La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pantagruel - François Rabelais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Pantagruel - François Rabelais   Sam 9 Oct 2010 - 11:06


Fiche du livre :
Auteur : François Rabelais
Année : 1532

Mon avis :
J'avais apprécié "Candide" de Rousseau, et de "Pantagruel" j'attendais la même sorte de récit ancien et licencieux, en sachant que c'est aussi le genre de Rabelais.
Il y est en effet question de chère, de pets et de braquemard, mais Rabelais s'appuie aussi pas mal sur les jeux de mots.

C'est toujours amusant de voir le décalage entre l'idée qu'on se fait de l'époque moyen-âgeuse et la crudité du texte, et le délire qui tourne au grand n'importe quoi. Le géant semble varier de taille, il peut monter sur un bateau mais ensuite utiliser le mat comme une arme, ou discuter avec des compagnons qui sont suffisamment petits pour explorer des villes qui se trouvent dans la gorge de Gargantua ! C'est complètement idiot quand on y pense, il n'y a aucune logique, mais Rabelais ose raconter ça en prétendant qu'il s'agit d'une histoire vraie. Ca permet de partir dans de grandes élucubrations, c'est vraiment n'importe quoi mais c'est ça qui est drôle. On croirait même parfois que l'auteur se fiche de la construction de son récit, parlant tout d'un coup au lecteur ou en ne se fatiguant pas grâce à des transitions dans le genre "maintenant, parlons de..."

Par contre, le défaut majeur est qu'à force de faire des jeux de mots à gogo et de faire références à des évènements ou lieux connus à l'époque, ce qui fait que 5 siècles plus tard on doit se référer à des notes en bas de page. Et puisque ce n'est qu'alors qu'on nous explique certains jeux de mots, on se dit que c'est drôle d'avantage qu'on ne rit, même si on se dit qu'à l'époque ça devait être à pleurer de rire.

Je regrette seulement d'être tombé sur une édition écourtée, pour des élèves, avec des chapitres juste résumés. Le récit des enfers me manque sûrement le plus.
En tout cas, grâce à Pantagruel maintenant je sais que je peux dire "chié dans le nez", qu'à l'insulte "merde" au 16è siècle on disait "en ta gorge", et que femme folle de la messe est proche de femme molle de la fesse !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
 
Pantagruel - François Rabelais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 09 avril 1553 : mort de François Rabelais
» GARGANTUA de François Rabelais
» François Rabelais
» [Rabelais, François] Pantagruel
» Doublage des films : québécois vs français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Discussions :: Livres-
Sauter vers: