La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Globalement inoffensive (H2G2 V)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Globalement inoffensive (H2G2 V)   Ven 25 Fév 2011 - 22:38


Fiche du livre :
Auteur : Douglas Adams
Année de publication : 1992
Résumé : Arthur pensait pouvoir continuer à vivre son idylle avec Fenchurch en parcourant la galaxie, mais voilà que durant un voyage spatial, elle disparaît tout simplement. Désespéré, le pauvre terrien erre de dimension en dimension, à la recherche d'une nouvelle Terre. Alors qu'il croit pouvoir être tranquile, il n'a pas fini d'être dérangé par des problèmes issus de mondes parallèles.

Mon avis :
J'adore vraiment le slogan de la première édition US du bouquin, qui dit "the fifth book in the increasingly inacurately named Hitchiker's trilogy". Ca résumé la situation quant à ce bouquin qui ne devait pas exister à la base, encore moins que le tome 4 ; on pourrait croire que la qualité diminue, et pourtant ce tome 5 est loin d'être aussi sinistre que l'auteur le pense.

S'il n'avait pas dit que ce livre était sombre à cause de la mauvaise année qu'il avait pensé quand il l'a écrit, je pense que je n'aurais pas vraiment remarqué le changement. C'est vrai que dans les thèmes, c'est assez triste, mais l'humour est toujours présent. D'accord, Arthur perd sa bien-aimée, il ne trouve plus de planètes, il doit faire face à ses responsabilités très terre-à-terre (aha, quand on sait que la Terre a explosé), et vu comment ça se finit...
Et pourtant, je n'y ai pas tellement prêté attention à la lecture, puisque c'est tout de même toujours très drôle.

Le traducteur de la saga en français disait sur son site que les derniers tomes étaient moins appréciés mais qu'ils étaient là pour boucler la boucle. En ayant ça en tête, je peux dire que c'est assez vrai, et que ça concerne le sujet du livre tout comme la forme narrative humoristique.
Si Douglas Adams semble conclure, c'est déjà en continuant sur la même lancée comique, qui pointe du doigt les torts de la technologie, qui balance des gags au détour de descriptions, qui colle des articles stupides du Guide galactique, et décrit des situations insensées. Je crois m'être bien marré quand Arthur arrive sur une planète pour demander conseil, et qu'il rencontre les autochtones très étranges, dont cette femme à demi-aveugle qui chasse les mouches avec une raquette de ping-pong et qui habite dans une grotte qui pue à en faire vomir le héros, ou ce personnage qui se déplace du haut d'un poteau à un autre sans avoir l'air de bouger.
Les écureils habités par l'esprit des robots d'un vaisseau qui s'est crashé dans une forêt sont pas mal aussi.

L'auteur complète aussi son oeuvre dans le domaine idéologique, puisqu'il place dans l'histoire certaines théories complètement dingues sur le temps et l'espace. On a ainsi des personnages qui circulent d'une planète terre à une autre, toujours existantes ou non selon des espaces de possibilités différents. Et il y a évidemment cette nouvelle version du Guide en forme d'oiseau, qui représente toute la pensée de Douglas Adams concentrée dans ce bouquin, puisque sa vision de l'espace et du temps n'est pas aussi réduite que celle des humains. C'est assez dingue à lire quand il vérifie dans quel sens les humains voient le temps s'écouler, c'est très drôle et aussi très significatif de l'ampleur de l'univers imaginé par l'auteur et de l'ouverture de sa pensée.

Comme dit précédemment, ce tome 5 est un ajout, et pourtant il semble boucler l'histoire bien mieux que le tome 3. Par "mieux" je ne porte pas de jugement sur la qualité de cette fin quant au plaisir procuré au lecteur, mais elle semble juste plus complète. Entretemps on a répondu à tout ce qui était resté sans réponse dans la trilogie, même les questions qui n'étaient que des gags n'ayant pas besoin de résolution. La fin boucle vraiment tout (à la fois le travail des Vogons et les 5 livres, parachevés), est vraiment radicale vu ce qu'il arrive, mais finalement paraît très logique. Et je dis ça avec un peu d'admiration, la logique l'ayant emporté sur ces personnages perdus à tout jamais, sacrifiés au nom d'une fin complète.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Globalement inoffensive (H2G2 V)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Adams, Douglas] H2G2 - Tome 5: Globalement inoffensive
» Douglas Adams - Globalement inoffensive - Le Guide galactique T5
» [Adams, Douglas] H2G2 - Tome 2: Le dernier restaurant avant la fin du monde
» [Adams, Douglas] H2G2 - Tome 1: Le guide galactique
» Douglas Adams - H2G2 - Le Guide du voyageur galactique T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Discussions :: Livres-
Sauter vers: