La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Zombie (dawn of the dead)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
The MAD
Cadavre en décomposition
Cadavre en décomposition
avatar

Masculin Nombre de messages : 184
Age : 28
Localisation : dans mon labo
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Ven 10 Sep 2010 - 21:50

oui il y a une réelle critique dans le film: les perso malgré les morts vivant dehors, profitent de tous les produits comme si de rien n'était, a la fin aussi les motards volent des produits qui ne sont pas de grande nécessité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdark.xooit.fr/index.php
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Ven 10 Sep 2010 - 21:51

Oui j'ai vu ça dans le docu mais quand j'ai regardé Zombie j'ai pas fait attention à ça, je suis plus dans le cas de Yannick Dahan qui disait un truc du genre "ce qu'on veut voir c'est les zombies", et la critique sociale c'est une façade pour faire accepter ça au grand public qui n'aime pas forcément les morts-vivants.
Je sais pas ce que t'en pense, est-ce que tu prends ça en compte en voyant le film ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
The MAD
Cadavre en décomposition
Cadavre en décomposition
avatar

Masculin Nombre de messages : 184
Age : 28
Localisation : dans mon labo
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Ven 10 Sep 2010 - 21:56

en premier lieu ce qui m'intéresse c'est le gore et l'action mais après quelques visionnage je m'intéresse a la critique que fait Roméro en y regardant a deux fois ont peut y voir une sèvère critique:

-le racisme pour Night
-la socièté de consomation pour dawn
-le dualisme militaro-scientifique pour day
-une critique des classe pour land
-les média pour Diary
-pour survival je n'est pas vu de critique particulière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdark.xooit.fr/index.php
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Dim 12 Sep 2010 - 9:09

J'avais même pas fait attention à tout ça. Et j'ai pas vu Survival of the dead, ça me rappelle que je devrais le voir.
Sinon on peut ajouter que parfois les hommes se comportent de façon plus inhumaine que les monstres.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
The MAD
Cadavre en décomposition
Cadavre en décomposition
avatar

Masculin Nombre de messages : 184
Age : 28
Localisation : dans mon labo
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Dim 12 Sep 2010 - 13:25

c'est vrai surtout pour night of the living dead, si Ben et cooper s'était mieux entendu il auraient pou tous s'en sortir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdark.xooit.fr/index.php
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Dim 12 Sep 2010 - 16:12

Ah en fait je pensais pas à tous sauf Night of the living dead ^^
-Les motards dans Dawn
-Les militaires comparés à Bub dans Day
-Les voleurs par rapport à Big Daddy et sa bande dans Land (même si la fin où l'on voit ça est mal instaurée)
-Les chasseurs qui torturent les zombies à la fin de Diary

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Mar 12 Juil 2011 - 22:46



J'ai revu le Dawn of the dead ce soir, je voulais le voir dans de bonnes conditions, puisque je suis sûr que les fois précédentes j'étais encore trop jeune pour comprendre parfaitement ce film. Moi qui avais tant entendu parler de Romero, quand j'ai acheté sa trilogie, à l'époque j'avais trouvé ses deux premiers ennuyeux, bien loin de m'attendre à quelque chose comme ça.
Je me souviens que plus tard en voyant le documentaire Suck my geek, j'étais content de voir Yannick Dahan dire que devant les autres gens ils parlent du message politique de Romero, alors que tout ce qui les intéressait c'était les zombies. J'étais dans la même situation, même si je ne voyais pas trop non plus ce film comme bien divertissant du côte de l'invasion des morts-vivants. Peut être qu'à l'époque où c'est sorti, c'était ébahissant pour le public, de voir un zombie se prendre une machette dans la tête par exemple, mais moi, jeune public d'aujourd'hui, je m'étais ennuyé à trop attendre de l'action qui n'allait pas tellement venir finalement.
Je me demande quand même comment j'ai fait pour oublier ce zombie scalpé par un hélico, à moins que ça ait été coupé au montage européen, puisque je viens de voir celui US.

Le message politique, en effet, je m'en foutais, quand on m'en parlait je me demandais vraiment comment on pouvait aimer un film, surtout un film de zombies, pour son sous-teste politique, qu'est ce qu'on en a à faire ? De nos jours le message d'un film, surtout quand il est un peu dissimulé, m'intéresse beaucoup plus. Pour prendre un exemple différent, j'adore les épisodes de South park qui offrent un message des plus corrosifs en le faisant avec humour, plutôt que ceux qui font des blagues sans réel but de dénonciation.

J'ai donc revu Zombie, et heureusement maintenant je suis plus apte à regarder ça correctement. La lenteur du film n'est pas tellement dérangeante, car en dehors des massacres de zombies, qui ont vraiment vieillis que ce soit pour le maquillage des undead ou la plupart des effets spéciaux très rétros, Romero a quelque chose d'autre à nous offrir. J'avais déjà vu les bonus qui parlaient de la critique de la société de consommation, et on l'a un peu évoqué en cours de Ciné US (cours qui m'a beaucoup éclairé sur ce genre de films), donc je n'ai pas tellement de mérite à avoir compris le sous-texte, mais j'ai quand même remarqué quelques détails, qui correspondent à ce que j'ai redécouvert du film en l'ayant oublié.
Les personnages ne viennent pas dans le centre pour y vivre au début, ils pensent juste n'y être que de passage, et c'est petit à petit qu'il décide de s'installer. C'est amusant de voir l'évolution de leur mentalité : au départ ils ne s'arrêtent au mall que pour échapper aux zombies pendant un temps, se poser en un lieu momentanément, et finalement ils s'installent, et profitent du centre commercial pour consommer, et ensuite consommer à l'excès.
Les zombies reviennent en ce lieu car il est important pour eux, ça en dit déjà long sur leur vie, misérable, à fond dans la consommation de masse, au point qu'une fois mort le réflexe qu'ils ont gardé c'est de venir ici.
A peu près en même temps que sa fameuse réplique sur le manque de places en enfer, Ken Foree répond à la question de Francine "who are they ?" par "they're us". Et en effet, les 4 personnages principaux tombent dans le panneau de la surconsommation inutile eux aussi : ils s'emparent d'objets peu utiles, s'en encombrent, et prennent même des billets car "on ne sait jamais".
C'est marrant de voir qu'il y a la même idée quand un des pilleurs prend une TV, un autre lui demande ce qu'il va en faire, et le premier jette ce qu'il vient de voler en admettant qu'effectivement, il prenait quelque chose qui n'allait pas lui servir.

Ce qui est très intéressant aussi, ce sont les infos supplémentaires apportées sur les zombies. George Romero a véritablement créé le zombie tel qu'on le connaît, et comme pour façonner encore un peu plus précisément sa créature, il donne ses caractéristiques dans ce film, ce qui est assez logique puisqu'il faut bien que cette suite apporte aussi quelque chose en plus à la mythologie du zombie qui est née.
C'est donc par le biais d'intervenants à la télévision que l'on en apprend sur ces monstres, alors que dans La nuit des morts-vivants les personnages ne savaient rien de ce qu'ils affrontaient et n'avaient à savoir que ce qu'ils constataient. Il faut surtout retenir une définition du zombie que trop de gens oublient, et je vois souvent des critiques de films parler de "créatures cannibales", pour Planet terror par exemple, or le zombie n'est pas cannibale, puisqu'il ne mange pas les siens ; le zombie est un dérivé de l'humain qui ne mange que ce dernier.

Je ne m'en souvenais pas, mais il y a quand même du suspense dans ce film, dans les passages un peu plus lents. Il y a la mort de Roger, cet inconscient, qu'on sent en danger plusieurs fois, de quoi maintenir la tension, jusqu'à ce que le drame survienne vraiment. En fait j'ai remarqué que le suspense dans ce film est souvent causé par les actions stupides des personnages. Il y a Roger, mais le champion c'est quand même le pilote, quel abruti celui là. Il tire déjà mal mais en plus il le fait dans le vide, quand il voit simplement une ombre bouger, et alors que là il est totalement parano à un autre moment il est complètement imprudent : il ouvre une porte et regarde derrière lui plutôt que ce qu'il y a de l'autre côté (à savoir : deux zombies) !

Donc bon film, quoi. Ca a vieilli, ça c'est sûr, mais j'arrive à voir avec plus de facilité les qualités de ce film, bien que je le trouve toujours un peu longuet par moments (enfin j'ai vu la version US, la plus longue, aussi), et que les effets sont bien moins impressionnants qu'à l'époque.

PS : les sous-titres du DVD français du montage US du film sont complètement pourris, c'est souvent mal traduit et parfois je n'ai rien compris de ce que disaient les personnages, ce qui m'a obligé à revenir en arrière et tendre l'oreille pour saisir l'anglais.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
ALBIBRO
Zombie
Zombie
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Jeu 30 Aoû 2012 - 0:16

On peut aussi resumer la saga des zombies de George Romero de cette facon " Les vivants se déshumanise , quand les morts se recomposent "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:18

Aha, j'aime bien l'idée des morts qui se "recomposent".

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zombie (dawn of the dead)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zombie (dawn of the dead)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Zombie (Dawn of the Dead)
» Zombie Dawn of the dead Polydor Soundtrack cassette by Goblin. 250 Euro !!!
» Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)
» [Film] L'armée des morts (Dawn of the dead) de Zack Snyder (2003)
» Dawn Of The Dead (2004, Zack Snyder)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Zombies-
Sauter vers: