La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Inquisitio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Inquisitio   Mer 17 Oct 2012 - 22:59


Fiche de la série :
Réalisateur : Nicolas Cuche
Scénaristes : Nicolas Cuche, Nicolas Tackian, Lionel Pasquier, Véronique Lecharpy, Lorraine David, Sandro Agenor
Année : 2012
Acteurs principaux : Aurélien Wiik, Vladislav Galard, Annelise Hesme

Mon avis :
Début de ces dernières vacances d'été. J'étais à table, et mon père s'apprêtait à regarder le début de la nouvelle série de France 2, "Inquisitio". Comme je n'avais pas fini le repas, on peut dire que j'ai commencé à regarder moi aussi.
J'ai fait une remarque en voyant le nom de Philippe Laudenbach, dont je me souviens depuis que j'ai vu Maléfique et que je désigne toujours comme "le type qui se fait enculer par Clovis Cornillac dans Maléfique", mais bon, je m'attendais pas à être intéressé par une série française.
Et pourtant !
J'ai été conquis direct par la première séquence, qui présente une situation à la limite de l'incestueux : une femme qui prend son bain (élément assez érotique déjà)... observée par son fils par le trou d'une serrure ! Hop, on ajoute l'élément déviant.
Putain, un truc pareil dans une série française passant en première partie de soirée sur une grande chaîne quoi !
"La chair et le sang" de Verhoeven, c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit.
Après ça, on a un enfant qui hésite à sauver son frère de la noyade à cause de chamailleries. Mais c’est génial !
Rien que ce début de pilote m’avaient suffi pour que j’aie déjà envie d’encenser la série… alors même que je n’avais pas vu la fin du premier épisode, tout simplement parce que je n’aime pas regarder la TV, j’aime avoir une certaine liberté en contrôlant ce que je regarde sur mon ordinateur.
Je savais néanmoins qu’un jour, je reviendrai sur Inquisitio, et que je regarderai en entier.

J’ai recroisé la route de la série très peu de temps après, lors de mon stage au festival "Série series", où j’ai vu l’épisode 4 en avant-première. Là, j’avais vu un épisode en entier (deux fois même, sans le vouloir) et j’avais pu vraiment conseiller la série à quelques personnes.
Et j’avais vu le réalisateur, qui m’avait confirmé que "La chair et le sang" était une de ses références !
Bon là maintenant, j’ai regardé la série en entier.
Si à l’époque de la diffusion j’avais continué à regarder le pilote, je n’aurais pas raté la peste, avec des bubons bien dégueulasses, qui atteint un enfant. Comment est-ce qu’un truc pareil a pu être réalisé, avec la DDASS ? J’avais vu en cours qu’ils étaient bien chiants quand on devait faire mourir un enfant dans un film (enfin bon, dans le cas présent, c’est spécial, on croit seulement que les personnages mineurs meurent, alors que non).
Mais on a quand même un jeune garçon qui déclare face à un Christ crucifié "je t’offre cet œil par lequel j’ai pêché", avant de s’enfoncer un morceau de vitrail dans le globe !
C’est super, Inquisitio montre des actes extrêmes effectués au nom de la religion.
D’ailleurs au centre de l’intrigue des 8 épisodes, il y a deux papes, un à Rome et un à Avignon, qui se battent pour la légitimité de leur titre. L’un a le soutien du roi Charles VI, alors que celui-ci n’est encore qu’un enfant.
L’un des personnages principaux est un grand malin mais est un grand inquisiteur au service d’une mauvaise cause, puisqu’il défend le pape d’Avignon qui, lui, n’hésite pas à faire des coups bas pour garder son pouvoir. Enfin, on ne voit pas l’autre pape, mais vu ce que font ses envoyés pour lui, on se dit qu’il n’est sûrement pas mieux.
Barnal l’inquisiteur est inflexible dans ses décisions, il apparaît souvent comme un connard, et en même temps on voit qu’il est lucide, quand par exemple il insiste pour torturer un personne que le spectateur innocent, alors même que son fils dit qu’il va parler : Barnal affirme qu’il risque de mentir pour sauver son père, si on ne lui montre pas avant une démo de la torture.
On assiste ainsi à une scène de torture au chevalet ! Avec un bruitage bien trash ! Quel plaisir !
Barnal nous gratifie aussi d’une scène de baptème hardcore… super.

Pour ne pas fâcher de trop, la série présente deux facettes de la religion au moyen-âge, qui diffère selon la personnalité des personnages qui se prétendent être les représentants de dieu.
Malgré les personnages de religieux peu catholiques qu’on nous présente, il y a tout de même de vrais croyants, et on nous présente même un saint homme qui fait des miracles. Le fait qu’on présente deux extrêmes dans un même univers signifie qu’il faut faire la distinction entre les différentes personnes qui se disent rattachées à la religion, et que l’existence d’un pape libidineux n’exclut pas l’existence de personnes pures. Bon, moi je crois pas en la religion ou quoi, mais j’accepte ce message.
Dans certains cas, le caractère subversif de la série vient seulement du fait qu’on replace l’élément humain, et les faiblesses qui vont avec, en certains personnages. Je pense au moment où l’élève de Barnal jette un coup d’œil quand une suspecte doit soulever sa jupe pour que Barnal vérifie qu’elle est rousse, ce qu’elle dément.

"Inquisitio" traite de beaucoup d’autres sujets ayant plus ou moins directement trait au moyen-âge : la "sorcellerie", les vols, la peste, la séparation juifs/chrétiens et ses conséquences au quotidien, les contraintes de la religion sur la médecine (dissection et césarienne interdites), …
On voit que Nicolas Cuche s’est très bien renseigné avant de créer sa série, et à travers de nombreuses intrigues il met en avant des choses dont on n’est pas forcément au courant sur la vie médiévale.
En huit épisodes, je me demandais comment, surtout une fois arrivé au dernier épisode, toutes les intrigues et sous-intrigues allaient être bouclées, mais finalement c’est correct, même si on passe trop rapidement sur certaines choses (le viol...).
Dans l’ensemble la série est bien écrite, mais il y a parfois des moments assez mauvais : Turennes qui veut embrasser la nonne, c’est con ; l’apprenti de Barnal qui tout d’un coup devient narrateur à la fin du dernier épisode, tout simplement parce qu’on avait besoin d’un narrateur ; et puis bizarrement l’épisode 6 est pleins de faiblesses, avec l’idée réutilisée du complice qu’on exécuté en traître, et la juive dont les mensonges à la con servent juste à faire des raccourcis pour le scénariste.
Et comme pour toute fiction médiévale, il y a un nain. Evidemment.

Ce qui m’avait marqué lors du festival "Série series", c’est la variété des plans, en fait comme le réalisateur me l’a dit, il y avait 2 caméras en permanence pour filmer ; j’ai vu aujourd’hui en cours que c’était courant en série apparemment, mais comme j’en regarde jamais de française, je ne sais pas si ce qu’on voit dans Inquisitio est commun ou non. Enfin je dirais même qu’il y a trop de plans, certains changements de valeur ne servant à rien.
La lumière est sympa, mais l’image est presque toujours modifiée en post-prod de sorte que les teintes soient assez monochromes, ternes, parfois verdâtre, parfois jaune pisseux, ou d’un bleuté exagéré lors de séquences nocturnes. C’est dommage.
La BO est bien, sinon.

"Inquisitio" n’égale pas encore les séries US de qualité, il y a certains défauts difficiles à pardonner qui tirent vers le bas un bon ensemble, mais pour une série française, ça fait plaisir à voir.
C’est une bonne série.


Deux répliques mémorables :
-Episode 3, Barnal à son apprenti : "je ne pourrais plus te faire confiance si cette femelle virginale avait déposé son poison dans ton âme" (faudra que je la ressorte, sérieux).
-Episode 5, le pape d’Avignon : "je tiens mon pouvoir de dieu, et je le garderai, même si ce doit être contre dieu lui-même".

Bande-annonce :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Inquisitio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noct sambre pour vous divertir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Télévision :: Séries TV-
Sauter vers: