La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Blue mountain state

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Blue mountain state   Sam 10 Mar 2012 - 0:53


Fiche de la série :
Créateurs : Eric Falconer, Chris Romano
Années : 2010-2011
Genre : Comédie
Acteurs principaux : Darin Brooks, Chris Romano, Sam Jones III

Mon avis :
J'ai connu la série je ne sais plus comment sur Senscritique, et je ne sais plus pourquoi, peut-être à cause des critiques, quoi que j'en ai absolument aucun souvenir, je l'ai mise dans mes séries à voir.
Plus tard, sans que je fasse vraiment le lien au départ, des collègues m'ent ont parlé, racontant entre eux cet épisode qu'ils semblaient trouver totalement génial où l'intrigue consiste à résoudre ce mystère : qui a mis son doigt dans le cul de tel personnage, en début d'épisode ?
Quelques temps après, il se trouve que chez l'un d'eux, j'ai regardé quelques épisodes, dont le premier de la saison 1.
J'ai pu voir comme c'était débile (enfin, je m'y attendais, hein). Paradoxalement, je n'aurais sûrement pas regardé la série autrement ; j'ai eu envie de me lancer dedans justement parce que c'est débile, pour les mêmes raisons que des films apparemment cons peuvent m'attirer.
Et pourtant en général je ne suis pas trop adepte des teen movies idiots contemporains.

Blue mountain state, on peut dire que c'est "Teen movie : la série".
Le générique de la saison 1, très tape-à-l'oeil et à l'aspect cool, résume parfaitement l'esprit de la série : du sexe, des fêtes, et de l'idiotie.
Il y a aussi un plan très significatif dans le premier épisode, plan qui consiste à concentrer pleins d'excès d'un coup, avec un perso qui sniffe de la coke sur le ventre d'une fille, pour passer à un bong, boire un coup, puis prendre des amphets sur la langue d'une autre jeune femme, ...
Blue mountain state cherche tout le temps l’exagération de situations qu’on peut trouver dans un environnement d’université US, sexe et conneries en tête de liste. Evidemment, on ne voit absolument jamais les étudiants en cours. Pour quoi faire ? On les voit déjà un peu plus sur le terrain de foot, bien que d’après ce que j’ai entendu, on ne les voit jamais donner un match non plus.
La débilité est excessive aussi. Le premier épisode démarre avec un des deux personnages principaux qui demande au second de lui casser une bouteille sur le crâne. Pourquoi ? Whatever.

Les personnages sont dans la même idée de reprendre les gros clichés du teen movie américain et grossir encore plus le trait.
On a le gros sportif attardé chef de l’équipe de foot, le coach acharné aux conseils crétins et convaincu qu’il faut écrabouiller l’adversaire, un black trop fort au foot, et sa copine ultra-possessive au point d’en être tarée, et qui se révèle en fait plus tard être une slut (twist !). Le temps d’un épisode, on a aussi l’étrangère qui se comporte bizarrement (elle est contente d’aller dans un stripclub), et la cougar.

Comme souvent avec les conneries dont se nourrit Blue mountain state à chaque épisode, ça fait sourire un moment l’immature en chacun de nous, mais ça ne dure pas longtemps. Pour moi en tout cas.
Enfin non, ce qui m’a fait arrêter au bout de 3 épisodes (dont le pilote que j’avais déjà vu, mais j’avais regardé 2 autres épisodes aussi, de la saison 2 je crois), c’est que c’est très souvent beaucoup trop con.
Le sportif qui prend plaisir à bouffer des Oreo qu’on se met dans le cul pour du bizutage, le type qui chie sur la table pour simuler un cambriolage en s’imaginant que tout voleur fait ça, … c’est tellement absurde et, du coup, vulgaire sans raison.
Et à force de vouloir stimuler les fantasmes des ados qui regardent cette série, les scénaristes font vite n’importe quoi de ce côté-là aussi.
La fille qui saute direct au cou du mec qui joue (mal) de la guitare, les filles qui viennent accueillir les joueurs de foot en couchant avec eux, et surtout la femme canon qui paye un des héros pour coucher avec lui et l’emmener conduire sa Lamborghini… what the holy fucking fuck ?! Faut se calmer.

Ce qui m’a donné envie d’arrêter surtout, c’est l’histoire du "pocket pussy" dans l’épisode 3, avec le sportif qui dit qu’à chaque fois qu’il l’utilise ça lui rappelle son père… putain, que c’est con (en mal) ! Et lourd.
Voilà, c’est le genre de série qui est marrante un moment seulement. Je savais que ça ne durerait pas longtemps pour moi, mais je pensais quand même regarder plus de 3 épisodes. J’ai même skippé la fin du 3…
Je sais juste qu’il y a quelques répliques marrantes, parfois. Genre quand ils sortent du strip-club, et qu’un des persos demande "is the sun rising or setting" ?
Enfin bon, même si ça n’était pas encore désagréable à regarder malgré tout, je me suis dit que je ferais mieux d’arrêter maintenant et de me mettre à une vraie bonne série.
Maintenant : Arrested development saison 2.

Générique :

blue mountain state générique par bumbluby

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Blue mountain state
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blue mountain state
» Blue Mountain State !!
» [Série TV] Blue Mountain State
» Blue Mountain - Flamstead Estate - Torréfaction / Evaluation
» McClelland Blue Mountain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Télévision :: Séries TV-
Sauter vers: