas c’est ce qui transparaît), et il y a quand même 7 personnes qui ont bossé sur le scénario, 7 ! C’est quand même dommage, quand on voit le résultat…
Je m’attendais à pire, vu ce que j’avais lu avant, mais quand on lit sur la jaquette du blu-ray cette citation : "Notre Shaun of the dead national", quel triste constat…

Bande-annonce :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Goal of the dead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goal Of The Dead : du foot et des zombies ! [NEWS]
» High School Of The Dead
» [WIP] Dead Irish Man
» Red Dead Redemption
» Red Dead Redemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Zombies-
Sauter vers: