La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tideland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Tideland   Mer 20 Aoû 2014 - 0:00


Fiche du film :
Réalisateur : Terry Gilliam
Scénaristes : Tony Grisoni, Terry Gilliam
Année : 2005
Genre : Drame
Acteurs principaux : Jodelle Ferland, Jeff Bridges, Janet McTeer, Brendan Fletcher

Mon avis :
Je ne suis pas fan de Gilliam, et ce n'est pas un euphémisme, c'est juste qu'il y a des tonnes de fan de son travail, alors que me concernant, aucun de ses films jusque là ne m'a à ce point conquis.
Je n'ai pas aimé Brazil et Las Vegas parano, et ceux que j'ai aimé comme L'armée des 12 singes et Sacré Graal, disons que si quelqu'un en disait du mal, je ne chercherais pas non plus à le défendre bec et ongles.
Bref, j'ai vu Tideland parce qu'on me l'a prêté.

J'ai souvent lu que Gilliam faisait rêver, ainsi j'ai été surpris de le voir nous présenter dans Tideland une famille de junkies, où la gamine supporte le tabac de la mère et prépare la dose d'héroïne du père. Le couple est insolite, Jeff Bridges et Jennifer Tilly, et cette dernière surjoue, déjà que son personnage est très caricatural. Elle insulte sa fille puis lui donne de l'affection, elle lui crache son tabac au visage puis l'enlace, la traite de merdeuse puis lui demande un massages des pieds, ...on dirait une parodie tordue et pas drôle. On dirait presque du John Waters, mais sans ce petit délire en plus qui apporte du recul suffisant par rapport aux horreurs représentées.
La mère meurt, et la fille dit au père qu’ils vont pouvoir manger ses chocolats. Je ne comprends pas ce que cherche à faire Gilliam, s’il veut faire rire, le film est beaucoup trop tordu pour ça.
Peu après, on peut voir Jeff Bridges enchaîner des pets, au point de déranger tous les passagers d’un bus, et accuser sa fille. On tombe bien bas tout d’un coup.
Pour insister encore plus sur le côté tordu des personnages et des évènements, Gilliam ne cesse de filmer avec des courtes focales, zig-zaguant jusqu’à arriver tout près des visages des personnages afin des les déformer. La caméra ne cesse d’osciller, les plans sont toujours de travers, …

Comme pour ne pas devenir trop tarée, la fillette se réfugie dans son imaginaire, mais celui-ci n’a rien de merveilleux, c’est même plutôt inquiétant de la voir parler à ses têtes de poupées, empalées sur ses doigts.
Ses jeux absurdes traînent en longueur, et je ne comprenais vraiment pas où Gilliam voulait nous mener.
Au bout d’une quarantaine de minutes, la fille rencontre une femme borgne qui lui raconte pourquoi, selon elle, toutes les abeilles du monde veulent sa mort. Puis un trépané épileptique, qui fait rire la gamine quand il mime une de ses crises.
Ouaw…

Au bout de 15mn je me faisais déjà terriblement chier, j’avais envie d’arrêter, mais j’ai essayé de me forcer à tenir au moins 1h. Je n’y suis pas totalement parvenu.
J’ai aussi bien lu des gens faire le même constat que moi, et ne pas comprendre l’intérêt du film, que d’autres qui le trouvent très bon… ce que je ne comprends vraiment pas. Beaucoup parlent de beauté, d’onirisme, … moi j’ai trouvé que le film en était dépourvu, il restait malsain, et le fait que l’enfant s’amuse dans un monde aussi pourri que le sien, j’ai trouvé ça inquiétant et non beau. D’autant plus qu’il n’y a aucun effort pour rendre les choses plus poétiques qu’elles ne le sont, tout ce qu’on voit ce sont les réactions d’une gamine naïve à pleins de choses glauques.

A part ça, j’ai bien aimé la chanson rock au début du film.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Tideland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Autres déviances et bizarreries-
Sauter vers: