La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le marin des mers de Chine (Jackie Chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Le marin des mers de Chine (Jackie Chan)   Dim 20 Mai 2012 - 12:20


Cannes 8 : Le marin des mers de Chine


On reconnaît là un film de Jackie Chan de sa période asiatique, Le marin des mers de Chine comporte plusieurs des défauts habituels. On a échappé à l’usage abusif de la courte focale (quoique j’ai eu peur au début), mais on a un personnage féminin de potiche qui ne sert qu’à être secourue en prouvant son incapacité à faire ce que font les hommes, et un humour bas de gamme qui prédomine presque sur l’action.
Certains gags sont vraiment enfantins, comme dans la plupart des vieux films de Jackie, d’ailleurs pour une fois j’en ai eu la confirmation par la présence d’un gamin pas loin de moi, qui était mort de rire à certaines bêtises.
Bon pour une fois l’humour était assez accessible au public occidental, si on excepte quelques bizarreries purement asiatiques, comme ce mec avec un poil énorme sur une verrue (‘the fuck ?!)
Comme d’habitude, moi je n’attendais qu’une chose : l’action et les cascades de Jackie !
Mais je dois avouer qu’il y avait des gags rigolos, quand même. Simplistes, bêtes mais rigolos. Je pense par exemple au quiproquo autour d’un mot de passe, ou la scène avec les types à l’entraînement punis par leur supérieur à répéter 500 fois ce qu’ils disaient durant l’entraînement : "Quelle belle fille !" – "Parfaite !".
On a un personnage snob qui parle anglais dont le film se moque par la représentation caricaturale ; c’est facile, mais j’ai ri.

J’ai trouvé bizarre qu’il y ait des gags aussi radicaux que ceux basés sur des idées morbides ou ayant trait au danger : la fausse grenade échangée contre la vraie et qu’on balance parmi les recrues, l’homme qu’on croit avoir été abattu parce qu’il blaguait en disant que, puisqu’il a ri, il serait puni de devoir rire 500 fois (ça c’était drôle aussi).
Mais en fait, c’est pas si étonnant lorsqu’on voit ensuite comme ce film est violent, par rapport à ceux avec Jackie Chan auxquels j’ai été habitué. Certes la mort est présente parfois dans ses films, mais ça se fait avec des coups de pieds et de poings, ça reste relativement clean. Dans Le marin des mers de Chine, on voit des gens envoyés dans les airs par un coup de fusil, des couteaux qui se plantent dans la chair, des corps qui sautent à cause d’une grenade !

Au départ, je pensais dire que Le marin des mers de Chine c’est : Jackie Chan ultimate badass, mais en mer. Bon en fait la mer on ne doit la voir dans même pas 10% du film, et ensuite les combats ne m’ont pas tant impressionné que ça. Je ne sais jamais dans des cas comme ça si c’est moi qui suis blasé ou non. Enfin comme dans pas mal de films de Jackie Chan, il y a des combats qui me paraissent inférieure, et il arrive souvent que ça va en s’améliorant. C’est le cas avec ce film, où après un moment, en étant patient, on a droit à une bataille en vélo très originale et totalement énorme. Et ce film, c’est quand même celui où Jackie rend hommage à Harold Lloyd, suspendu à une horloge, avant de tomber de 3 étages, sa chute seulement amortie par deux stores, pour atterrir presque sur la tête. Jackie Chan en a fait deux prises. James Rolfe en avait parlé.
Jackie Chan ultimate badass quand même, maintenant que j’y pense.
C’est pour des moments comme ça que, malgré les défauts récurrents, je persiste à voir des films de cet acteur. Une ou deux cascades impressionnantes (au moins) suffisent à justifier le visionnage d’un de ses films.
Avec celui-là, j’ai quand même fini par perdre mon intérêt, j’ai trouvé que ça durait trop longtemps. Je ne sais pas si c’est parce qu’il était 23h passé, parce que j’avais cherché à voir des films depuis 10h du matin, parce que les pensées affluaient en grand nombre dans ma tête, m’ayant empêché depuis le début de suivre correctement l’histoire, ou si le film était vraiment trop long.

_________________




Dernière édition par Fry3000 le Dim 12 Juin 2016 - 22:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Le marin des mers de Chine (Jackie Chan)   Ven 3 Juin 2016 - 16:16

(putain quelle critique de merde j'avais rédigé)
Faudra que je revoie ce film, surtout qu'en revoir des extraits dans les bonus du DVD m'a donné envie de le réévaluer.
Je me suis l'édition anglaise, parce que c'est la plus complète pour ce film, et que je voulais agrandir ma collection de DVD de Jackie.

Même si Le marin des mers de Chine est un des Jackie les plus appréciés, je ne me rendais pas bien compte de l'impact de ce film sur sa carrière.
Heureusement, un des bonus, qui parle non seulement du film mais plus généralement de l'évolution de la filmographie de Jackie, aide à replacer les choses dans leur contexte.
A ses débuts, il faisait des films à faible budget, où on lui laissait peu de temps pour perfectionner les combats, et Jackie ne pouvait pas pleinement déployer son potentiel.
Il décrit lui-même Lo Wei (dont j'ai entendu du mal par-ci, par-là) comme un type qui dormait sur les tournages, et lui chorégraphiait les combats pendant ce temps, car le réalisateur leur prêtait peu d'attention.

C'est Ng See Yun, directeur général de Seasonal films, qui a remarqué Jackie Chan, et l'a fait jouer dans Snake in the eagle's shadow (Le chinois se déchaîne), qui a connu du succès, puis Drunken master, qui a encore mieux marché.
A la fin des journées de tournage, ils discutaient ensemble, du script et des scènes d'action du lendemain...
Mais si j'ai bien compris, Chan était sous contrat pour Lo Wei, que d'autres compagnies, dont certaines appartenant à la mafia, avaient approchées pour employer Jackie.

Jackie a ensuite bossé pour la Golden harvest, en réalisant d'abord The young master (La danse du lion) ; c'est la première fois à Hong-Kong que quelqu'un était payé 1 million de dollars pour faire un film.
La compagnie, enthousiasmée par le succès de ce film, a envoyé Jackie tourner aux USA, mais il n'avait pas le contrôle sur les combats, pour Le chinois ou Cannonball run par exemple. Alors qu'à Hong-Kong, il pouvait passer une semaine pour une seule scène, et un tournage d'un mois pouvait en durer 8 au final.

De nouveau à Hong-Kong, il a fait Dragon lord, qui n'a pas bien marché, mais il a demandé à un producteur le budget suffisant pour faire un autre film ambitieux, dont il voulait faire un hit, à savoir Le marin des mers de Chine. Qui a mis un an et demi à se faire, mais a connu un succès record pour un film Hong-Kongais.
D'après le cascadeur Mars, l'empereur du Japon avait adoré, et a réclamé au studio qu'une suite se fasse. Je ne sais pas s'il faut croire en cette anecdote, mais bon...

Concernant les coulisses du tournage, j'ai été surpris d'apprendre que des séquences comme la poursuite à vélo mêlaient des décors réels et du studio. Pour le gag où un type se prend un volet dans la tête, ils ont construit un faux mur... et c'est vrai que quand on le sait, ça se voit que c'est en toc, le mur bouge quand le vélo tape dedans ; mais j'avais pas fait gaffe jusque là.
Pour la fameuse cascade de l'horloge, Jackie s'était accroché jusqu'à ce qu'il tombe... ce qui était la seule façon de faire la cascade pour lui, ayant trop peur de sauter. Il avait fait traîner la cascade sur 7 jours, quand même.
A la première prise, il a rebondi sur le second store sur lequel il chute... du coup les stores ont été découpés et recousus sommairement, pour que Jackie passe au travers.
Il l'a quand même fait 3 fois au total, c'est insensé.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Le marin des mers de Chine (Jackie Chan)   Dim 12 Juin 2016 - 0:09

Voilà, j'ai revu le film, juste après Police story 2.
J'espérais que, comme pour ce dernier et Police story 1, j'allais bien mieux apprécier maintenant.
Mais déjà, l'humour est bien plus lourd ; ça reste très bête, comme toujours avec Jackie, mais là on est pas loin de gags à la Pecas ou autres comédies paillardes. C'est puéril, il y a un running gag durant une séquence avec des gens qui se prennent des spaghettis dans la gueule... il y a même des situations de comédies de bidasses, quand les héros suivent leur formation militaire. L'un d'eux échange une fausse grenade contre une vraie, elle explose au milieu de tout le monde, et... on n'en reparle plus.
Eh ouais, c'est un de ces films qui produit des incidents juste pour l'humour, alors que ça n'a aucune répercussion.
On a aussi un de ces éléments censés comiques, venant des vieux films de kung-fu, et que je déteste : ce putain de poireau poilu sur la gueule d'un méchant. Putain, mais pourquoi ?
Et puis il y a cette musique comique étonnante, qui fait qu'on se croirait dans Rabbi Jacob.

Il y a malgré tout des idées hilarantes (le quiproquo sur le mot de passe à la fin par exemple), mais surtout durant les combats, qui s'avèrent très drôles.
Les premiers affrontements sont un peu basiques, mais ça devient vite énorme, Jackie Chan multiplie les idées et les prouesses physiques. La bataille à vélo, le combat dans le clocher, la chute de l'horloge, ...
On sent que ses séquences d'action se sont perfectionnés plus tard, pour devenir plus inventives encore.
Mais ce mec était déjà Dieu à l'époque.

Bon, j'ai davantage apprécié Le marin des mers de Chine que lors de mon premier visionnage, mais la différence par rapport à mon premier avis est moins grande qu'avec les Police story.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le marin des mers de Chine (Jackie Chan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le marin des mers de Chine (Jackie Chan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Marin des Mers de Chine - Project A - Jackie Chan - 1983
» jackie chan my story avec la video
» jackie chan
» Jackie Chan Stuntmaster
» Jackie Chan:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: