La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pulsions (Dressed to kill)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Pulsions (Dressed to kill)   Dim 15 Aoû 2010 - 10:12


Fiche du film :
Réalisateur et scénariste : Brian De Palma
Année : 1980
Genre : Thriller
Acteurs principaux : Nancy Allen, Keith Gordon, Michael Caine
Résumé : Après avoir assisté à un meurtre, une prostitué est menacée de mort par la tueuse, une mystérieuse blonde aux lunettes noires. La police ne voulant pas l'aider, elle est obligée de retrouver la vraie coupable, sans quoi elle sera elle-même emprisonnée pour le crime.

Mon avis :
Vu dans la lignée de Psychose, dont il reprend la scène de la douche. En fait, ç'aurait pu être repris de n'importe quel film d'horreur, cet élément étant devenu tellement récurrent, et surtout Pulsions prend une voie nouvelle après ça.
On se dirige par la suite vers un jeu de séduction original, calme et posé mais qui retient toute l'attention du spectateur, assez incrédule devant l'incoungruité de la situation dans laquelle se place le personnage principal. En fait, Pulsions mérite bien son titre français, puisque les pulsions sexuelles sont le fil conducteur de tout le métrage. Il n'y a par contre pas de tension qui se crée selon moi, juste cet élément commun qui est utilisé comme il faut au sein du scénario, sans que le sexe ne paraisse gratuit.

J'aurais d'abord comparé ce qu'il se passe ensuite à du Argento, puisque le suspens se crée lentement et précautionneusement, sans que l'on sache qui pourrait survivre ou mourir, et les faux indices nous mènent même sur de fausses pistes à ce sujet.
En réalité, je ne sais comment j'ai été aveuglé, mais le rapport avec Psychose n'a presque jamais quitté Pulsions, puisqu'on retrouve tous les éléments types, dont le tueur travesti (qui m'avait d'abord fait penser au Silence des agneaux... et qui redéfinit intelligemment l'expression "dressed to kill").
Le fait que je n'aie pas fait le rapport entièrement prouve peut être que De Palma a fait une version de Psychose en ré-investissant suffisamment les éléments clés pour ne pas faire du réchauffé. En fait, il a fait du neuf avec de l'ancien, entre hommage et ré-imagination modernisée.

Je ne sais pas si ça vient de moi, mais je n'ai même pas vu la fin venir... dans tous les sens que l'on peut tirer de ce que je viens de dire. Et pourtant j'aime aimé le film, l'ai suivi avec attention, et me suis aggrippé à chaque seconde s'écoulant lors des scènes les plus intenses en suspens.
Enfin bref, un film qui m'a bluffé, et si ce que vous venez de lire est trop brouillon ou incompréhensible, c'est que je ne savais pas comment organiser mes idées sans gâcher la surprise (et j'espère que je ne l'ai pas fait).

Et je me rends compte que je n'ai vu que 4 De Palma (Scarface, Pulsions, Incorruptibles, Mission impossible), ce qui est plus que ce que je pensais, mais moins que je devrais ; il m'en faut plus.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
deadpool_az
Zombie
Zombie
avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   Lun 16 Aoû 2010 - 9:50

Pour information, De Palma est un grand admirateur d'Alfred Hitchcock, il n'a jamais réussi d'ailleurs à se détacher totalement de son influence.

J'ai découvert Pulsions il y a peu de temps. Au début je me demandais vraiment ce qu'il se passait, où De Palma voulait en venir... Et puis passé la première demi-heure, il nous pond un thriller bien senti avec son lot de thématiques chères : voyeurisme, filatures, course-poursuites, rapport à l'image... Plutôt sympa donc.
4/6

Je remarque qu'il y a aussi beaucoup de films de De Palma que j'aimerai voir... Si tu as aimé Scarface, je te conseille L'Impasse, que je trouve bien meilleur. Blow Out est excellent, Snake Eyes un bel exercice de style... Puis Carrie bien sûr ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   Lun 16 Aoû 2010 - 10:25

J'avais lu ça sur De Palma et Hitchcock en parcourant des infos sur Pulsions, mais à part dans celui-là, je n'ai pas senti l'influence dans ses autres films ?

Il faut que je voies L'impasse et Blow out également, c'est sur ma liste.
Pour Carrie, c'est assez difficile à croire, mais je ne sais même pas si je l'ai vu. J'étais jeune, naïf, j'avais vu "Carrie" à la TV, mais désormais je ne sais plus si c'était celui de De Palma ou le remake !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
deadpool_az
Zombie
Zombie
avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   Lun 16 Aoû 2010 - 11:30

La façon de filmer très classique, les split screens, le baroque, les scénarios...

J'ai oublié Phantom of the Paradise, un des meilleurs De Palma, honte sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   Dim 5 Fév 2012 - 16:31

Trouvé le DVD zone 1 avec la version non-censurée et les bonus hier, pour 3€.
Il y a un bonus comparatif entre les versions du film, et la version unrated est pas mal osée, je comprends pour certains plans dans la douche pourquoi on a voulu classifier ce film "X".
Il y a un autre bonus où ils nous resservent la comparaison... comme si on n'avait pas regardé le bonus précédent ! C'est inutile.
De Palma dit aussi que, avec la censure, ce qui l'a handicappé à l'époque, c'est qu'on finisse par le nommer "Hitchcock imitator" au fil des films. Ce qui n'est pas négatif pour moi, contrairement à ce qu'il semble en penser. Enfin il peut pas le nier non plus. Et pourtant il essaye de le faire. Il dit que les critiques ont par la suite fait des liens avec Hitchcock pour chacun de ses films, et que la plupart du temps ils ont tort.
Aha. Ahahaha. J'aimerais lui dire "non mais Brian, on sait que tu copie Hitchcock, mais c'est pas grave, on t'aime quand même". Son excuse c'est : Hitchcock a déjà tout fait en matière de film à suspense. Quand on a vu Dressed to kill, Sisters, ou Body double, c'est hilarant qu'il dise ça.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   Mer 8 Fév 2012 - 12:10

Vu le making of. Ironiquement, il est écrit et réalisé par Laurent Bouzereau, un français je suppose, et filmé en France, pour les interviews sûrement, mais on ne l'a pas sur le DVD français. Ca rejoint la connerie du fait que la version non-censurée du film, destinée à l'europe, nous soit retirée des DVD zone 2.

-Au départ, De Palma voulait filmer un homme sous la douche, celui qui a un problème de changement de sexe. Il se serait rasé le visage, le torse, puis les poils pubiens, avant de se couper le pénis. Ca aurait été encore plus compliqué de ne pas en faire un film X.
-L'art director a copié un des ordis de De Palma pour celui du perso de Peter Miller.
-Avec une photo de production montrant le décor du hall d'entrée chez le psy et la salle à côté, on voit qu'il y a une embrasure arquée. On ne le remarque pas dans le film, car le format d'image coupe en-dessous de cet arc (on n'en voit qu'un bout pendant même pas une seconde, lors d'un travelling). De Palma a vraiment bien pensé son cadre et sa composition, car ce format large lui permet de se servir du bord de l'embrasure pour séparer l'image en deux, comme il le fait plusieurs fois dans le film avec d'autres éléments.
C'est un boss ce monsieur.
-De Palma avait écrit une voix-off de Kate pour la scène du musée. Quand l'actrice a demandé après le tournage quand ils allaient l'enregistrer, Brian lui a répondu qu'ils n'en avaient pas besoin. Son plan depuis le départ était de ne pas en mettre, mais les paroles dans le script ont aidé l'actrice à jouer.
-Durant les travellings dans le musée, Angie Dickinson tenait une corde reliée à la steadycam, pour rester à la même distance, pour la mise au point. Pareil, avec le format de cadre, ça ne se remarque pas du tout qu'elle a un bras en avant.
-Dans la chambre de Warren, quand Kate s'en va après qu'ils aient couché ensemble, l'éclairage a pris 8h. Huit heures. Pour l'éclairage. Parce qu'il fallait éclairer deux pièces vues durant un travelling arrière.
Moi qui ai eu TP d'éclairage hier et qui me retrouvais perdu, ne sachant vraiment pas comment on pouvait éclairer tel ou tel plan, j'en suis abasourdi.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   Jeu 27 Déc 2012 - 17:06

J'ai vu en magasin que Carlotta avait sorti une nouvelle édition française avec le film non-censuré et des bonus inédits :
http://www.dvdpascher.net/fiche_dvd/pulsions-94145.html
Font chier. Je n'ai plus la meilleure édition.

Sinon Paramount a aussi sorti Barbarella en DVD ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 25
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   Ven 1 Jan 2016 - 11:55

Revu Pulsions hier en le montrant à un ami.
En fait c'est hilarant ce film ! La cadence des répliques et l'attitude des personnages, durant l'échange entre le policier et Nancy Allen... D'ailleurs les acteurs sont géniaux.
Et en même temps c'est un thriller efficace et captivant.
De Palma raconte tant, et sans paroles, juste par la mise en scène et le montage... c'est ça qui rend les scènes captivantes, on a pas l'habitude de voir ça et on se demande ce qui se passe.
Et le film m'a paru encore plus génial en comprenant le double sens des scènes et la signification de certains détails, en ayant connaissance du twist final.
Même le titre du film (Dressed to kill), par sa signification multiple, c'est du pur génie.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.users-board.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pulsions (Dressed to kill)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pulsions (Dressed to kill)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dressed to Kill (1980, Brian De Palma)
» Kill Bill Volume 1 et 2
» [JEU : Flash] KILL KENNY : sauvez le pauvre kenny [Gratuit]
» Plaisir meurtrier avec Shiri Appleby (Thrill of the Kill)
» [AKROSS Con 2010] Kill Him: A Short Detective Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films divers-
Sauter vers: